Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Vauriens


Vauriens

Titre VO: Rogues

ISBN : 978-275642385-2
Catégorie : Aucune
Auteur : George R. R. Martin
: Gardner Dozois (Proposer une Biographie)
Traducteur : Kuntzer Benjamin

Crapules, escrocs, canailles, voleurs, tricheurs, coquins… Parfois héros, parfois non, ces personnages nous fascinent.Quels que soient l’époque, le lieu ou le genre dans lesquels ils prennent place, Gardner Dozois et George R.R. Martin les adorent autant que les bonnes histoires. Ils ont donc sollicité les plus grands auteurs de best-sellers pour créer les meilleurs bad guys de la littérature, sans restriction de genre.Découvrez ces vingt et une nouvelles inédites, pleines de rebondissements, de plans machiavéliques et de surprises.Tout le monde aime les vauriens… même si nous finissons par le regretter.

Critique

Par Tzeentch, le 05/12/2018

Vauriens est une anthologie comprenant vingt-et-une nouvelles, publiée en 2014 et traduite cette année aux éditions Pygmalion, par Benjamin Kuntzer. George R. R. Martin et feu Gardner R. Dozois ont réuni des auteur(e)s de prestige, de Neil Gaiman à Joe Abercrombie en passant par Scott Lynch ou encore Connie Willis autour d’un thème ; celui des “vauriens”. 
L’occasion de se plonger pendant plus de huit cents pages dans des univers aussi divers que variés mais ne répondant pas tous au genre de la fantasy. Effectivement, parmi les auteur(e)s invité(es), il y a notamment Joe R. Lansdale et son truculent duo, Hap Collins et Léonard Pine, ses deux personnages fétiches que l’on peut retrouver dans bon nombre de ses romans policiers. On notera également la participation de Gillian Flynn,  auteure de thrillers à succès comme Les Apparences, adapté à l’écran en 2014 par David Fincher. Donc, des univers variés ; de la fantasy, du fantastique au thriller… mais toujours avec un dénominateur commun, la quatrième de couverture l’annonce clairement “Crapules,escrocs, canailles, tricheurs, coquins…” 
Parmi les nouvelles les plus marquantes, il y a tout d’abord celle qui ouvre le bal “Les temps sont rudes pour tout le monde” de Joe Abercrombie. En même temps, le sujet lui va comme un gant. Bien que l’histoire ne lui soit pas dédiée, on a tout de même le plaisir de retrouver un certain Cordial, que l’on a pu découvrir dans son très bon roman Servir froid. Sinon, Gillian Flynn s’en sort haut la main aussi avec son excellente nouvelle, “Qu’est-ce que vous faites dans la vie ?”. Elle nous offre un scénario machiavélique, non sans humour, au début en tout cas. Je ne l’avais encore jamais lue, voilà qui m’a donné envie de le faire. 
On arrive au premier point fort inhérent à ce type d’ouvrage, la découverte ou l’envie de découvrir des auteur(e)s ou tout simplement de franchir le cap. En revanche, on compte aussi au milieu de ces vingt-et-une nouvelles plusieurs récits qui s’oublient aussitôt lus, et d’autres nouvelles décevantes du fait de nos attentes connaissant l’auteur, comme avec “Un an et un jour à Theradane-la-Vieille” de Scott Lynch. Si je ne vais pas vous proposer un inventaire catalogue, j’ai trouvé l’ensemble assez inégal et clairement, je vous déconseille comme j’ai pu le faire de lire le tout d’une traite sous peine d’overdose.
Une anthologie à picorer de préférence, qui ne trompe pas son lecteur sur la marchandise et qui permet de faire le plein de découvertes. De là à vous la recommander quand on voit tout ce qui sort, c’est une autre histoire…

 

 

6.5/10

Discuter de Vauriens sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :