Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Soroé, reine des Atlantes


Soroé, reine des Atlantes

ISBN : 978-290120700-9
Catégorie : Aucune
Auteur/Autrice : Lomon, Charles
Auteur/Autrice : Gheusi, PB

ONZE LUNES SE SONT ÉCOULÉES DEPUIS que les fils du nord ont pris la mer.
Perdus au milieu des flots, Argall et ses frères d’armes ont fini par gagner les rives de l’Atlantide. Yerra l’Immortelle, souveraine incontestée de l’île légendaire, y gouverne sans partage, s’appuyant sur les sanglantes idoles de l’Or et du Fer pour asseoir son règne. Cependant, lorsqu’elle s’en prend à la vierge Soroé, prêtresse des anciens Dieux de Lumière, Argall n’hésite pas à lui tenir tête. Mais face aux légions royales et aux charmes de la reine-magicienne, comment vaincre sinon en s’armant du glaive mythique du premier des rois atlantes ?

Critique

Par Akallabeth, le 21/01/2021

Un héros invincible, une reine sorcière immortelle, une jeune vierge idéaliste, un soldat ambitieux, un clergé maléfique, une épée magique et une prophétie, tous les ingrédients sont là pour de la bonne vieille sword and sorcery à papa. 
Et pourtant tout n’est pas aussi simple qu’il n’y parait : le héros n’est pas aussi blanc que prévu, la sorcière plus humaine que l’on pourrait croire, la vierge, plus politisée qu’il ne semble à premier abord. L’œuvre de Lomon et Gheusi offre une revisite du mythe de l’Atlantide en présentant une palette variée de personnages dont les plus secondaires sont parfois les plus intéressants. On apprécie ainsi peut être plus le général Iztemph, que le vaillant Argall, plus le socialiste ambitieux Illaz, que l’idéaliste Soroé. Enfin, Yera l’immortelle, reine d’Atlantis et sorcière puissante nous est révélée petit à petit comme une femme qui peine à conserver son pouvoir dans un monde manipulé par un clergé menaçant. Ce dernier est d’ailleurs le principal cliché conservé dans cette œuvre, ce qui donne plus de poids encore aux autres stéréotypes malmenés par les auteurs.
En bref, nous avons une fantasy classique matinée de lutte des classes, qui, sans être un parangon du genre, présente une certaine originalité dans l’utilisation de ses personnages qui restent loin des clichés du genre.
Mais l’œuvre publiée par Callidor ne se limite pas au roman de Gheusi et Lomon et comprend plusieurs textes additionnels qui apportent une véritable seconde vie à cette lecture. En premier lieu, la préface de Thierry Fraysse explique la découverte de cette version corrigée par Gueusi près de 40 ans après la publication originale et et tout le travail d’éditeur qui a été mené par ces deux hommes à 80 ans d’écart. Elle est complétée par une postface de l’éditeur américain de l’œuvre originale qui offre une vue intéressante sur le parcours de cette œuvre pionnière. Enfin des textes coupés viennent compléter cette aventure éditoriale qui n’a que peu à envier à la quête épique que vivent Argall et ses compagnons.
En conclusion, on peut souligner la qualité des illustrations de Valérian Rambaud qui, comme selon les habitudes de Callidor, enrichissent le récit tout au long de la lecture.

7.0/10

Discuter de Soroé, reine des Atlantes sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :