Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Watership Down


Watership Down

ISBN : 979-109072427-3
Catégorie : Aucune
Auteur : Adams, Richard

C’est dans les fourrés de collines verdoyantes et idylliques que se terrent parfois les plus terrifiantes menaces. C’est là aussi que va se dérouler cette vibrante odyssée de courage, de loyauté et de survie.
Menés par le valeureux Hazel et le surprenant Fyveer, une poignée de braves choisit de fuir l’inéluctable destruction de leur foyer. Prémonitions, malices et légendes vont guider ces héros face aux mille ennemis qui les guettent, et leur permettront peut-être de franchir les épreuves qui les séparent de leur terre promise, Watership Down. 
Mais l’aventure s’arrêtera-t-elle vraiment là ?

Critique

Par Gillossen, le 04/12/2016

Cette chronique arrive sûrement un peu tard, car les intéressés auront sûrement déjà craqué depuis plusieurs semaines pour le classique de la littérature de l’auteur anglais Richard Adams, publié dans une version lui rendant enfin pleinement honneur par les éditions Monsieur Toussaint Louverture (après être déjà paru dans les années 70 sous le titre Les Garennes de Watership Down, puis tout de même réédité régulièrement, sans forcément avoir su retenir l’attention sur la durée par chez nous, en tout cas comparé à l’aura d’un tel ouvrage en langue anglaise). 
De fait, que n’a-t-on déjà pas dit un peu partout sur la toile et ailleurs ? Avec ses lapins qui ne nous sont pas présentés via l’anthropomorphisme d’un Vent dans les Saules pour citer l’exemple le plus connu qui pourrait vous traverser l’esprit à titre de comparaison, Watership Down développe un univers qui lui est propre, avec ses légendes, ses héros et bien sûr ses épreuves, le tout dans une ambiance volontiers épique, et en tout cas, qui n’hésite pas à faire preuve d’une certaine noirceur.
C’est à travers les épreuves que l’on grandit et ce roman nous le démontre une fois encore, à travers une leçon qui n’en est pas moins frappante (sans jamais se faire pesant), malgré ses lagomorphes finalement si éloignés de nous et pourtant si proches. Mais Watership Down, c’est aussi (et surtout ?) une aventure, avec de vrais grands morceaux de bravoure à l’intérieur  – c’est le cas de le dire avec un univers composé en partie de terriers. Il s’agit donc également d’une lecture plaisir et pas seulement d’une référence littéraire. En tout cas, si ce statut est pour vous synonyme de roman poussiéreux, sachez que ce n’est absolument pas le cas ici !
Richard Adams, malgré ou plutôt en plus du soin apporté à cette société de lapins, jusque dans sa langue, la Lapine, n’oublie pas pour autant d’établir quelques parallèles avec nos sociétés humaines et leurs dilemmes, pour ne pas dire leurs travers. Une résonance qui se fait encore sentir aujourd’hui avec une vraie justesse.
Présenté qui plus est dans un écrin soigné, Watership Down mérite bien tous les éloges et l’ampleur de la mise en avant auxquels il a eu droit ces dernières semaines. Impossible de jouer la carte du contre-pied ici, sauf à jouer les cuistres malhonnêtes !
Un livre à lire, alors que quand on y réfléchit, beaucoup s’avèrent superflus… 

8.5/10

Discuter de Watership Down sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :