Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Les Flots sombres


Les Flots sombres

ISBN : 978-235408770-8
Catégorie : Aucune
Auteur/Autrice : Latil-Nicolas, Thibaud

Les Chevauche-Brumes ont déserté les légions royales du Bleu-Royaume pour aller traquer les créatures maléfiques issues du brouillard noir : désormais dispersées aux quatre coins du monde, elles attaquent les populations civiles sans défense. Tandis que les réfugiés affluent à Antinéa, la capitale, et exacerbent les rivalités entre le régent du royaume et le clergé d’Enoch, sur mer, un monstre terrifiant fait des ravages parmi les navires.
Les anciens de la neuvième compagnie pourront-ils faire face à tous ces périls ?

Critique

Par Aerendhyl, le 24/06/2020

L’annonce d’une suite au remarqué Chevauche-Brumes avait fait son petit effet dans la communauté des lecteurs du premier tome. Fort attendue, souffrant des évènements sanitaires, il aura fallu prendre son mal en patience pour l’avoir enfin en main. 
Alors, qu’en est-il ?
L’intrigue du premier tome, tout en se suffisant à elle-même, appelait indéniablement à une suite. L’auteur ne perd décidemment pas de temps pour nous embarquer – et c’est le cas de le dire ! – dans une nouvelle aventure. Dès les dix premières pages, on se retrouve à prendre part à une chasse à l’homme sur mer, présageant que les évènements du premier livre ne sont pas terminés, et pire encore… Qu’ils ne font que s’amplifier. Cela met immédiatement dans le bain. 
Thibaud Latil-Nicolas avait fait forte impression pour un premier roman et celui-ci vient apporter d’autres couleurs à sa palette. Ce second tome démontre toute la qualité de l’auteur pour immerger son lecteur au sein de batailles maritimes qui nous donneraient presque un haut le cœur. Là où l’on pouvait regretter un manque d’intrigues politiques, nous plongeons dedans très rapidement sans tomber dans la facilité. Il faut dire que l’auteur sait jouer de ses personnages – notamment de leurs faiblesses – pour tirer parti et tisser une intrigue qui pourrait titiller les « grands » de la fantasy. Dans ce tome, ce n’est pas moins qu’un affrontement d’idéologie entre la royauté, le cercle des mages et la religion qui vous attend. 
Par rapport au premier tome, les échanges prennent le dessus sur l’omniprésence des batailles. Bien que légèrement en retrait, ces dernières n’en restent pas moins criantes d’authenticité. 
L’une des forces de Thibaud Latil-Nicolas reste sa galerie de personnages. Pas une seule fausse note à repérer. En se servant aussi bien des protagonistes du premier tome, dont la camaraderie est tout aussi présente et prenante. Ce sentiment d’appartenir à cette « compagnie » est omniprésente et ne lâchera pas le lecteur encore une fois.  L’ajout d’autres personnages est également une franche réussite également, amenant justement ce manque que certains lecteurs pouvaient ressentir dans le côté un peu trop manichéen du premier tome. Certaines joutes verbales sont à souligner et peuvent rester mémorables, celle entre Danbline et Burgoyne en tête. 
La seule petite anicroche que l’on peut reprocher à ce roman, c’est de se dévorer encore une fois trop vite. Il y a cette sensation que les intrigues auraient pu être encore plus poussées, encore plus détaillées et encore plus prenantes. La résolution de certaines d’entre elles paraît un peu trop rapide, sans pour autant nous laisser sur notre faim. D’autant plus que l’auteur nous offre un revirement de situation qui rebat un peu tout ce que l’on nous avait présenté jusque-là. Sans être malvenu, cela apporte une complexité au récit et offre des possibilités pour une suite qui s’annonce mémorable, encore plus avec cet épilogue qui nous laisse un petit sourire en coin avec la seule envie de lire la suite immédiatement. 
Thibaud Latil-Nicolas confirme donc son talent. Il vient même l’étoffer et prouve avec ce deuxième tome que les éditions Mnémos ont fait un joli coup en le publiant. Les Flots Sombres est un roman plutôt court mais prenant du début à la fin, sans laisser au lecteur la possibilité de sortir de ce récit étoffé et maîtrisé. Une grande réussite. 

 

 

8.5/10

Discuter de Les Flots sombres sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :