Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > La Maison dans Laquelle


La Maison dans Laquelle

ISBN : 979-109072492-1
Catégorie : Aucune
Auteur/Autrice : Petrosyan, Mariam
Traduction : Pache, Raphaëlle

Dans la Maison, vous allez perdre vos repères, votre nom et votre vie d’avant. 
Dans la Maison, vous vous ferez des amis, vous vous ferez des ennemis. 
Dans la Maison, vous mènerez des combats, vous perdrez des guerres. 
Dans la Maison, vous connaîtrez l’amour, vous connaîtrez la peur, vous découvrirez des endroits dont vous ne soupçonniez pas l’existence, et même quand vous serez seul, ce ne sera jamais vraiment le cas. 
Dans la Maison, aucun mur ne peut vous arrêter, le temps ne s’écoule pas toujours comme il le devrait, et la Loi y est impitoyable. 
Dans la Maison, vous atteindrez vos dix-huit ans transformé à jamais et effrayé à l’idée de devoir la quitter.

Critique

Par Augure, le 16/12/2020

J’ai déjà chroniqué La Maison dans Laquelle, il y a un plus de quatre ans, sur un autre site, dans un autre temps presque. Lorsque Gillossen m’a demandé si je voulais reparler de ce livre, j’avoue avoir hésité, mais seulement un bref instant, car cette histoire me hante toujours comme si je n’avais jamais quitté la Maison qu’avait construite Mariam Petrosyan.
Quelle est donc cette Maison qui donne son titre au roman ? 
Imaginez un Poudlard triste et décrépit entouré par des bâtiments dressés comme des dents. Comme dans l’œuvre de J.K Rowling, vous retrouvez en ce lieu des enfants divisés en différents groupes. Là, pas de Gryffondor, et autre Serpentard, évidemment. Pourtant chacun de ses clans possède son nom et ses coutumes. L’un d’entre eux se fait appeler les Rats. Il réunit des enfants aux allures de punks ou de clowns. Une autre de ses troupes se nomme Les Oiseaux. Chacun de ses membres y est affublé d’une gigantesque collerette blanche brodée et ils sont habillés comme à un enterrement. On trouve aussi les Faisans à la vie réglée au millimètre qui ne supporte pas la vue des baskets rouges de Fumeur le premier personnage que l’on rencontre dans cette histoire. Il sera notre premier guide entre ces murs. Il nous ouvrira les portes de cette demeure où les sorciers de JK Rowling sont remplacés par des adolescents handicapés reclus dans cet internat jusqu’à leurs dix-huit ans. Je vais finir les comparaisons avec Harry Potter, car dans le fond ce roman se rapproche plus de Sa Majesté des Mouches de William Golding qui aurait retrouvé l’étrangeté de l’imaginaire de Tim Burton.
Mariam Petrosyan nous propose un livre qui emprunte la voie du réalisme magique. Son intrigue nous conduit en des chemins tantôt oniriques et tantôt violents. Elle nous fait suivre le destin de Sphinx, Fumeur, Roux, Tabaqui… dans leur quotidien au cœur de ce foyer singulier. À travers ces lignes, l’autrice nous plonge dans le maelstrom des émotions qui secouent l’adolescence en écrivant des personnages puissants que l’on accompagne dans ce récit surprenant. Mariam Petrosyan nous propose un roman intense et troublant qui s’offre le luxe de ne pas s’affadir à la relecture. Il y garde toute sa force, sa magie et même son étrangeté.
Le parcours éditorial de ce livre est tout aussi incroyable que l’histoire qu’il nous raconte. Mariam Petrosyan a commencé à l’écrire alors qu’elle avait le même âge que ces personnages. Pendant dix ans, elle n’a cessé de le travailler, jusqu’à ce qu’elle laisse un manuscrit à des amis. Alors, le roman a suivi sa propre vie. Il est passé de main en main et finit par atterrir, malgré lui, sur le bureau d’un éditeur qui le publia aussitôt. 
Heureusement que ce livre a su trouver le chemin des libraires, car La Maison dans Laquelle est fait de la même étoffe que des romans comme Sa Majesté des Mouches, Peter Pan, Alice au Pays des Merveilles : il arrive à capter avec une acuité rare une vérité liée à l’enfance et à l’adolescence pour nous en livrer une histoire sublime qui continue de résonner en soi, malgré les années. 

8.5/10

Discuter de La Maison dans Laquelle sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :