Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Livre des Martyrs > Les Marées de minuit


Les Marées de minuit

Titre VO: Midnight Tides

Tome 5 du cycle : Le Livre des Martyrs
ISBN : 979-109727045-2
Catégorie : Aucune
Auteur/Autrice : Steven Erikson

Après des décennies de guerres intestines, les tribus des Tistes Edur se sont enfin unies sous la férule du Roi-Sorcier des Hiroths. 
La paix s’est établie, mais à quel prix : un pacte conclu avec un pouvoir secret aux motifs au mieux suspects, au pire meurtriers. Au sud, le royaume expansionniste de Lether, désireux d’accomplir l’antique prophétie qui le verrait renaître en tant qu’Empire, a asservi tous ses voisins moins civilisés que lui. Tous, sauf les Tistes Edur. 
Mais ce n’est qu’une question de temps avant qu’eux aussi ne tombent, qu’ils soient écrasés sous le poids étouffant de l’or ou passés au fil de l’épée. C’est du moins ce que la destinée a décrété. Pourtant, alors que les deux parties se réunissent afin de conclure un traité crucial dont personne ne veut vraiment, d’anciennes forces se réveillent. 
Car le conflit qui couve n’est que le pâle reflet d’une lutte autrement plus primordiale : une confrontation avec la blessure encore à vif d’une vieille trahison qui, plus que jamais, aspire à la vengeance dans son coeur bouillonnant…

Critique

Par Belgarion, le 05/02/2005

Après un quatrième tome un cran en-dessous des précédents, Midnight Tides réussit à replacer la barre très haut en se concentrant sur la suite des intrigues de House of Chains.
Cependant, si dans le tome 4 la guerre entre Sha’ik et l’Empire s’est terminée dans un bain de sang, les intrigues extra humaines impliquant les Ascendants, les Tiste Andii, les Tiste Edur, les T’lan Imass et le siège de leur pouvoir demeuraient en suspens.
Steven Erikson y répond ici de manière magistrale en introduisant plusieurs personnages charismatiques et étonnants qui donnent tout son sel à l’histoire. Leurs points de vue à la morale bien particulière permettent de voir l’intrigue sous tous les angles.
Si dans les tomes précédents l’auteur se centrait surtout sur les conflits humains, dans Les Marées de minuit ce n’est pas le cas et des affrontements débutés des millénaires auparavant trouvent enfin un début de réponse.
Le conflit entre les tribus barbares des Tistes Edur et le royaume des Tiste de lumière du Royaume de Lether s’avère particulièrement bien rendu, avec la retranscription des points de vue pour chaque camp qui possède chacun ses propres défauts très différents, d’autant que chacun joue selon les plans du sinistre Dieu Estropié.
L’écriture quant à elle est toujours aussi recherchée et se lit d’une traite avec néanmoins quelques passages en anglais difficiles à comprendre, notamment quelques descriptions très poussées.
Pour mentionner tout de même un bémol concernant Les Marées de minuit, on relèvera cependant une première partie un peu trop “gonflée” au niveau du nombre de pages, comme si l’auteur voulait en rajouter le plus possible. Une bonne cinquantaine de pages auraient pu être supprimées sans que l’on y perde véritablement.
L’ensemble est quoi qu’il en soit bien ficelé et offre au lecteur un récit épique et exotique, entre différentes races ennemies depuis le tout début des âges. J’ai donc une nouvelle fois dévoré ce cinquième tome qui offre une perspective nouvelle et originale au récit du Livre des Martyrs.

Mise à jour du 3 mai 2020 : 
Avec la parution de la version française du roman aux éditions Leha cette semaine, conservation de notre chronique d’origine, avec pour seuls changements les titres du roman et du cycle modifiés. 

8.5/10

Discuter de Les Marées de minuit sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :