Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

Le top 10 2020 de la rédaction d’Elbakin.net

Par Izareyael, le dimanche 21 février 2021 à 13:30:00

Les choix des rédacteurs 2

Top 10 d’Izareyael (rédactrice et jurée des prix jeunesse)

couverture de Chasse royale tome 5, de Jean-Philippe Jaworski

  1. Chasse Royale IV (Curée chaude), tome 3 de Rois du monde - Jean Philippe Jaworski (éditions Les Moutons électriques) – roman
    Oui, les choix éditoriaux autour de cette série et de ses découpages multiples laissent grandement à désirer. Oui, on attendait la conclusion définitive de l’histoire et il faudra patienter encore un peu. Mais c’est un univers à nul autre pareil que nous offre Jean-Philippe Jaworski, sa plume caractéristique, ses enragés de Celtes, et j’ai été tenue en haleine durant toutes ces pages en voyant, impuissante, arriver l’inéluctable… jusqu’à la fin, cette fin !

  2. Malamander, tome 1 des Chroniques de Sinistre-sur-Mer - Thomas Taylor, traduction d'Amélie Sarn (éditions du Seuil « Jeunesse ») - roman
    Une lecture qui fait du bien ! Une intrigue simple et classique, des personnages attendus mais sympathiques, une dose idéale d’humour et de fantaisie, de suspense et d’émotions… Tout les ingrédients sont bien pesés sans perdre de leur fraîcheur et on se laisse volontiers entraîner dans les péripéties avec les héros. Si vous avez envie de vous détendre avec un bon petit roman entre deux lectures plus éprouvantes (ou non d’ailleurs !), Malamander est parfait.
    (Malamander a été nommé au prix Elbakin.net 2020 jeunesse)

  3. Les Miracles du bazar Namiya – Keigo Higashino, traduction de Sophie Refle (éditions Actes Sud) – roman
    Un titre que j’aurais raté sans le prix Elbakin.net… Un roman original, très humain, touchant et amusant, dans lequel on voit les vies, les choix et les destins s’entrecroiser, sans jamais nous imposer de réponses toutes faites. Et rapidement, comme les héros de l’histoire, on ne peut s’empêcher de se poser la question : et nous, qu’aurions-nous écrit et déposé dans la boîte à lait ?
    (Les Miracles du bazar Namiya a été nommé au prix Elbakin.net 2020 adulte)

  4. La Communauté des esprits, tome 2 du Livre de la Poussière – Philip Pullman, traduction de Jean Esch (éditions Gallimard « Jeunesse ») - roman
    Retrouver l’univers d’À la croisée des mondes, c’est comme revoir un ami de longue date. Et s’apercevoir qu’on a bien vieilli, et lui aussi… Lyra et Pantalaimon sont maintenant adultes et ont des aventures d’adulte, et Pullman nous parle de nouveaux sujets toujours avec le même talent et l’écriture qu’on lui connaît, directe et sans faux-fuyant, mais non sans compassion pour ses personnages. J’attends la suite avec impatience !

  5. Les 20 ans du site Elbakin.net !
    Un jour, à une époque lointaine, je suis arrivée par les hasards de l’Internet sur un site web qui avait l’air intéressant. Il se trouve que j’y suis restée. Quelques années plus tard, je suis heureuse de fêter cet anniversaire avec les amis que je m’y suis faits, toutes les personnes que j’y ai rencontrées, tout ce que j’y ai vécu et appris sur la fantasy, le monde et moi-même, parce qu’Elbakin.net a un peu débordé dans ma vie comme les piles de livres à lire ont grandi au fil des découvertes… Merci à vous !

  6. Fantasy, retour aux sources – Bibliothèque nationale de France – site web
    Après la grande exposition Tolkien, voyage en Terre du Milieu et avec un cycle de conférences, la BnF a de nouveau mis en valeur notre genre préféré avec ce site qui s’appuie sur ses riches collections et bien plus encore pour le faire connaître. À découvrir même si vous pensez tout savoir sur le sujet !

  7. Un long voyage – Claire Duvivier (éditions Aux forges de Vulcain) – roman
    Une écriture originale et très maîtrisée pour ce premier roman, une chronique qui avance par tours et détours et nous faire revivre le passé du narrateur. Celui-ci nous parle de son monde, des personnes qui l’habitent et de leurs drames, et on l’écoute volontiers comme si l’on était un soir au coin du feu.
    (Un long voyage est lauréat du prix Elbakin.net 2020 francophone adulte)

  8. Akata Witch, tome 1 d’Akata – Nnedi Okorafor (éditions L’École des loisirs « Médium + » ) - roman
    Malgré une fin assez abrupte après un lent démarrage qui prenait le temps de nous entraîner dans son univers, Nnedi Okorafor propose une histoire classique et personnelle à la fois que j’ai eu beaucoup de plaisir à suivre.(Akata Witch a été nommé au prix Elbakin.net 2020 jeunesse)

  9. Saison 2 de Umbrella Academy - Steve Blackman - série télévisée
    Un rythme effréné, une intrigue foutraque (inévitable quand on parle de voyages dans le temps...), des personnages énormes mais coincés dans une éducation rigide, une subtilité aux abonnés absents et une esthétique aux petits oignons : tout ce que j'avais déjà aimé dans la première saison, on prend les mêmes et on recommence !

  10. Saison 2 de His Dark Materials : À la croisée des mondes – Philip Pullman (Bad Wolf, New Line Cinema, HBO) – série télévisée
    Même si ce n’est pas encore la grande adaptation parfaite de l’œuvre de Pullman dont on rêve, celle-ci reste une agréable illustration qui donne une envie folle de se replonger dans les livres.

Top 10 de John Doe (critique)

Anime Dorohedoro

  1. Dorohedoro - Yuichiro Hayashi (MAPPA) – série télévisée
    Une adaptation réussie de la complètement folle création de Hayashida Q. Comme disaient les Monty Python, and now for something completly different…

  2. Tainted Grail: La Chute d’Avalon - Krzysztof Piskorski, Marcin Świerkot (éditions Edge) – jeu de plateau
    Un jeu de société coopératif d’exploration, avec un important aspect narratif, transposant les joueurs dans une version dark fantasy des mythes arthuriens.

  3. Shalin, tome 6 de Servitude – Eric Bourgier, Fabrice David (éditions Soleil) - BD
    L’ultime tome d’une des plus belles créations de la fantasy française en BD, concluant une aventure de presque 15 ans.

  4. Djinn City – Saad Z. Hossain, traduction de Jean-François Le Ruyet (éditions Agullo) – roman
    une approche originale et un cadre dépaysant, une belle découverte

  5. L’Appel de Cthulhu – Gou Tanabe, d’après Lovecraft, traduction de Sylvain Chollet (éditions Ki-oon) – manga
    Gou Tanabe poursuit son cycle Lovecraft en adaptant une des plus célèbres nouvelles de l’auteur. Glaçant à souhait.

  6. Le 20ème anniversaire du site : parce qu’il faut bien être un peu corporate !

  7. L’Hiver de la sorcière, tome 3 de la Trilogie d’une nuit d’hiver - Katherine Arden (éditions Denoël « Lunes d’encre ») - roman
    Si vous aimez le merveilleux, ce dernier tome, tout comme ses deux prédécesseurs, est pour vous !

  8. Harrison Harrison – Daryl Gregory, traduction de Laurent Philibert-Caillat (Le Bélial’ Éditions) – roman
    Un mélange d’horreur lovecraftienne et de mystère, de tranche de vie et d’humour très rafraîchissant.
    (Harrison Harrison a été nommé au prix Elbakin.net 2020 adulte, NDLR)

  9. Un long voyage – Claire Duvivier (éditions Aux forges de Vulcain) – roman
    Premier roman, première réussite et prix Elbakin.net du meilleur roman francophone, un très bon début !

  10. Nosferatu - Shinijiro, traduction de Julie Gerriet (éditions Soleil « Manga ») - manga
    Un dessin dynamique, une ambiance médiévale bien rendue, un premier tome prometteur, en espérant que la suite confirme cette bonne impression.

Et ceux qui auraient peut être pu y figurer, mais que je n’ai pas encore pu lire, ou dont je n’ai pas vu assez... Côté lectures, le Kra. Dar Duchesne dans les ruines de l’Ymr, Watership Down de R. Adams et Albedo, la suite très attendue de la Glace et la Nuit de Léa Silhol. Côté séries, la saison 2 de Re:Zero kara hajimeru isekai seikatsu, la saison 4 de L’Attaque des Titans, Blade of the Immortal (adaptant l’Habitant de l’Infini) de H. Samura.
Ce que j’attends pour 2021 : l’intégrale Lovecraft et la nouvelle traduction chez Mnémos. Et de faire de belles découvertes avec les nouveautés de l’année !

Top 5 de K (critique)

Couverture de Marc Simonetti pour les Osseleurs de Steven Erikson

  1. Les Osseleurs, tome 6 du Livre des Martyrs - Steven Erikson, traduction d’Emmanuel Chastellière (éditions Leha) - roman
  2. Les Marées de minuit, tome 5 du Livre des Martyrs - Steven Erikson, traduction de Nicolas Merrien (éditions Leha) - roman
    Si le cycle de Steven Erikson n'est probablement pas le plus facile d'accès pour les lecteurs, il n'en demeure pas moins un véritable coup de cœur à mes yeux, gagnant en efficacité, en profondeur et en intensité au fur et à mesure des volumes. Une véritable réussite m'amenant à attendre avec impatience la parution des suivants.

  3. La Piste des cendres - Emmanuel Chastellière (éditions Critic) – roman
    Un cadre original, du panache, un scénario bien ficelé et des impressions et souvenirs durables persistant des mois plus tard. Une belle découverte.

  4. L'Héritage de l'Empire, tome 4 des Dieux sauvages - Lionel Davoust (éditions Critic) – roman
    Un ouvrage qui se dévore encore une fois à toute vitesse. L'écriture de Lionel Davoust est diablement plaisante et efficace et – bien que certains dénouements s'avèrent attendus et prévisibles depuis plusieurs tomes – finit de poser sur l'échiquier toutes les pièces nécessaires à la résolution de l'intrigue. Vivement le prochain volume.

  5. Les Flots sombres - Thibaud Latil-Nicolas (éditions Mnémos) - roman
    Un deuxième tome plus abouti que le premier, dans un univers gagnant en profondeur. Un roman court aux personnages attachants, qui mériterait parfois de gagner en intensité ou en complexité mais n'en constitue pas moins un bon divertissement.

Top 10 de Kaellis (critique et jurée des prix Jeunesse)

Couverture du Codex Aléra tome 1

  1. Fin de la réédition du Codex Aléra - Jim Butcher (éditions Bragelonne) – roman
    Parce que c'est de la fantasy classique mais tellement chronophage, aux personnages tellement sympathiques, et que toute la série a été une très belle montée en puissance jusqu'à la fin.

  2. Hades – Supergiant Games – jeu vidéo
    La grosse claque de fin d'année, qui a tourné en boucle tous les soirs sur mon PC.

  3. L’Héritière du rail, tome 2 de La Dernière Geste - Morgan of Glencoe (éditions ActuSF) – roman
    Des réprouvés féeriques dans les égouts de Paris, moi je les rejoins direct.
    (Dans l’ombre de Paris est lauréat du prix Elbakin.net 2020 jeunesse, NDLR)

  4. L’Hiver de la sorcière, tome 3 de la Trilogie d’une nuit d’hiver - Katherine Arden (éditions Denoël « Lunes d’encre ») - roman
    Oh, ce dernier volume ! Un vrai feu d'artifice, un morceau de bravoure qui conclut cette trilogie en beauté.

  5. Tomes 1 et 2 de Steam Sailors – Ellie S. Green (éditions Gulfstream) – roman
    Des pirates du ciel dans un univers steampunk, le ton me fait penser au Royaume de Pierre d'Angle (en plus mignon) et j'adore !

  6. Kra. Dar Duchesne dans les ruines de l’Ymr - John Crowley, traduction de Patrick Couton (éditions L’Atalante) – roman
    C'était tellement beau et poétique ! Tellement atypique, je craignais de me perdre dans ce roman, mais les pages ont défilé toutes seules. Il m'en reste encore des impressions à la fois vivaces et floues, comme un rêve qui m'aurait fortement marquée.

  7. Sorcery of Thorns - Margaret Rogerson, traduction de Vincent Basset (éditions Bragelonne « Big Bang ») - roman
    Des bibliothécaires armés jusqu'aux dents qui gardent des grimoires vivants et dangereux, forcément j'ai accroché.

  8. Tomes 9 et 10 de l’intégrale de Fables - Bill Willingham, Mark Buckingham et al. (éditions Urban Comics) – BD
    C'est injuste, c'est fini ! J'aurais voulu continuer à suivre l'histoire des Fables pendant encore si longtemps…

  9. Les Tribulations d'Esther Parmentier - Maëlle Desard (éditions Rageot ) - roman
    Parce que j'avais besoin de rire, et que ce roman a parfaitement rempli son office. Je me marre encore en relisant certains passages...

  10. These Savage Shores - Sumit Kumar et Ram V (éditions HiComics) – BD
    Une histoire belle et tragique dans les Indes coloniales... C'est splendide et envoûtant.

Et donc il a fallu faire des choix... Douloureux, comme toujours avec ce genre de liste. Sont donc passés à la trappe un certain nombre de titres. D’abord l’Artbook de Florence Magnin (Nestiveqnen), une dessinatrice qui a bercé mon adolescence avec ses BD... Quel plaisir d'avoir une compilation de ses œuvres, et son ressenti sur son travail !
Quelques comics : Middle West (Scottie Young, Urban Link - premier volume, donc curieuse de voir ce que peut donner la suite) et Once and Future (Kieron Gillen & Dan Mora chez Contrebande, du fun et de l'action).
Des romans : Thecel de Léo Henry chez Folio SF (beaucoup aimé ce voyage), Les Chroniques d'Oakwood de Marianne Stern aux éditions du Chat noir (un très beau fix-up de nouvelles fantastiques), Le Château de Hurle de Diana Wynne Jones en nouvelle traduction chez Ynnis, les Joyaux noirs d’Anne Bishop chez Milady (j'adore ces intrigues politiques où le pouvoir se mêle à la sensualité, hâte de lire le dernier volume) et tant d'autres…
Confinement oblige, pas de nouveau jeu de plateau, et en ce qui concerne les films ou séries, je retiendrai The Haunting of Bly Manor et Truth Seekers - que j'ai aimés, mais pas au point de les placer dans mon top 10. Dans les podcasts je retiens le nouveau podcast d'Elbakin.net sur le metal et la fantasy, mais j'attends les prochains pour voir si j'accroche vraiment ou pas !

Top 5 de Merwin Tonnel (critique)

Couverture de Ashes of the Sun, de Django Wexler Comme chaque année, la rédaction de mon top 10 fantasy de l'année est un exercice difficile. Étant adepte du poche et du mass market paperback et toujours en retard sur ma Pile à Lire, la majorité de mes lectures ne sont pas des nouveautés. L'exercice est d'autant plus compliqué cette année où les confinements et le télétravail ont certes rallongé mon temps de lecture quotidien mais m'ont aussi coupé de deux de mes sources principales d'œuvres fantasy. La fermeture des médiathèques a stoppé net mon alimentation régulière en bandes dessinées et l'interdiction de se retrouver entre amis a mis de côté toute soirée jeux, m'empêchant par exemple de découvrir Le Dilemme du Roi. Sans compter les sorties cinéma décalées (ahhh Kaamelott...).
Une fois le bilan fait, j'ai découvert seulement 8 œuvres de fantasy qui correspondent au critère de ce top Elbakin.net. Et seulement 5 ont retenu mon attention.

  1. Ashes of the Sun, tome 1 de Burningblade and Silvereye – Django Wexler (éditions Orbit) – roman
    Django Wexler est un des meilleurs auteurs de fantasy épique de ces dernières années. Le public français a boudé le pourtant excellent cycle des Campagnes de l'Ombre, donc rien n'assure qu'on verra un jour sa nouvelle série en français. Mais c'est une grosse perte puisque Wexler signe avec Ashes of the Sun une sorte de réinvention de Star Wars dans un univers science-fantasy bizarre et intrigant. On retrouve le style un peu caustique de l'auteur et on découvre surtout un univers et des personnages très attachants. Un immense plaisir de lecture.

  2. Un soupçon de haine, tome 1 de L'Âge de la folie - Joe Abercrombie (éditions Bragelonne) – roman
    Ma chronique du premier tome de la nouvelle série de Joe Abercrombie devrait vous dire tout le bien que j'en pense. La traduction française vient de sortir, vous n'avez aucune excuse pour ne pas vous jeter dessus.

  3. Chasse Royale IV (Curée chaude), tome 3 de Rois du monde - Jean Philippe Jaworski (éditions Les Moutons électriques) – roman
    Même en prenant en compte l'histoire éditoriale compliquée de cette saga celtique, Jean-Philippe Jaworski reste un auteur majeur de la fantasy francophone. Le point final de cette deuxième branche le démontre encore une fois.

  4. En avant - Dan Scanlon (Pixar) – film
    Sorti dans un contexte compliqué, le film de Pixar n'a peut-être pas eu le succès qu'il mérite. Pourtant c'est un récit très touchant de deux frères à la recherche de leur père qui arrive, par de nombreux choix scénaristiques malins, à éviter les clichés du genre. Autant le dire tout de suite : des larmes furent versées.

  5. Shorefall, tome 2 de The Founders Trilogy- Robert Jackson Bennett (éditions Random House) – roman
    Si le deuxième tome de The Founders est un petit cran en dessous de Foundryside, versant parfois un peu dans la facilité scénaristique, le nouveau roman de Robert Jackson Bennett reste un excellent livre, qui propose une galerie de personnages croustillants dans un univers original. La série arrive bientôt en français chez Albin Michel Imaginaire et je n'ai qu'un conseil : jetez-vous dessus !

Top 5 de Nephtys (critique)

Couverture des Canaux du Mitan d'Alex Nikolavitch

  1. Les Canaux du Mitan – Alex Nikolavitch (éditions Les Moutons électriques) – roman
    Avec son monde inquiétant et toute la mélancolie de la fin d'une époque et des dernières légendes, les Canaux du Mitan propulse le lecteur dans un endroit crépusculaire où la modernité ne parvient pourtant pas à faire taire les anciens mythes.

  2. La Piste des cendres - Emmanuel Chastellière (éditions Critic) – roman
    Un monde qui s'étoffe, crépusculaire aussi à sa façon mais qui verse dans l'épique et les sentiment tourmentés à l'extrême. Une quête de soi qui ne laisse pas indemne avec des personnages marquants chacun à leur manière et des moments dont on se souviendra.

  3. Un long voyage – Claire Duvivier (éditions Aux forges de Vulcain) – roman
    Un long voyage possède lui aussi sa mélancolie propre qui happe et envoûte. Une narration simple et puissante où les sentiments s'attardent quand le merveilleux surprend.
    (Un long voyage est lauréat du prix Elbakin.net 2020 francophone adulte, NDLR)

  4. Kra. Dar Duchesne dans les ruines de l’Ymr - John Crowley, traduction de Patrick Couton (éditions L’Atalante) – roman
    Si ce livre ne m'a toujours pas appris à différencier au premier coup d’œil une corneille d'un corbeau, lire comment un oiseau se retrouve à porter du bout des plumes bien des grands mythes de l'histoire de l'humanité a été une surprise. Pour parodier Campbell, voici l'Oiseau aux mille visages dans un livre étrange, qui raconte son histoire en sachant très bien qu'on ne pourra pas forcément tout comprendre.

  5. La Communauté des esprits, tome 2 du Livre de la Poussière – Philip Pullman, traduction de Jean Esch (éditions Gallimard « Jeunesse ») - roman
    La Communauté des esprits n'a pas peur de secouer son lectorat, de défier ses attentes et surtout de ne rien laisser prévoir pour le troisième et dernier tome. Une aventure pas encore terminée pour une Lyra toujours aussi complexe qui nous embarque avec elle.

Et dans les coups de cœur qui n'apparaissent pas dans ce (petit) top, je cite également La Mer sans étoiles d'Erin Morgenstern (éditions Sonatine). Le livre se trouvait déjà dans mon top de l'année dernière en VO et 2020 a vu apparaître sa traduction en français. Niveau séries, deux retiennent mon attention mais plus tournées vers le fantastique et le surnaturel. Tout d’abord The Haunting of Bly Manor de Mike Flanaghan sur Netflix, avec chaque épisode finement ciselé comme un poème et des spectres comme catalyseurs de sentiments et non objets servant aux jump scares et à l'horreur. Une série comme un oxymore, faite d'une lumière ténébreuse qui laisse son empreinte. Il y a également Truth Seekers sur Amazon Prime Video (créée par Nick Frost) qui propose de mêler fantômes et science-fiction avec un humour savoureux et bon nombre d'émotions. Enfin, pour retourner dans les livres, Pascale Quiviger dans Les Adieux, le troisième tome du Royaume de Pierre d'Angle au Rouergue, continue pour notre plus grand bonheur son épopée fantasy. Un troisième tome pareil aux deux premiers, une goulée d'air frais précieuse lorsque les temps troubles nous donnent envie de merveilleux.

Top 10 de Renardeau (bréveuse)

couverture des Abysses de Rivers Solomon2020 est une année qui m'a permis de faire beaucoup de belles découvertes (et pas uniquement en fantasy, ça a aussi été beaucoup le cas en science-fiction). Comme tous les ans, je me suis bien sûr débrouillée pour louper un bon paquet de romans marquants qu'il me tarde de rattraper dans les jours ou les semaines à venir (Un long voyage et Vita Nostra m'attendent d'ailleurs sagement sur ma table de chevet), mais j'ai également lu plus qu'en 2018 et 2019 et je me suis remise aux jeux de société.
Mon premier critère pour choisir les œuvres qui composent mon top 10 a donc été de faire en sorte qu'il reflète, si possible, la façon dont j'ai occupé mon temps libre en 2020 (même si rien n'égale sans doute le nombre d'heures que j'ai passé sur mon île de Chachabada dans Animal Crossing: New Horizons). Mon deuxième critère, lorsqu'il a fallu trancher, était de ne pas forcément choisir les œuvres les plus virtuoses techniquement ni celles qui étaient dénuées de gros défauts, mais plutôt celles qui m'ont marquée émotionnellement, qui ont su faire résonner quelque chose en moi ou qui m'ont fait réfléchir.
Vous retrouverez donc dans ce top 10, dans l'ordre : l'œuvre qui m'a foutu une claque monumentale comme ça ne m'était pas arrivé depuis longtemps, celle que je n'ai pas pu lâcher avant de l'avoir fini, celle qui m'a époustouflée par la beauté de ses dessins et dont j'attends la suite avec tant d’impatience que je trépigne depuis deux mois, celle dont j'ai eu plaisir à retrouver les personnages pour quelques aventures supplémentaires au fil des pages, celle qui m'a totalement déroutée et arraché de nombreux sourires, celle sur laquelle je me suis bien défoulée et dont j'écoute la BO en boucle, celle qui a su me surprendre et me conquérir par son propos alors que je l'ai lue à reculons en pensant qu'elle ne me plairait pas, celle que le fait de savoir à l'avance comment elle allait se terminer n'a rendue que plus terrible et inexorable, celle qui m'a fait cogiter souvent en vain pour trouver la meilleure stratégie de conquête et enfin celle que j'aurais adorée et sans doute relue des dizaines de fois à 10 ans.

  1. Les Abysses – Rivers Solomon, traduction de Francis Guévremont (Aux forges de Vulcain) – roman
  2. The City We Became - N.K. Jemisin (éditions Orbit) – roman
  3. Tomes 1 à 3 de Dans le sens du vent. Nord-nord-ouest - Aki Irie (Soleil) - manga
  4. Tome 3 de Stand Still. Stay Silent - Minna Sundberg, traduction de Diane Ranville (éditions Akileos) - BD
  5. Djinn City – Saad Z. Hossain, traduction de Jean-François Le Ruyet (éditions Agullo) - roman
  6. Hades – Supergiant Games – jeu vidéo
  7. Peau d'homme – Hubert, Zanzim (éditions Glénat) - BD
  8. Sœurs d’Ys - Matthew Anderson, Jo Rioux (éditions Rue de Sèvres) - BD
  9. Root: The Underworld Expansion - Patrick Leder, Cole Wehrle (Leder Games) – jeu de plateau
  10. Akata Witch, tome 1 d’Akata – Nnedi Okorafor (éditions L’École des loisirs « Médium + » ) - roman

Top 10 de Tzeentch (critique)

couverture de Kra de John Crowley

  1. Kra. Dar Duchesne dans les ruines de l’Ymr - John Crowley, traduction de Patrick Couton (éditions L’Atalante) – roman
    Grâce à ce grand roman, j'ai fait la rencontre inoubliable d'une fabuleuse corneille, Dar Duchesne. Ces deux pattes ne risquent pas de quitter mon épaule avant longtemps. C'est un texte à la fois complexe et intense, qui m'a profondément touché.

  2. Djinn City – Saad Z. Hossain, traduction de Jean-François Le Ruyet (éditions Agullo) – roman
    Mais qu'il est bien ce roman. À la fois dépaysant, surprenant et drôle. Une vraie belle surprise qui sort du lot à tous les niveaux. Une fantasy moderne et colorée. Avec sa couverture turquoise, Djinn City a décidément tout d'un gros bonbon.

  3. L'Héritage de l'Empire, tome 4 des Dieux sauvages - Lionel Davoust (éditions Critic) – roman
    Si on a soif d'aventures, de rencontres, de complots, de batailles... Et bien à ce jour, cette série de fantasy épique est l'une des toutes meilleures parutions françaises dans le domaine. Lionel Davoust nous offre une saga d'envergure, aussi généreuse qu'explosive.

  4. Les Flots sombres - Thibaud Latil-Nicolas (éditions Mnémos) - roman
    Deuxième roman de l'auteur et second volume à suivre ses Chevauche-Brumes. Encore meilleur que le précédent, on retrouve avec plaisir l'ancienne neuvième compagnie des légions du Roy. Une fantasy pleine de caractère et redoutablement efficace.

  5. Un long voyage – Claire Duvivier (éditions Aux forges de Vulcain) – roman
    Premier roman de Claire Duvivier, Un long voyage nous embarque dans une aventure finement écrite. On se retrouve au côté de Liesse, le secrétaire d'une femme remarquable, Malvine Zélina de Félarasie. Fantasy hyper accessible et délicate, riche de nombreux enseignements.
    (Un long voyage est lauréat du prix Elbakin.net 2020 francophone adulte, NDLR)

Sélections des années précédentes : 2001 - 2002 - 2003 - 2004 - 2006 - 2007 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016 - 2017 - 2018 - 2019

  1. La sélection de la rédaction
  2. Les choix des rédacteurs 1
  3. Les choix des rédacteurs 2

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :