Vous êtes ici : Page d'accueil > Édition

Le top 10 2020 de la rédaction d’Elbakin.net

Par Izareyael, le dimanche 21 février 2021 à 13:30:00

Les choix des rédacteurs 1

Top 10 d'Aerendhyl (critique et juré des prix jeunesse)

Couverture des Adieux de Pascale Quiviger

  1. Les Adieux, tome 3 du Royaume de Pierre d'Angle - Pascale Quiviger (éditions du Rouergue) - roman
    La suite des aventures du Royaume ne pouvait être à une autre place tellement Pascale Quiviger réussit à nous reprendre dans son récit tout en l'étoffant et en nous offrant une fin mémorable. Un tome qui nous donne terriblement envie de lire la suite dès le dernier mot lu. Un volume dans la veine des précédents et continuant de placer cette saga dans l'Olympe de la fantasy à mes yeux. (Le Royaume de Pierre d'Angle est lauréat du prix Elbakin.net 2019 jeunesse, NDLR)

  2. Malamander, tome 1 des Chroniques de Sinistre-sur-Mer - Thomas Taylor, traduction d'Amélie Sarn (éditions du Seuil « Jeunesse ») - roman
    Le feel-good de l'année ! Ma petite madeleine de Proust tellement j'ai eu la sensation de me retrouver plus jeune, avec mon bol de Chocapics en regardant Scooby-Doo. Il ne révolutionne rien mais m'a fait passer un excellent moment. Ça ne paie pas de mine mais ça rend joyeux et heureux ! (Malamander a été nommé au prix Elbakin.net 2020 jeunesse, NDLR)

  3. La Piste des cendres - Emmanuel Chastellière (éditions Critic) - roman
    Parce que, encore une fois, le synopsis ne me faisait pas rêver. Parce qu'encore une fois, Emmanuel Chastellière a réussi à m'entraîner dans ce Nouveau-Coronado grâce à une aventure toujours aussi mature. La plume est fidèle à l'écrivain, tout suit son cours avec fluidité et je me retrouve à dévorer un roman qui, de prime abord, ne m'attirait pas.

  4. Les Flots sombres - Thibaud Latil-Nicolas (éditions Mnémos) - roman
    Un « second » tome dans la continuité du premier, démontrant ainsi l'entrée fracassante de l'auteur dans le paysage imaginaire français. Reprenant les mêmes ingrédients, Thibaud Latil-Nicolas arrive malgré cela à compléter les manques du premier tome. C'est puissant, c'est prenant. Et l'annonce du troisième tome donne encore plus envie de reprendre l'entièreté de la série !

  5. Celtes ! Panorama de l'imaginaire celtique - collectif, textes réunis par Sara Doke (éditions Les Moutons électriques) - essai
    Il m'aura fait râler tant le temps semblait long avant de l'avoir en main. Mais l'objet-livre et la diversité des articles le composant m'ont enchanté. Les thématiques sont bien claires et explicitées.

  6. Le Drakkar éternel - Estelle Faye (éditions Scrineo) - roman
    Parce qu'il ne paie pas de mine mais qu'il fait admirablement bien le travail ! Estelle Faye permet, une fois de plus, une ouverture vers la fantasy à l'attention des 10-12 ans en inscrivant son roman dans un univers de plus en plus en vogue. C'est bien écrit, avec une belle histoire d'amitié et surtout cela permet de découvrir tout un pan de la mythologie nordique de façon abordable.

  7. Les Marées de minuit, tome 5 du Livre des Martyrs - Steven Erikson, traduction de Nicolas Merrien (éditions Leha) - roman
    Un tome 5 dans la veine des précédents. Toujours aussi exigeant et prenant. De la grande fantasy, de la belle fantasy ! Ce n'est pas à la portée de tous, clairement mais une fois qu'on se lance dans ce mastodonte, on a du mal à le lâcher !

  8. La Cour des ténèbres, tome 1 de Vampyria - Victor Dixen (éditions Robert Laffont « R ») - roman
    Ce roman a eu la lourde tâche de me réconcilier avec les récits sur les vampires. Malgré une héroïne en dessous de la qualité générale du récit, l'ambiance et la construction de l'intrigue en font un excellent roman qui saura toucher un large public par sa qualité. La suite s'annonce tout aussi intéressante et ne demande qu'à arriver entre mes mains !

  9. Chasse Royale IV (Curée chaude), tome 3 de Rois du monde - Jean Philippe Jaworski (éditions Les Moutons électriques) - roman
    Il aurait pu être tout là-haut. Outre la qualité du récit, toujours au rendez-vous avec cet auteur, la saga souffre d'un petit goût d'inachevé tant la promesse était grande au départ. Malgré cela, suivre et finir les aventures de Bellovèse est toujours aussi prenant, toujours aussi palpitant. Hâte que l'auteur revienne dans cet univers pour nous délivrer, enfin, la fin tant attendue !

  10. Children of Morta - Dead Mage (11 Bit Studio) - jeu vidéo
    Un jeu sorti fin 2019 mais accessible en janvier 2020 via le gamepass, d'où sa présence dans mon classement et à la 10ème position. La jouabilité est savoureuse et nerveuse. Le degré de difficulté est crescendo en fonction des paliers et chaque personnage offre une expérience différente de gameplay. L'écriture est maîtrisée, poétique voir mélancolique arrivant à nous prendre selon l'avancée de l'histoire.

Top 5 d'Akallabeth (podcasteur)

Couverture du Baron de Masbou

  1. Le Baron - Jean-Luc Masbou (Delcourt) - BD
  2. Le Fort intérieur et la Sorcière de l’île Moufle – Stella Benson, traduction de Faustine Lasnier (Callidor) - roman
  3. Saison 2 de His Dark Materials : À la croisée des mondes – Philip Pullman (Bad Wolf, New Line Cinema, HBO) – série télévisée
  4. La Piste des cendres - Emmanuel Chastellière (éditions Critic) - roman
  5. Soroé, reine des Atlantes - Pierre-Barthélémy Gheusi et Charles Lomon (Callidor) - roman

Un top 5 seulement, car lisant principalement dans les transports en commun, les conditions de 2020 ne m'ont pas laissé beaucoup de temps de lecture…
Restent quelques très bonnes lectures et une excellente adaptation à mes yeux ! Masbou reste roi en matière d'illustration et son dessin s'accorde parfaitement avec l'histoire du Baron. Je reste un grand fan du travail de Thierry Fraysse chez Callidor et clairement le Fort intérieur n'a loupé la première place que devant l'exceptionnel ! Je suis de ceux qui ont aimé la première saison de His Dark Materials et je n'ai pas boudé mon plaisir de retrouver cet univers pour cette seconde saison. Avec La Piste des Cendres, Emmanuel confirme le talent qu'on lui connaît déjà et je garde d'ores et déjà une place dans mon top de l'année 2021 pour le nouveau Célestopol. Enfin, pour clore ma liste, rien de tel qu'une bonne fantasy « à papa » mais qui n'hésite pas à malmener ses lecteurs comme on les aime.

Top 5 d'Augure (critique)

Pathfinder 2 : Advanced Player's GuideDans le domaine de la littérature de fantasy, 2020 a été une année particulière pour moi, elle a été étrangement marquée par un retour dans mes univers préférés. J’ai ainsi relu le Seigneur des Anneaux, le cycle de Dune (au gré de sa nouvelle édition), ou encore la Maison dans laquelle de Mariam Petrosyan. J’ai d’ailleurs eu l’occasion de parler de ce livre sur Elbakin.net. Mes nouveautés en fantasy se situent donc dans d’autres médias. Voici les cinq titres que j’ai retenus pour composer mon top de l’année.

  1. Pathfinder 2 – Black Book Éditions – jeu de rôle
    La seconde édition de Pathfinder a permis à son éditeur de dépoussiérer les règles héritées de la troisième édition de Donjons & Dragons, en rendant ses mécaniques plus dynamiques. Grâce à cette refonte du système de jeu, Pathfinder 2 a accompagné une bonne partie de mes sessions de jeu de rôle toute cette année.

  2. Saison 1 de La Bonne Auberge – Le Bon Nerd (YouTube) – série/jeu de rôle
    Avec les Américains de Critical Role, l’actual play est devenu le porte-étendard d’une nouvelle manière d’appréhender le jeu de rôle. En tant que spectateur, on est le témoin d’une histoire qui se joue. La Bonne Auberge propose de suivre une aventure conduite par Lucien Maine où se conjuguent les règles de la cinquième édition de Donjons & Dragons avec de vrais moments de fun. Cette émission d’actual play est à mes yeux une petite réussite et fait partie de mes préférées, à ce jour.

  3. Full Metal Alchemist. Perfect – Hiromu Arakawa (éditions Kurokawa) – manga
    Full Metal Alchemist dans sa version Perfect a vraiment attiré mon attention cette année. Avec cette édition, Kurokawa offre enfin un écrin à la hauteur du chef-d’œuvre d’Hiromu Arakawa, avec son format plus grand, son impression qui rehausse les noirs et ses pages couleur. Bref, c’est l’édition que j’attendais pour l’un de mes mangas préférés.

  4. Hades – Supergiant Games – jeu vidéo
    Dans ce jeu vidéo, on incarne Zagreus, le fils d’Hadès. Celui-ci souhaite s’échapper de l’Enfer, mais son père lui oppose à chacune de ses tentatives une armée de monstres pour l’empêcher de fuir. Avec sa direction artistique soignée et sa mécanique de jeu addictive, Hades m’a fait perdre pas mal d’heures cette année, pour mon plus grand plaisir.

  5. Le Renard et le petit tanuki – Mi Tagawa (éditions Ki-oon) – manga
    Senzo, un renard métamorphe au pouvoir exceptionnel, se voit condamné à 300 ans de sommeil pour ses méfaits. À son réveil, il se voit confier contre son gré la charge d’un petit tanuki qu’il devra former. Ce joli manga qui convoque la mythologie japonaise des animaux métamorphes, comme dans le film Pompoko, propose une histoire mignonne et fraîche que j’ai adorée.

Pour finir, je glisse deux mentions spéciales. La première est pour Le Mythe Star Wars : Disney et l’héritage de George Lucas de Thibaut Claudel (Third Éditions), un très bon livre d’analyse sur la postlogie de Star Wars. La seconde mention est pour The Legend of Korra. Ruins of the Empire, écrit par Michael Dante DiMartino, le scénariste de la série originale, et illustré par Michelle Wong, publié chez Dark Horse Comics. Cette bande dessinée démontre que l’univers de Korra continue d’exister malgré l’arrêt de la série télévisée.

Top 10 de Belgarion (critique et juré des prix adulte)

Baldur's Gate III

  1. Baldur’s Gate III - Larian Studio – jeu vidéo
  2. Les Secrets du premier coffre - Fabien Cerutti (éditions Mnémos) – roman
  3. La Piste des cendres - Emmanuel Chastellière (éditions Critic) – roman
  4. Le Baron - Jean-Luc Masbou (éditions Delcourt) – BD
  5. La Tour des fous, tome 1 de la Trilogie hussite - Andrzej Sapkowski, traduction de Lydia Waleryszak (éditions Bragelonne) - roman
  6. Les Flots sombres - Thibaud Latil-Nicolas (éditions Mnémos) - roman
  7. Iron Danger - Action Squad Studios (Daedalic Entertainment) – jeu vidéo
  8. La Neuvième Maison - Leigh Bardugo (éditions De Saxus) - roman
  9. Kra. Dar Duchesne dans les ruines de l’Ymr - John Crowley, traduction de Patrick Couton (éditions L’Atalante) - roman
  10. La Guerre du pavot – R. F. Kuang, traduction de Yannis Urano (Actes Sud « Exofictions ») - roman

L’année 2020, en dépit de la COVID-19 et des décalages de parution qui s’en sont suivis, s’est avérée un bon cru à mon sens, avec plus d’œuvres à proposer que de places dans le classement. Je cite sans hésitation en premier la sortie très attendue, en early access, du jeu vidéo Baldur’s Gate III. Avec ce titre du studio Larian qui reprend les classiques tout en faisant preuve d’originalité, j’ai pu renouer avec le plaisir de jeu de Baldur’s Gate II qui reste le RPG de référence pour ma part. De même, Les Secrets du premier coffre de Fabien Cerutti enrichit avec brio et originalité le monde déjà bien riche du Bâtard de Kosigan. Il en va de même de La Piste des cendres d’Emmanuel Chastellière qui poursuit sous un autre angle la découverte du Nouveau-Coronado.
À l’autre bout du classement, je souhaite mentionner La Guerre du pavot de R. F. Kuang, cycle de fantasy épique asiatique qui commence de manière très classique avant de s’émanciper des standards du genre ; une bonne surprise. Enfin, je me dois de citer hors classement le génialissime coffret collector de l’Intégale Kaer Morhen du Sorceleur. Cet imposant coffret de Bragelonne, superbement relié et illustré, s’avère être un incontournable pour tous les passionnés de The Witcher - des livres et des jeux vidéos comme de la série télévisée.

Top 5 de Benedick (critique)

Couverture de Chainsaw ManUn top sous le signe des œuvres qui feront parler d’elles au-delà de 2020 : un manga qui dépasse la prétention d’originalité, un roman unique sur bien des points, un manga qui confirme les précédentes attentes, une adaptation animée baroque et salvatrice et enfin un jeu qui atteint une qualité quasi-divine.

  1. Tomes 1 à 5 de Chainsaw Man - Tatsuki Fujimoto (Kaze) – manga
    Quand un des mangakas les plus punk de la nouvelle génération survit chez le plus exigeant des éditeurs japonais, cela prouve que l'impertinence n'a de sens que si les aptitudes artistiques suivent. Tatsuki Fujimoto, prolétaire talentueux et roublard, nous surprend sans jamais prétendre rebattre les cartes de la fantasy urbaine japonaise.

  2. La Piste des cendres - Emmanuel Chastellière (éditions Critic) - roman
    Une évocation puissante de ce roman est que si notre identité ne nous appartient pas totalement, la révolution possible autour de ce constat est un monde en soi. Pour autant, la Piste des cendres ne s’enferme pas dans l’intime. Ce roman livre des moments marquants et intenses à la hauteur des poids lourds de la fantasy épique.

  3. Saison 1 de Dorohedoro - Studio Mappa (Netflix) – série télévisée
    Jusqu'à 2020, tenir un exposé sur Dorohedoro dans une librairie de mangas conférait une aura d’initié de la bande dessinée japonaise. Grâce à l'adaptation disponible sur Netflix, un large public peut enfin découvrir la sensation d'univers la plus singulière de l'histoire de la fantasy urbaine.

  4. Tomes 12 à 17 de The Promised Neverland - Kaiu Shirai, Posuka Demizu (Kaze) – manga
    Les tomes parus en 2020 démontre que The Promised Neverland a dépassé son postulat de départ, une sorte d'escape game qui évite les clichés des mangas portés sur l'action. Cependant, il semblerait que cette série ne bénéficie plus de la forte exposition qu’elle avait lors de son arrivée en 2018. Ce qui est bien dommage, car voilà un exemple concret d’une série qui évolue sans trahir son intention artistique.

  5. Hades – Supergiant Games – jeu vidéo
    Direction artistique, justesse technique et surtout interactivité sur différentes échelles de rythme et de découverte : Hades réussit sur les trois tableaux qui font qu’un jeu vidéo marque à sa sortie et, surtout, perdure dans un média où la plupart des titres tombent dans les limbes au bout de six mois.

Mention honorable pour Final Fantasy 7 Remake (Square Enix) : la réception critique de ce remake doit beaucoup à la nostalgie d'un public de jeunes adultes attachés à une saga qui traverse les années. Pour autant, cette relecture a pour elle d’instaurer une nouvelle référence dans le traitement de l’action et de la narration dans un jeu de rôle vidéoludique moderne.

Top 5 de Coeurdechene (critique et juré des prix Jeunesse)

Couverture de Dans le sens du vent - Nord-nord-ouest

  1. Tomes 1 à 3 de Dans le sens du vent. Nord-nord-ouest - Aki Irie (Soleil) - manga
    Un manga fantastique, mélange de thriller, de guide touristique sur l’Islande, de tranche de vie, le tout agrémenté d’une pointe de fantasy et servi par un dessin à couper le souffle. Une œuvre à découvrir absolument !

  2. Le Baron - Jean-Luc Masbou (Delcourt) – BD
    Tout le monde connaît les fantastiques aventures du Baron de Münchhausen. Mais connaît-on réellement le Baron ? Masbou nous propose une aventure en tome unique pour appréhender ce personnage à l’imagination débordante et à l’humour généreux et découvrir l’homme derrière la légende.

  3. Saison 5 de She-Ra et les Princesses au pouvoir - Noelle Stevenson (Mattel Animation, Dreamworks Animation Television) – série télévisée
    Sans lien direct avec les Maîtres de l’Univers, cette série propose une autre vision de She-Ra, plus jeune mais pas forcément plus innocente… Dans un monde marqué par la guerre, les trahisons et les luttes intestines, elle devra trouver sa place et apprendre à utiliser son pouvoir pour le bien et la justice. Action et baston au rendez-vous, mais également de vraies réflexions sur l’impact des actions, l’obéissance, l’ouverture d’esprit… Une série jeunesse pour tout âge.

  4. Les Renards de feu, tome 1 des Voyages de Lotta – Marion Zimmer, Ofride (Jungle) – BD
    Voilà une BD jeunesse tout en finesse et en poésie. Au cœur de la culture lami, l’histoire de Lotta qui souhaite devenir shamane de la tribu et fera tout pour accomplir son destin et guérir sa sœur, même contre la volonté de son père. Un petit bijou d’illustration et d’histoire.

  5. Le Secret de la vallée des dragons, tome 1 de Dragonland - Johan Heliot (Fleurus) – roman
    Aventure et action dans un monde où les dragons sont apprivoisés et où un jeune écuyer part en quête de la vallée cachée des dragons pour le dernier voyage de son dragon. De l’humour, de très bonnes idées et des personnages hauts en couleur en font un roman parfait pour se détendre entre deux lectures plus exigeantes.

Top 10 de Foradan (responsable de la section Tolkien)

Couverture de l'Héritage de l'Empire de Lionel Davoust Avec une année sans cinéma et des sorties décalées, mon panorama fantasy est, curieusement un amalgame de suites.
Suite de roman, suite de série, suite de jeu ou du moins, des titres qui ont déjà passé le cap de capturer ma curiosité. Pour certains, c'est une aventure de longue haleine (ça fait 3 ans que les joueurs ont vaincu le Mordor, il était temps de voir un mariage dans le SDAO ; quand à Fly qui revient après 28 ans dans une nouvelle adaptation de Dragon Quest, c'est une bulle de nostalgie.
Et pourtant, j'ai ajouté une nouvelle ligne, une découverte, grâce aux productions Elbakin.net qui ont osé un nouveau podcast vers lequel je ne pensais pas avoir d'intérêt de prime abord.
La fantasy est éclectique et se renouvelle, qu'on se le dise !

  1. L'Héritage de l'Empire, tome 4 des Dieux sauvages - Lionel Davoust (éditions Critic) – roman
    Au point où le tome 3 nous avait laissés, il y avait trop de fils qui restaient à dénouer dans cet écheveau, comment résister ? Et après ce long siège, du mouvement, on change de paysage, on voyage, c'est comme s'étirer après être resté assis trop longtemps (avec des courbatures).

  2. Saison 4 de L’Attaque des Titans - Yūichirō Hayashi (MAPPA) – série télévisée
    Pour une fois qu'un anime ne s'étend pas sur 50 saisons, celui-ci se paie le luxe de pousser au revisionnage et de redessiner les cartes : le monde étriqué de la saison 1 est peut-être plus proche du nôtre sur bien des points. Et ce changement de point de vue qui nous est offert, avec ses implications, magistral.

  3. Saison 2 de Re:Zero kara hajimeru isekai seikatsu – Masaharu Watanabe (White Fox) – série télévisée
    Un de mes chouchous depuis son apparition : un isekai bien différent de la majorité des propositions, des capacités et des ambiances déroutantes, dérangeantes, une intrigue intelligente (et un esprit chat tout mimi). Et cette fois, on découvre l'univers plus en profondeur, de manière très intérieure si j'ose dire.

  4. Saison 2 de His Dark Materials : À la croisée des mondes – Philip Pullman (Bad Wolf, New Line Cinema, HBO) – série télévisée
    J'ai une histoire particulière avec le livre et le film et j'avais plutôt apprécié la première saison. Ma curiosité me pousse donc à surveiller Lyra de près, surtout que j'aime bien l'actrice principale, malgré mes doutes initiaux.

  5. Le Mariage royal, mise à jour 27 du Seigneur des anneaux Online – Standing Stone Games - jeu vidéo
    Une belle surprise parce que je me suis éloigné des actualités des développeurs et je ne savais pas que c'était au programme.

  6. Podcast Elbakin.net Fantasy & Metal – Elbakin.net – podcast
    J'ai découvert parce que je connais les experts aux manettes, mais sans attentes particulières parce qu'on est loin de mon champ d'expertise, et c'est toujours plaisant d'agrandir son horizon en bonne compagnie.^^

  7. Saison 3 de DanMachi: Familia Myth - Hideki Tachibana (J C Staff) – série télévisée
    Sans surprise, c'est le titre qui m'a orienté vers cette série quand elle a commencé, et puis l'univers se complète avec les histoires croisées des personnages et c'est moins simpliste que la présentation initiale. Quand on creuse les informations du cross-media comme les Japonais savent si bien le faire, il y a même de la géopolitique dans ce donjon.

  8. Dragon Quest : La Quête de Daï - Toei Animation – série télévisée
    Proust avait sa madeleine, Daï a son Gluant doré. À sa façon, il représente l'état de la fantasy il y a plus de 20 ans, il n'y en avait pas tant que ça pour le grand public et on n'a pas été rassasié à l'époque. Le voir revenir, c'est une montgolfière de souvenirs, qui, comme le soufflé, ne garde sa forme que tant qu'elle est chaude. Le scénario et l'animation sont très typés 1990. Je me demande comment ça passe auprès des spectateurs qui n'ont pas connu la première version, Fly.

  9. Saison 3 de Castlevania – Adi Shankar - série télévisée
    Une fois qu'on a passé ses défauts, on continue à attendre de ses qualités qu'elles se maintiennent ; nouveaux personnages, nouveaux enjeux, quelques coups de fouets, on espérerait presque un nouveau jeu si cette série n'était pas déjà elle-même inspirée par les aventures de Trevor et Alucard… d'il y a 30 ans.

  10. Chasse Royale IV (Curée chaude), tome 3 de Rois du monde - Jean Philippe Jaworski (éditions Les Moutons électriques) - roman
    Lecture de tout début d'année qui m'avait laissé sur une double impression contradictoire : j'étais ravi de retrouver ces fringants Celtes et frustré de savoir que la longue attente n'était pas finie.

Top 10 de Gillossen (cofondateur du site, critique et juré des prix adulte)

Couverture de Djinn City de Saad Hossain

  1. Djinn City – Saad Z. Hossain, traduction de Jean-François Le Ruyet (éditions Agullo) - roman
  2. Dorohedoro - Yuichiro Hayashi (MAPPA) – série télévisée
  3. Kra. Dar Duchesne dans les ruines de l’Ymr - John Crowley, traduction de Patrick Couton (éditions L’Atalante) – roman
  4. Ashes of the Sun – Django Wexler (éditions Orbit) - roman
  5. Peau d'homme – Hubert, Zanzim (éditions Glénat) - BD
  6. Les Abysses – Rivers Solomon, traduction de Francis Guévremont (Aux forges de Vulcain) - roman
  7. Harrison Harrison – Daryl Gregory, traduction de Laurent Philibert-Caillat (Le Bélial’ Éditions) – roman (Harrison Harrison a été nommé au prix Elbakin.net 2020 adulte, NDLR)
  8. La Tour du freux – Ann Leckie, traduction de Patrick Marcel (éditions J’ai lu « Nouveaux millénaires ») - roman
  9. Lovecraft Country - Misha Green (Monkeypaw, Bad Robot, Warner Bros. Television) – série télévisée
  10. Les Canaux du Mitan – Alex Nikolavitch (éditions Les Moutons électriques) – roman

Pour cette année 2020 singulière, et en mettant de côté certains titres déjà distingués par ailleurs sur le site, ce fut pour moi une année de surprises, de découvertes et de confirmations. Mine de rien, et même si on a tendance à insister en ce moment sur la SF, la production fantasy n'a pas démérité, me semble-t-il.

Top 5 de Gilthanas (critique et juré des prix adulte)

WoW:Shadowlands

  1. World of Warcraft: Shadowlands – Blizzard Entertainment – jeu vidéo
  2. Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau (Omega Force/Nintendo/Koei Tecmo)
  3. Lovecraft Country - Misha Green (Monkeypaw, Bad Robot, Warner Bros. Television) – série télévisée
  4. Saison 2 de Blood Bowl- Games Workshop – jeu de plateau
  5. À la découverte d'Azeroth. Les Royaumes de l'Est - Christie Golden (éditions Panini) - essai

À année particulière, top 10 particulier ! Ou plutôt top 5, dans le cas présent. Difficile pour moi de sortir du lot dix œuvres pour 2020, tant l'année étrange que nous avons vécue a bousculé mes habitudes. Les plus observateurs auront remarqué qu'il n'y a pas de roman dans mon classement, et pour cause : je ne me retrouve pas dans la production actuelle, aussi bien française qu'étrangère. La mode du moment est trop éloignée de ce que je recherche en fantasy. C'est donc vers le jeu vidéo que je me tourne pour avoir ma dose d'épique et de classicisme ! Et cette année aura été riche en ce sens. Tout d'abord avec la sortie de la nouvelle extension de World of Warcraft : Shadowlands. Assez sceptique au début, j'ai vite été conquis par la richesse du contenu, le développement du lore et les différentes congrégations (même si les Sylvarden sont de loin la meilleure !). Un jeu qui risque de m'accompagner tout au long de 2020. D'ailleurs, pour rester dans le thème Warcraft, À la découverte d'Azeroth. Les Royaumes de l'Est gagne au dernier moment sa place dans mon classement. Sorti le 30 décembre, il s'avère lui aussi surprenant de qualité pour un ouvrage de ce type. Mais la chronique à venir vous en dira plus...
Toujours en jeu vidéo, Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau est la surprise de l'année. N'étant pas un habitué des ''musō'’, je n'en attendais pas grand-chose, tout au plus un défouloir dans un univers connu. Mais il s'avère que le jeu d'Omega Force est plus profond que cela, avec une histoire qui tient la route, de la variété, beaucoup (beaucoooooup) de choses à faire. Bref, tout fan de Zelda se doit de le faire, surtout que 2021 devrait voir l'arrivée de Breath of the Wild 2...
Lovecraft Country est pour moi la série fantasy de l'année. Certes, il n'y a pas eu à mes yeux de grande concurrence, mais les showrunners ont su, je trouve, capter l'esprit si particulier du roman et le retranscrire à l'écran. Du bon travail, prenant et plaisant.
Enfin, on termine ce classement avec la seconde saison de Blood Bowl, par Games Workshop. Grand amateur des jeux de la firme britannique, j'ai toujours placé Blood Bowl comme mon jeu de figurines préféré, pour ses règles débridées, son ambiance bon enfant et sa communauté. Cette nouvelle édition, qui sent encore la peinture fraîche, apporte quelques changements plaisants (et d'autres moins, soyons honnête), avec de belles équipes, et des perspectives plaisantes. Il n'y a plus qu'à attendre que les tournois reprennent !
J'aurais pu mettre dans ce classement, toujours chez Games Workshop, la sortie des Sons of Behemat pour Age of Sigmar (une armée de géants !!!) ou même Yakuza: Like A Dragon, qui est pour moi une œuvre de fantasy à part entière (et pas seulement pour l'inspiration Dragon Quest), mais il faut bien faire des choix ! En ce qui concerne les lectures, 2020 aura été une grosse année de consommation de science-fiction pour moi : certes beaucoup d’œuvres de la « Black Library » pour l'univers de Warhammer 40000, mais aussi des classiques, notamment Dune et sa nouvelle traduction (et le mook sorti pour l'occasion). Peut-être que je m'y retrouve plus que dans la fantasy actuelle... J'espère enfin que 2021 vous apportera votre dose de fantasy, sous quelque forme que ce soit, car plus que jamais, notre genre favori se veut protéiforme, pour notre plus grand plaisir (et message aux auteurs : la fantasy à papa, c'est bien, n'oubliez pas les orphelins garçons de ferme, les vieux mages et les prophéties).

Top 10 de Goldberry (critique et jurée des prix Jeunesse)

Couverture de Burn, Patrick Ness

  1. Djinn City – Saad Z. Hossain, traduction de Jean-François Le Ruyet (éditions Agullo) - roman
  2. Burn - Patrick Ness (éditions PKJ) - roman
  3. Dorohedoro - Yuichiro Hayashi (MAPPA) – série télévisée
  4. Malamander, tome 1 des Chroniques de Sinistre-sur-Mer - Thomas Taylor, traduction d'Amélie Sarn (éditions du Seuil « Jeunesse ») - roman
    (Malamander a été nommé au prix Elbakin.net 2020 jeunesse, NDLR)
  5. Lovecraft Country - Misha Green (Monkeypaw, Bad Robot, Warner Bros. Television) – série télévisée
  6. Final Fantasy VII Remake – Square Enix - jeu vidéo
  7. Sœurs d’Ys - Matthew Anderson, Jo Rioux (éditions Rue de Sèvres) - BD
  8. Violet Evergarden : Éternité et la Poupée de souvenirs automatiques - Haruka Fujita (Kyoto Animation) - film
  9. Saison 4 de L’Attaque des Titans - Yūichirō Hayashi (MAPPA) – série télévisée
  10. Yakuza: Like a Dragon - Ryu ga Gotoku Studio (Sega) - jeu vidéo

De très belles découvertes que ce soit en livres, séries ou jeux vidéo avec des ambiances aussi différentes que réussies. Je retiens en particulier le côté complètement barré mais génial de Dorohedoro, Djinn City et Yakuza: Like a Dragon ; l'atmosphère et les personnages particulièrement attachants dans Malamander ; le style de Patrick Ness qui marque toujours autant ; la beauté de l’histoire de Sœurs d’Ys ; et enfin le plaisir de replonger dans les univers que j’attendais avec impatience comme L’Attaque des Titans, Violet Evergarden, Lovecraft Country et le remake de Final Fantasy 7 ! Je retiens aussi la série Truth Seekers que j’aurais bien mis dans mon top si elle ne frôlait pas autant le hors-sujet fantasy.

Top 10 de Guigz (podcasteur)

Attack on Titan, saison 4Une année 2020 qui aura malgré tout vu fleurir de bonnes, voire très bonnes choses.

  1. Saison 4 de L’Attaque des Titans - Yūichirō Hayashi (MAPPA) – série télévisée
    L'ultime saison de l'Attaque des Titans est une réussite sans faille aucune en matière d'histoire. Elle est l'exemple parfait que l'on peut changer totalement de fusil d'épaule tout en gardant une cohérence interne intacte et un niveau de tragédie jamais vu ailleurs. Un authentique chef-d’œuvre, je n'ai plus de mots assez forts pour tenter de vous convaincre si ce n'est pas déjà fait !

  2. Final Fantasy VII Remake – Square Enix - jeu vidéo
    FF7 Remake s'est fait attendre mais il n'a pas déçu. Ayant su magnifier son illustre prédécesseur en lui rendant à la fois un hommage appuyé tout en cherchant à s'en démarquer, j'ai été totalement conquis par le titre. Une ambiance in game aux petits oignons et surtout un système de combat hyper dynamique qui rend chaque combat de boss vraiment palpitant au point d'en avoir encore de nombreux souvenirs plusieurs mois après avoir fini le jeu. On attend la suite avec impatience.

  3. Rhythm of War, tome 4 des Archives de Roshar - Brandon Sanderson – roman
    J'attendais le 4e tome des Archives de Roshar avec une certaine fébrilité en repensant aux longueurs du 3e opus. Mais ce tome ne démérite pas et vient rappeler que Brandon Sanderson reste encore un pilier incontournable de la fantasy moderne.

  4. Les Enfants du temps - Makoto Shinkai (CoMix Wave Films) – film
    S'il n'est pas aussi fort que l'incroyable Your Name, il émane du dernier film d'animation de Makoto Shinkai une certaine mélancolie teintée de petites notes d'espoir, le tout sublimé par une direction artistique impeccable. Une réussite.

  5. Meridian: Melancholy Music from Trials of Mana - TPR – musique
    Si vous appréciez les musiques au piano et les jeux vidéo, vous aimerez TPR. Cette année, l'artiste s'est attaqué à la reprise, entièrement au piano donc, de Trials of Mana, et est encore une fois parvenu à en extraire toute la saveur. À écouter chez vous en fond sonore, les jours de pluie, avec un bon thé, un plaid et un bon bouquin !

  6. Xenoblade Chronicles Definitive Edition - Monolith Soft - jeu vidéo
    Mon frère avait eu beau en faire un portrait élogieux depuis presque 10 ans, je n'avais jamais pris le temps d'attaquer Xenoblade sur Wii. Et bien c'est chose faite avec cette réédition Switch ! Si certains principes de jeu comme les quêtes annexes ont vieilli, il n'en demeure pas moins une histoire originale qui cherche à s'affranchir de certains carcans. À faire pour s'évader les longs week-ends.

  7. Dorohedoro - Yuichiro Hayashi (MAPPA) – série télévisée
    Cet anime, c'est un peu le coup de pied dans la figure que vous prenez sans vous rendre compte de quoi que ce soit. L'originalité à nulle autre pareille, un univers absolument unique.

  8. Les Osseleurs, tome 6 du Livre des Martyrs - Steven Erikson, traduction d’Emmanuel Chastellière (éditions Leha) - roman
    Le 6e tome du Livre des Martyrs est à lui tout seul un monument de l'épique comme j'en ai rarement lu. Y'gathan est une scène qu'il faut lire au moins une fois dans sa vie.

  9. Full Metal Alchemist. Perfect – Hiromu Arakawa (éditions Kurokawa) – manga
    L'édition Perfect de l'un de mes mangas préférés dans un format encore plus agréable pour la lecture. Je ne l'attendais plus !

  10. Les 20 ans du site Elbakin.net & Procrastination saison 5 & les nouveaux podcasts du site
    Parce qu'on l'oublie, mais il y a 20 ans, Elbakin.net naissait et sans cela nous ne serions pas là aujourd'hui. Nous serions ailleurs, certes, mais où ? Merci à toute l'équipe pour tous ces moments passés.%%Merci également à Procrastination dont le podcast fait des merveilles pour maintenir allumée la chandelle de la détermination à écrire chez les aspirants écrivains. Vous faites vraiment un superbe travail, Mélanie, Estelle et Lionel !
    Enfin, bravo aux nouveaux podcasts lancés ou en cours de lancement (on ne vous en dit pas plus, mais on espère revenir vers vous avec des surprises pour cette année !). Chaque nouvelle émission est une sacrée petite aventure, keep it up !
  1. La sélection de la rédaction
  2. Les choix des rédacteurs 1
  3. Les choix des rédacteurs 2

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :