Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Rogues


Rogues

ISBN : 978-034553726-3
Catégorie : Aucune
Auteur : George R. R. Martin
Auteur : Gardner Dozois (Proposer une Biographie)

Une nouvelle anthologie placée cette fois sous le signe de la figure du “rogue” - la fripouille, le voyou, etc…

Le sommaire complet.

Critique

Par Gillossen, le 01/08/2014

On n’arrête plus George R.R. Martin, l’anthologiste !
Il multiplie les projets qui sortent tous en temps et en heure et c’est encore le cas ici avec Rogues, toujours avec son vieux complice Gardner Dozois. Dans le cas présent, si la liste des auteurs réunis s’avère toujours aussi impressionnante – une constante chez Martin – certaines nouvelles attiraient l’œil plus que d’autres.
En effet, comment par exemple ne pas vouloir retrouver l’univers de Neverwhere sous la plume de Neil Gaiman ? Surtout quand il est question d’un personnage aussi mystérieux que le Marquis de Carabas… Et ces retrouvailles se montrent d’ailleurs à la hauteur de nos attentes ! Comme toujours avec les recueils de nouvelles, nous nous garderons d’en dire trop, d’autant que l’on parle tout de même ici d’un sommaire mettant en avant une vingtaine d’auteurs différents.
S’il faut quelques nouvelles avant de tomber sur une première perle, l’ensemble de l’anthologie se révèle plutôt équilibré et se conclut surtout sur The Lightning Tree de Patrick Rothfuss, sans doute l’une des pièces maîtresses de l’ensemble (on parle tout de même d’une novella d’une cinquantaine de pages avec Bast en vedette), avec son lot de noms connus dont on attend toujours le meilleur, tels que Gaiman justement ou bien encore Scott Lynch (pour une nouvelle qui n’a pas de rapport avec l’univers de Locke Lamora) ou Joe Abercrombie. Et ça tombe bien, ils ne déçoivent pas, même si le dernier cité paraît tout de même un peu en pilotage automatique. Non, s’il fallait citer un géant quelque peu en retrait, ce serait justement Martin, qui nous livre une leçon d’histoire (et il ne s’agit pas d’exagérer) concernant Westeros, intéressante mais pas franchement palpitante, dont qui plus est le personnage principal ne correspond pas franchement à la définition que l’on se fait d’un « rogue », la fameuse fripouille que l’on aime déteste et inversement. Etonnant, car son introduction nous dresse justement un tel portrait ! Elle rattrape d’ailleurs largement l’ennui que l’on peut sentir poindre en se contentant de sa nouvelle centrée autour de Daemon Targaryen, ennui que l’on sentait déjà poindre dans Dangerous Women et son texte basé sur le même principe.  
Encore un mot en tout cas pour la nouvelle de Gillian Flynn, What Do You Do ?, un petit bijou très fun et cruellement ficelé et que l’on n’attendait pas et dont on se gardera bien d’évoquer le twist. Bref ! Vous l’aurez compris, Rogues propose une belle sélection de textes, avec du bon et du un peu moins bon.  
      

7.5/10

Discuter de Rogues sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :