Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Fantasy >Le Trône de Fer

Le Trône de Fer

Titre VO: A Song of Ice and Fire (Ce Cycle est En Cours)

Auteur : George R. R. Martin

Le Trône de Fer est une série encore en pleine publication aux États-Unis, patrie de l’auteur.
La taille respectable des tomes en anglais (et le succès croissant de la série…) a poussé l’éditeur français de ce cycle à pratiquer un découpage pour le moins intensif des romans de la version originale. Afin de permettre à tous de se repérer, voici les correspondances :

A Game of Thrones (T.1) = Le Trône de fer + Le Donjon rouge
A Clash of Kings (T.2) = La Bataille des rois + L’Ombre maléfique + L’Invincible forteresse
A Storm of Swords (T.3) = Les Brigands + L’Epée de Feu + Les Noces Pourpres + La Loi du Régicide
A Feast for Crows (T.4) = Le Chaos + Les Sables de Dorne + Un Festin pour les corbeaux
A Dance with Dragons (T.5) = Le Bûcher d’un roi + Les Dragons de Meereen + Une Danse avec les dragons

Depuis, Pygmalion s’est tout de même lancé dans une politique d’intégrales, en parallèle.

Le Trône de Fer

Le Trône de fer

Au cœur du Moyen Âge, le royaume des Sept Couronnes survit grâce à la protection d’un mur colossal. Le climat incertain peut faire briller le soleil pendant des années ou siffler le vent et la pluie le temps d’une génération. Mais voilà que d’étranges forces apparaissent au nord du mur, alors qu’au…

Le Trône de Fer

Le Donjon rouge

Comment Lord Eddard Stark, seigneur de Winterfell, Main du Roi, gravement blessé par traîtrise, et par là même plus que jamais à la merci de la perfide reine Cersei ou des imprévisibles caprices du despotique roi Robert, aurait-il une chance d’échapper à la nasse tissée dans l’ombre pour l’abattre ? Comment, armé de sa seule et inébranlable loyauté, cerné de toutes parts par d’abominables intrigues, pourrait-il à la fois survivre, sauvegarder les siens et assurer la pérennité du royaume ? Comment ne serait-il pas voué à être finalement broyé dans un engrenage infernal, alors que Catelyn, son épouse, a mis le feu aux poudres en s’emparant du diabolique nain Tyrion, le frère de la reine ?

Le Trône de Fer

La Bataille des rois

Le rythme effrené que tous les héros quels que soient leurs camps connaissent, s’accélèrent encore. Le récit acquiert une ampleur qu’il n’avait pas encore atteint, mais de nombreuses questions se soulèvent en conséquence. Et bien entendu, la première de toute : que va-t-il arriver maintenant ?

Le Trône de Fer

L' Ombre maléfique

Plongé dans le chaos, le Royaume des Sept Couronnes est en proie à une formidable pandémie de violence. Les héritiers du souverain défunt se disputent le trône dans d’âpres et sanglants combats. Et les puissants seigneurs, ralliés aux diverses causes, négligent tout égard pour le peuple, qui supporte souffrances et famine. Parmi les forces qui se dévoilent, Mélisandre, prêtresse du Dieu de la Lumière, apparaît sur l’île de Peyredragon et fait planer sur le Royaume quelques ombres de plus…

Le Trône de Fer

L' Invincible forteresse

De nouvelles forces émergent, humaines ou surnaturelles, d’autres s’effondrent dans le « jeu des trônes » qui agite Westeros. Les fragiles équilibres qui régissaient le Royaume des Sept Couronnes sont réduits à néant au fil des alliances, batailles et autres trahisons qui émaillent le récit. La bataille des cinq rois continue… Parmi les différentes cités soumises à des assauts incessants, y-en-aura-t-il une pour résister et mériter le titre d’invincible forteresse ?

Le Trône de Fer

Les Brigands

A Winterfell, des hommes de toutes conditions, scandalisés par les horreurs de la guerre civile, ont décidé de récuser les divers prétendants au trône pour ne se consacrer, les armes à la main, qu’à la défense des petites gens. On les appelle les Brigands. A Vivesaigues, que tente de gagner Arya pour retrouver sa mère, à Peyredragon, où Davos, réchappé par miracle d’un désastre guerrier, a décidé d’assassiner Mélisandre, ou bien à Port-Réal, où s’apprêtent les noces de Joffrey, règne le chaos. Les tentatives d’assassinat, les meurtres, les prises d’otage, et les plus noires intrigues se succèdent en cascade. Qui l’emportera finalement ?

Le Trône de Fer

L' Épée de feu

George R.R. Martin continue à nous entraîner dans un monde fabuleux où les familles de ses héros se ramifient au coeur de régions plus mystérieuses les unes que les autres : grottes, collines creuses, hameau de feuilles, forteresses imprenables.
Odieuses mutilations, drames sanglants, mariages imposés, traîtrises sans vergogne, vengeances cruelles et longuement mûries, équipées punitives se succèdent dans ces pages où défile un ensemble jamais vu de créatures fantastiques et inoubliables dragons, eunuques, vipères, sorcières et sauvageons. Leurs apparences sont souvent trompeuses et toujours bonnes à désarçonner leurs adversaires.
Rien n’arrête l’imagination foisonnante de George R.R. Martin qui poursuit là l’un des cycles romanesques et visionnaires les plus originaux de notre temps.

Le Trône de Fer

Les Noces pourpres

A travers le Royaume de Westeros se déchirent les puissants. Au-delà du Royaume, des forces se dressent qui pourraient également ajouter au marasme. Et pourtant, malgré la désolation qui s’étend sur les Sept Couronnes, les noces se succèdent parmi la noblesse et les familles royales… car c’est là l’un des plus sûrs moyens d’établir des alliances ! En effet, tous ceux qui n’auront pas su s’entourer des alliés adéquats ne pourront que succomber au chaos ambiant…

Le Trône de Fer

La Loi du régicide

La multiplicité des points de vue qui émaillent ce cycle est l’occasion pour l’auteur de nous présenter sous un jour bien différent des personnages qui apparaissent initialement comme de parfaites ordures. L’exemple le plus flagrant est Jaime Lannister, nommé le Régicide car il a été l’assassin du dernier roi Targaryen, Aeris. La guerre des 5 rois n’a pas épargné ce jeune Adonis lorsqu’il revient parmi les siens… Mais le régicide dont on parle ici est-il bien Jaime ?

Le Trône de Fer

Le Chaos

La maison Greyjoy tremble sur ses fondations depuis la mort on ne peut moins naturelle de son dirigeant, Balon, roi auto-proclamé des îles de Fer. Les prétendants à sa succession sont nombreux, mais la parole du Dieu Noyé, relayée par la voix du prophète Aeron Tifs-Trempes, s’est élevée sans équivoque…

Le Trône de Fer

Les Sables de Dorne

Castral Roc peine à se remettre de la mort de Lord Tywin Lannister et de la fuite de son meurtrier présumé, le nain Tyrion. Les rumeurs qui courent sur le décès de Lord Jast et, surtout, sur l’assassinat des Freys, inquiètent d’autant plus Jaime que sa soeur, ivre d’alcool et de fiel, se crée des ennemis à une vitesse accélérée.

De son côté, Arya, la fille de Ned et Catelyn Stark, a semé les siens en s’embarquant pour Braavos. Elle n’en a pas moins du mal à faire une croix sur son passé, y compris vis-à-vis d’Aiguille, l’épée de son demi-frère Jon. Il lui est pourtant indispensable de s’en séparer pour commencer l’initiation qui fera d’elle une servante du dieu Multiface et un nouvel être aux talents remarquables.

Pendant ce temps, à Vieux Wyk, les Etats Généraux de la Royauté, ordonnés par le dieu Noyé à la maison Greyjoy, tournent vite à la foire d’empoigne sous la présidence du prophète Aeron Tif-Trempes…

Le Trône de Fer

Un Festin pour les corbeaux

Lady Brienne, dite la pucelle de Torth, poursuit la quête désespérée dont l’a chargée Jaime Lannister. Accompagnée du septon Meribal, de Podrick, son fidèle écuyer, et de Ser Hyle, elle arpente sans relâche le royaume à la recherche de Sansa Stark. Mais à défaut de la fille, c’est la mère, Catelyn,…

Le Trône de Fer

Le Bûcher d’un roi

Le destin des Sept Royaumes est sur le point de basculer. A l’est, Daenerys, dernière descendante de la Maison Targaryen, secondée par ses terrifiants dragons arrivés à maturité, règne sur une cité de mort et de poussière, entourée d’ennemis. Mais alors que certains voudraient la voir passer de vie à trépas, d’autres entendent rallier sa cause, tel Tyrion Lannister, dont la tête vaut de l’or depuis qu’il s’est rendu coupable de parricide. Au nord, Jon Snow, le bâtard de feu Eddard Stark, a été élu 998e Commandant en chef de la Garde de Nuit, mais ses adversaires se dissimulent des deux côtés du Mur,. y compris parmi les troupes de Stannis Baratheon qui ont élu domicile dans ces contrées glacées…

Le Trône de Fer

Les Dragons de Meereen

A présent que Stannis Baratheon est parti reprendre Winterfell aux Bolton pour s’assurer la domination du Nord, Jon Snow est redevenu le seul maître du Mur. Cependant, le roi autoproclamé a laissé sur place Mélisandre, la prêtresse rouge, qui semble décidée à apporter son aide au bâtard. Les flammes lui révèlent l’avenir, mais quel avenir ? A Meereen, la situation s’enlise : le blocus du port par les esclavagistes ne semble pas vouloir prendre fin, et Daenerys refuse d’envoyer ses dragons y mettre un terme flamboyant. L’enquête visant à démasquer les Fils de la Harpie, coupables des meurtres qui ensanglantent le pouvoir, piétine elle aussi. Seul un mariage pourrait dénouer la situation, mais les prétendants sont nombreux et les conséquences hasardeuses. Quant aux Lannister, ils vont devoir attendre encore un peu avant de pouvoir décoller la tête de leur lutin de frère : le ravisseur de Tyrion a de tout autres projets pour ce dernier… L’immense saga de George R-R Martin se poursuit pour le plus grand bonheur de ses fans, toujours plus nombreux depuis l’adaptation de son œuvre fleuve à la télévision.

Le Trône de Fer

Une Danse avec les dragons

Tyrion Lannister, membre éminent de la famille régnant sur Westeros, n’aurait jamais imaginé en être un jour réduit à jouer les bouffons. Capturé par des esclavagistes lors de la traversée qui devait l’amener à Meereen, puis vendu à un riche marchand, il doit apprendre à maîtriser l’art difficile de la joute à dos de cochon pour assurer sa propre survie. Mais peu importe la manière, seul compte le résultat : s’il faut en passer par là pour attirer l’attention de Daenerys Targaryen, qui a rétabli la paix dans sa cité en épousant Hizdahr zo Loraq et rouvert les arènes de combat, ainsi soit-il. Au moins a-t-il réussi à garder la tête sur les épaules, une prouesse dont ne peuvent se targuer tous les nains du royaume. Pendant ce temps, au Nord, les portes de Winterfell demeurent obstinément closes, tandis que la forteresse disparaît peu à peu sous un épais manteau de neige. Ses occupants, victimes d’un mystérieux tueur en série, finissent par se demander si les remparts servent à les protéger de l’assautde moins en moins probable des troupes de Stannis Baratheon ou à sceller leur tombeau. Car l’Hiver n’a jamais été si proche…


Critique

Par Gillossen, le 04/09/2003

Il s’échappe de la saga du Trône de fer un parfum capiteux, mêlant le fracas des batailles à la fureur des amours déchirées… Pas de faux-semblants, et beaucoup de niveaux de gris dans cette histoire où les rôles sont rarement distinctement attribués entre bons et mauvais. Martin nous emporte dans un véritable tourbillon d’aventures, nous accordant à peine le temps de reprendre haleine pour nous emmener encore plus loin sur les chemins de l’inéluctable destin de ses héros aux sentiments exacerbés par le fil de l’épée ou la brise feutrée de sentiments chuchotés… Certains passages sont dignes de l’atmosphère de la légende arthurienne, quand bien même les ressemblances ne sont pas recherchées, et l’ambiance beaucoup plus crue que ce que l’on en retient généralement.
D’un autre côté, on constate une tendance qui s’affirme déjà beaucoup plus au cours du second tome, à savoir l’importance des personnages féminins, quels qu’ils soient. Par leurs actes ou leurs simples présences, ils affirment un certain nouvel état de fait qui se place en porte-à-faux des clichés véhiculés généralement par le biais d’une certaine fantasy…
Mais, malgré toutes ces qualités, il en découle certains défauts, comme une intrigue parfois artificiellement gonflée, une volonté de faire durer le suspense parfois légèrement plus que nécessaire, comme s’il était plus intéressant que tout pour l’auteur de démontrer que oui, il sait écrire et mener son intrigue de main de maître. Sauf que le trait peut se révéler trop appuyé… D’aucuns n’aiment pas non plus ses changements fréquents de point de vue, trouvant que cela confère à l’œuvre un aspect feuilleton, quand ce n’est pas le terme de soap que l’on cite.
Une affirmation que nous ne cautionnerons pas…

8.5/10


Discuter de Le Trône de Fer sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :