Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

Les premières lignes de Sanderson pour A Memory of Light, c’est pour bientôt !

Par Luigi Brosse, le lundi 4 février 2008 à 22:16:42

Brandon SandersonÇa se précise de plus en plus! Si dernièrement on avait pu découvrir que Brandon Sanderson comptait commencer à écrire le tome 12 de La Roue du Temps en février ou mars, il se montre à présent plus précis en indiquant le courant de ce mois-ci. Une bonne nouvelle pour les fans !
En interview sur Amazon.com, l'auteur revient également sur son respect pour l'auteur et l'œuvre, la difficulté de la tâche à venir et l'équipe qui est rassemblée pour mener le projet à bien. Si vous suivez attentivement l'actualité de La Roue du Temps, vous ne découvrirez pas grand chose de nouveau, mais vous pourrez constater que l'enthousiasme de l'auteur est intact !

En discuter sur le forum.

L'interview traduite

A quel point connaissiez vous Robert Jordan ?
Je ne le connaissais pas du tout, je l'ai vu une fois à une convention - une fois - et je n'ai même pas réalisé qui c'était jusqu'à ce que quelqu'un me le dise. Pour moi, Mr Jordan est toujours - et sera à jamais - une sorte de figure mythique.
Qu'est ce que vous appréciez particulièrement dans sa fiction ?
Le génie de Robert Jordan, à mon avis, était son habilité à mélanger le familier et l'original. Quand j'ai lu ses livres, en particulier quand j'étais jeune, j'avais l'impression de lire de la fantasy mais sans que cela ne m'évoque les livres de fantasy que j'avais lu et relu auparavant. Désormais, il est devenu son propre archétype, mais à ce moment là, il était bien plus frais que tout ce que j'avais pu lire. Depuis ce jour, j'aime sa façon de construire un monde et sa capacité à plonger profondément dans l'esprit d'un personnage pour vous montrer qui ils sont et ce qu'ils ressentent. Quand j'ai grandi, j'ai commencé à apprécier sa capacité à intégrer des descriptions copieuses et une construction d'univers poussée dans ses histoires sans casser le flux narratif. Lire ses livre est une bénédiction à la fois pour les sens et pour l'esprit.
Que pensez-vous de Jordan en tant que personne et en tant que professionnel ?
Une chose surpasse toutes les autres à mon sens. Durant les dernières semaines avant son départ, Mr Jordan a passé un temps énorme à dicter l'intrigue de ce livre à ceux qui l'entouraient. Il sentait qu'il avait promis une fin à ses fans, et il était décidé à s'assurer que le livre serait terminé pour eux. Cela coïncide avec tout ce que je connais de l'homme. Il était toujours charmant et généreux durant les dédicaces et les tournées. Il parlait toujours en bien de ses lecteurs et des personnes autour de lui. Il était altruiste. Son esprit était concentré premièrement sur sa famille, puis sur ses lecteur et enfin sur lui de façon distante.
Est-ce que ce fut une dure décision de décider de terminer la série de Jordan ? Pouvez vous nous dire où vous vous trouviez quand l'offre est arrivée, et quelles ont été vos premières pensées ?
La décision initiale fut facile. Je l'ai prise en un éclair, la première fois que la femme de Mr Jordan m'a demandé si j'étais intéressé par le projet. (Cette offre là est arrivée par téléphone en deux conversations - premièrement, un appel préliminaire pour voir si j'étais intéressé. Deuxièmement, un appel officiel pour me proposer le projet). Puisque je suis un fan de la série, mon instinct initial fut de dire BIEN SUR, je veux être impliquer là dedans ! Ce n'est qu'après avoir raccroché le téléphone que les doutes ont commencé à m'assaillir . Qui étais-je pour terminer cela, la plus grande série épique de fantasy de ma génération ? Je ne peux pas remplir les chaussures de Robert Jordan. Heureusement à présent, j'ai pu constater la qualité du matériel qu'il a laissé derrière lui. Cela a apaisé pas mal de mes doutes. L'histoire est toute là. C'est son livre. Mon travail consiste à combler les quelques trous et à adoucir sa prose.
Les fans de Jordan sont assez extrémistes à propos de son travail. Est-ce que vous êtes au courant de leurs réactions pour avoir pris les reines du projet ?
Ils ont été très encourageants. Peu sont négatifs, la grande majorité est contente de pouvoir lire le livre. Ils ont l'air d'être d'accord avec la décision de la femme de Jordan, même si les fans ne me connaissent ni moi ni mon travail. Nous savons tous que je ne suis pas Mr Jordan. Personne ne le prétend. Il est celui qui aurait du finir ce livre. Malheureusement, nous l'avons perdu, et il n'y a rien à faire à par compléter sa dernière œuvre. Le but de toutes les personnes qui travaillent sur ce projet est qu'il en soit fier.
Je sais que George R.R. Martin dit qu'il a toute l'intrigue dans sa tête. Avec Jordan, est-ce que vous avez des notes copieuses, des fragments de prose, un plan, ou n'importe quoi de cette nature afin de vos guider pour les livres futurs ?
Oui en effet, heureusement. Comme je l'ai mentionné, Mr Jordan a dicté pas mal de materiau. A part ça, il avait des notes, des pensées, des plans et un gros morceau de matière écrite qui comprenait la plupart des scènes les plus importantes. En plus de cela, sa femme était aussi son éditeur chez Tor. Elle est l'une des meilleures dans le business et l'a suivi depuis le début du projet. Elle en est très proche, et elle comprend les personnages et le monde presque aussi bien que Mr Jordan. Avec ses ressources à portée de main, je suis de plus en plus confiant dans le fait que nous allons conclure ce livre d'une manière aussi proche que possible de ce que Mr Jordan aurait fait lui-même.
Comment pensez-vous que travailler dans l'univers de Jordan impactera votre propre travail ? Et est-ce que vous êtes anxieux que cela puisse définir qui vous êtes en tant qu'écrivain ?
J'ai quelques inquiétudes à ce sujet. Je ne veux pas que ma carrière soit celle du gars qui enfourcha le succès de Robert Jordan. Je préfèrerai que ce soit mon propre mérite. Mais effectuer ce projet, pour moi, n'a rien à voir avec ma carrière ou mes ventes de livres. (Même si je pense que les deux seront impactées fortement.) Il s'agit de l'opportunité incroyable d'avoir une toute petite touche dans une série formidable. Il y a eu des acteurs qui, quand ils découvrirent que Lucas tournait les nouveaux Star Wars, sont allés le trouver pour avoir un tout petit rôle dans les films juste pour l'opportunité. Ils souhaitaient faire partie de quelque chose qui avait été essentiel dans leur vie. Même si je n'ai pas cherché ce projet, je me sens un peu comme ces acteurs. C'est le cadre de définition culturel et littéraire de ma jeunesse, je n'étais pas attiré par les films, j'étais focalisé sur la fantasy. Je ne peux pas penser à un honneur plus grand que d'être capable de d'aider à publier la vision ultime de Mr Jordan pour La Roue du Temps. Je me moque de savoir si cela me marquera d'une manière ou d'une autre. Ce n'est pas le genre d'opportunité que vous laissez passer.
Vous avez à présent une série pour enfants en cours. En quoi écrire de la fiction pour enfants a été une expérience différente pour vous, à la fois dans le procédé et dans la réalisation ?
Ma série pour enfants est née d'un désir de faire autre chose. J'adore la fantasy épique, mais j'avais besoin d'un nouveau type de projet pour conserver à mon écriture sa fraîcheur et sortir du même schéma narratif. Par conséquent, mes livres pour enfants sont une tentative pour s'éloigner totalement de mon ancien style et pour faire quelque chose de nouveau. Ils sont écrits à la première personne au lieu de la troisième, rapides et courts plutôt que longs et épiques. Ils sont humoristiques plutôt que sérieux dans le ton. La création du monde est peu appuyée. J'aime le marché de la fantasy pour enfant parce qu'il me laisse faire tout ce que je viens de dire, mais qu'il raconte malgré tout la sorte d'histoires qui m'enthousiasme : magie et décors intéressants, personnages profonds, scénario tortueux.
Sur quoi êtes vous en train de travailler, et quelle est votre date butoir pour le livre de Jordan ?
Depuis vraiment très peu, j'ai bouclé mes deux prochains livres pour Tor et Scholastic. Ce qui me laisse une année entière pour travailler sur A Memory of Light, je ne sais pas combien de temps cela va me prendre, mais c'est la période que j'ai pour l'écrire. (Ma date limite est pour décembre.). Pour le moment, je suis en train de relire la série entière de La Roue du Temps avec un œil attentif sur comment les personnages pensent et parlent. Je devrais commencer à travailler sur le texte lui-même courant février.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :