Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Fantasy >La Roue du Temps

La Roue du Temps

Titre VO: The Wheel of Time (Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Brandon Sanderson
Auteur : Robert Jordan
La Roue du Temps

L' Invasion des ténèbres

Au pays des Deux Rivières, on va fêter le printemps  : Rand part livrer le cidre au bourg avec son père. Osera-t-il demander une danse à Egwene  ? Et pourquoi voit-il ce cavalier noir derrière lui  ?
Dame Moiraine lui révèle que le cavalier noir le cherche  : Rand doit se réfugier à Tar Valon, chez les Aes Sedai, maîtresses du pouvoir unique.
Le pouvoir unique… Le Seigneur de l’Ombre ayant jadis voulu conquérir le monde, les Aes Sedai, conduites par le Dragon, le repoussèrent aux confins de l’univers. Pour se venger, il suscita chez les vainqueurs une folie meurtrière. On dit que le Dragon renaîtra pour délivrer la Terre ravagée… et voici que le vent se lève dans les Montagnes de la Brume.

Et tourne la Roue du Temps
Et passent les Ères successives,
Laissant leur moisson de souvenirs
Qui deviennent légendes, puis mythes, puis oubli
Avant que la Roue ramène les Ères
Fixées sur la trame à leur place éternelle.

La Roue du Temps

L' Oeil du monde

Cinq d’entre eux viennent du Champ d’Edmond  : Rand, Mat, Perrin, Egwene et Nynaeve.
Trois sont étrangers  : la Dame Moiraine, le guerrier Lan et le ménestrel Thom. Ils sont huit compagnons qui cherchent Tar Valon, la cité forte.
Le Seigneur de l’Ombre a jadis voulu conquérir la Terre, mais les Aes Sedai, maîtresses du pouvoir unique, l’ont repoussé. Pour se venger, il a inspiré à ses vainqueurs une folie meurtrière. Où est le Dragon qui guidait les Aes Sedai  ? On dit qu’un jour il renaîtra pour délivrer l’univers. Mais quand  ?
Grâce à Moiraine et à ses pouvoirs, les aventuriers échappent à bien des dangers, mais quand des géants ténébreux, les Trollocs, se lancent à leur poursuite, ils se dispersent : Mat et Rand descendent le fleuve en bateau  ; Egwene et Perrin le traversent à la nage ; Moiraine, Lan et Nynaeve prennent du retard. Se retrouveront-ils au rendez-vous convenu : Caemlyn, capitale du royaume d’Andor, étape sur la route de Tar Valon ?

La Roue du Temps

Le Cor de Valère

Le Seigneur de l’Ombre a jadis voulu conquérir la Terre, mais les Aes Sedai, maîtresses du Pouvoir Unique, l’ont repoussé. Pour se venger, il a inspiré aux vainqueurs une folle meurtrière. Quant au Dragon qui guidait les Aes Sedai, on dit qu’un jour il renaîtra pour délivrer l’univers. En attendant, les serviteurs du Ténébreux abattent leurs cartes : un peu partout éclatent les rixes et les incendies. Sur les conseils de Moiraine, une Aes Sedai, Rand et ses compagnons, traqués par un cavalier sans visage, se mettent en route vers l’Œil du Monde, dont la surface limpide est source de “saidin”. Ils y trouvent la Bannière du Dragon et le Cor de Valère, dont le son - dit la légende - fera surgir de la tombe les héros du passé. Mais Rand osera-t-il souffler dans l’instrument magique ? Selon qu’il penchera - bon gré mal gré - vers la Lumière ou les Ténèbres, c’est une légion de héros… ou une armée de démons qu’il fera sortir des entrailles de la terre. Il se sait investi d’un pouvoir capable de tout anéantir et songe à fuir loin de ceux qu’il aime.

La Roue du Temps

La Bannière du dragon

Pendant des siècles les troubadours itinérants ont raconté des contes sur le Cor de Valère perdu, le légendaire Cor qui ramènera les Héros morts. Le Cor a été retrouvé, seulement pour être volé, en même temps que la dague de Shadar Logoth, de laquelle la vie même de Mat, l’ami de Rand, dépend. La tache monumentale de les retrouver repose lourdement sur les jeunes épaules de Rand, car continuer cette quête signifie l’accomplissement d’une destinée qu’il cherche désespérément a éviter. Mais la quête du Cor de Valère est seulement le début d’un long voyage de découvertes pour Rand…

La Roue du Temps

Le Dragon réincarné

Le Dragon Réincarné - le chef longtemps prophétisé qui sauvera le monde, mais dans le sauvetage le détruira; le sauveur qui deviendra fou et tuera tous ceux qui lui sont chers - est en train de fuir son destin. Capable de toucher le Pouvoir Unique, mais incapable de le contrôler, et avec personne pour lui apprendre désormais - puisque personne ne l’a fait depuis trois mille ans - Rand al’Thor sait seulement qu’il doit affronter le Ténébreux. Mais comment ?

La Roue du Temps

Le Jeu des ténèbres

Aux yeux de bien des hommes, Rand al’Thor doit encore prouver qu’il est le Dragon Réincarné. Et pour l’heure, il reste introuvable.
Partis des montagnes de la Brume, ses compagnons, Perrin, Loial et Moiraine, se pressent sur ses traces. Mat, dont le curieux destin entre Ombre et Lumière se précise lentement, quitte Tar Valon à bord du premier bateau en partance, « La Mouette Grise ». Egwene, Nynaeve et Elayne voguent vers Tear, sur le fleuve Erinin, le long des villages incendiés, dévastés par la guerre civile. Elles vont bientôt croiser le chemin des Aiels, ces redoutables guerriers d’au-delà de l’Echine du Monde.

La Roue du Temps

La Montée des orages

Rand Al’Thor a su démontrer à tous qu’il est bien le Dragon Réincarné. Mais il n’a pas encore trouvé la stratégie qui lui permettra d’aller jusqu’au bout de son destin. Un défi majeur pour un homme investi de pouvoirs qui menacent de le dépasser et de l’entraîner dans la folle. Surtout quand les crises s’enchaînent autour de lui… Dain Bornhald, le chef des Blancs Manteaux, traque toujours Perrin, qu’il accuse d’avoir tué son père. Dans sa fureur, il est prêt à raser Champ d’Edmond, le village natal de l’« assassin », et à exécuter un par un ses habitants jusqu’à ce que Perrin se livre à lui. Dame Suroth, nouvelle maîtresse de l’île de Cantorin, entend relancer à l’assaut les Légions seanchanes. Dans la forteresse de la Pierre, récemment enlevée par Rand, Perrin et Faile essuient une attaque surprise qui manque les tuer. Et dire que tous ses ennemis accusent le Dragon Réincarné de vouloir replonger le monde dans la guerre !

La Roue du Temps

Tourmentes

Dans les ruines de Champ d’Edmond, Perrin apprend que sa famille a été massacrée par les Blancs Manteaux, aux ordres de Dain Bornhald, l’homme qui a juré sa perte. Comble de malheur, la mère et les soeurs de son ami Mat sont entre les mains de ses ennemis. Se livrer ne servant plus à rien, Perrin jure de libérer les pauvres femmes. Dans la foulée, il tentera de chasser de la contrée les Trollocs, au moins aussi nuisibles que les Blancs Manteaux.
Ignorant les dangers qu’affronté son compagnon, Rand Al’Thor annonce à ses fidèles qu’il a pris une décision. Une armée partira dans le Cairhien pour en finir avec la guerre civile et secourir le peuple menacé par la famine. Pendant ce temps, il ira à Rhuidean, la cité sacrée des Aiels.
À son insu, c’est aussi la destination de Mat, de l’Aielle Aviendha et de Moiraine. Parvenu à la croisée des destins, le Dragon Réincarné devra relever un nouveau défi : repousser l’ombre qui menace d’engloutir le monde !

La Roue du Temps

Étincelles

Rand al’Thor est bien le Dragon Réincarné, mais comment accomplir la Prophétie ? Les fidèles du Ténébreux complotent ouvertement. Siuan et la Gardienne Leane, désactivées pour avoir soutenu Rand en secret, passent en jugement. À Caemlyn, la reine Morgase, qui s’est trop fiée à son amant, se ressaisit et fuit. À Rhuidean, Rand lui-même est attaqué en pleine nuit par les Chiens de l’Ombre et fait usage du malefeu dont il ignore le danger. Couladin et ses pillards envahissent les Terres humides ; Rand le poursuit, mais à la place de la ville de Taien, il ne trouve que des décombres, et Couladin est déjà loin. En arrivant à Salidar, il faut faire le bilan : les Réprouvés sont partout ; ils passent à l’action, soulevant une pluie d’étincelles qui va bientôt faire flamber le brasier.
Accomplir la Prophétie ? Il est bien question de çà !

La Roue du Temps

Les Feux du ciel

À Tar Valon, Elaida, de l’Ajah Rouge, s’est emparée du trône d’Amyrlin. Et maintenant elle réunit le conseil des Aes Sedaï : il faut retrouver coûte que coûte Rand al’Thor, le Dragon Réincarné. Le Ténébreux va se libérer de sa prison ; la Dernière Bataille est proche ; Rand devra alors affronter l’Ennemi… ou ce sera la destruction du monde. Rien de moins. Rand et les clans qui lui sont fidèles se préparent à partir pour la cité de Cairhien. Ils veulent devancer Couladin et ses Shaidos ; à cet effet, ils feront le voyage en sept jours. Non sans peine.
Les voici finalement devant Cairhien, prêts à la bataille contre les pillards. Mat ne le sait pas encore, mais il va devenir un héros : c’est lui qui livrera le duel décisif. Cependant que les feux du ciel s’abattent sur l’armée du Dragon.

La Roue du Temps

Le Seigneur du chaos

Au Shayol Ghul, le Ténébreux œuvre à ses projets : il ressuscite dans le plus grand secret deux âmes, l’une dans un corps de femme, Aran’gar, l’autre dans un corps d’homme, Osan’gar, et les dote du Pouvoir avant de les envoyer à la rencontre du Dragon Réincarné. Au cœur de la cité de Caemlyn, le Faux Dragon, Mazrim Taim, doté lui aussi du Pouvoir, offre de s’allier à Rand. Celui-ci ne l’accepte qu’à condition qu’il mette sur pied une armée d’hommes capables de canaliser - Rand veut pouvoir lutter à armes égales contre la Tour Blanche dirigée par l’Amyrlin Elaida, son ennemie jurée. Le temps des alliances est venu. Les Aes Sedai, réfugiées à Salidar, vont-elles se plier à la tradition et se rallier à Elaida ou soutenir Rand ? Le Dragon Réincarné parviendra-t-il à faire l’unanimité autour de lui à l’heure où les Aes Sedai de la Tour Blanche et celles de Salidar s’apprêtent à choisir leur camp ?

La Roue du Temps

L' Illusion fatale

Rand al’Thor a libéré l’Andor de l’emprise de Rahvin. Au Cairhien, en principe aux mains de Rand, les complots fleurissent pour obtenir le Trône du Soleil que Rand destine à sa légitime héritière Elayne, fille de Morgase.
Sur quels alliés compter, à part ses amis d’enfance, Perrin et Mat, et Egwene ?
Un piège se referme peu à peu sur Rand.
Pour empêcher qu’il soit livré à la Tour, Perrin et ses amis, Rhuarc et les Aiels, Loial, Dobraine et les compagnons des Deux Rivières arriveront-ils à temps ?

La Roue du Temps

Une Couronne d'épées

« La Tour blanche redeviendra une, à part les renégates bannies et méprisées, plus forte que jamais. Rand al’Thor affrontera le Siège de l’Amyrlin et connaîtra sa colère. La Tour noire sera démolie dans le sang et le feu, et les sœurs se promèneront dans ses ruines. Telle est ma prophétie… », annonce Elaida.
Rand al’Thor doit se rendre à Cairhien où la rébellion gronde. Calavaere s’est proclamée reine et Perrin découvre avec stupeur que sa femme, Faile, est à son service…
De son côté, Mat, accompagné par Elayne et Ninaeve, se rend à Ebou Dar à la recherche de la Coupe des Vents afin d’enrayer la vague de chaleur envoyée par le Ténébreux et restaurer enfin le climat naturel de leur royaume.

La Roue du Temps

Les Lances de feu

« Il se redressa en se tenant l’épaule, glissant le long de la colonne qui avait stoppé son vol plané. Peut-être avait-il quelques côtes cassées. Autour de la Grande Salle du Soleil, quelques nobles s’efforcèrent de regarder ailleurs. Seul Dobraine, secouant sa tête grise, observa Rand arpentant la salle du trône à grandes enjambées.
- Je traiterai les Aes Sedai comme je veux ! hurla Rand. Tu entends, Perrin ? Comme je veux !
- Tu viens de les livrer aux Sagettes, gronda-t-il en réponse. Tu ne sais même pas si elles dorment dans la soie ou si on leur a tranché la gorge ! Tu n’es pas le Créateur !
Rand rejeta la tête en arrière en rugissant de rage.
- Je suis le Dragon Réincarné ! cria-t-il. Peu m’importe comment on les traite ! Elles méritent le cachot ! »

La Roue du Temps

Le Sentier des dagues

Elayne, Nynaeve et Aviendha s’acheminent vers Caemlyn où Elayne doit réclamer le Trône du Lion.
Mais la route est longue. Elles découvrent les pouvoirs de la Coupe des Vents juste avant une violente attaque des Seanchan. Cependant leur ennemi le plus redoutable n’est pas celui qu’elles imaginent…

La Roue du Temps

Alliances

Egwene tente de renforcer son emprise sur le siège de l’Amyrlin mais elle ne se doute pas du prix à payer. De son côté, alors qu’il doit préparer une bataille contre les Seanchan, Rand al’Thor lutte pour ne pas devenir fou : la voix de Lews Therin résonne de nouveau dans sa tête…

La Roue du Temps

Le Coeur de l'hiver

Rand al’Thor a fui Cairhien avec Min après avoir échappé à un assassinat. Mais plus grave encore, il subit l’influence du Ténébreux qui a perverti le saidin. Il se met alors en quête de Dashiva et de ses renégats pour les supprimer.
De son côté, Perrin apprend que sa femme, Faile, ainsi que la reine Alliandre et Maighdin, ont été capturées et emmenées par les Shaidos de Sevanna. Bien décidé à les ramener saines et sauves, il part à leur recherche, persuadé que c’est Rand qui a provoqué l’enlèvement…

La Roue du Temps

Perfidie

Après avoir réussi à fuir Caihrien avec Min, Rand al’Thor poursuit et élimine les traîtres Ashaman, à Far Madding. Il devra pourtant résoudre un problème plus épineux encore : ses relations amoureuses avec Min, Elayne et Aviendha !
Mat est toujours prisonnier. Il monte un plan pour s’échapper, mais récemment la chance semble l’avoir quitté. Pourtant, son destin va enfin prendre un tournant décisif.

La Roue du Temps

Le Carrefour des ombres

Perrin est toujours à la poursuite des Shaidos qui ont enlevé Faile, sa femme. Il envisage même une alliance temporaire avec les Seanchans pour la libérer. Perrin pourra-t-il rester loyal envers Rand et surtout envers lui-même ? Ou sera-t-il prêt à vendre son âme par amour ?
Mat, quant à lui, tente d’échapper aux Seanchans tout en courtisant Tuon, la Fille des Neuf Lunes, qu’il a kidnappée et qui, selon la prophétie, devrait devenir sa femme.
Enfin, Elayne lutte pour la succession du trône d’Andor, tandis qu’Elenia, l’une de ses plus dangereuses adversaires, prépare son plan pour la renverser…

La Roue du Temps

Secrets

À Tar Valon, toutes les Aes Sedais de la Tour Blanche doivent s’unir contre le Ténébreux. Y compris les rebelles menées par Egwene al’Vere. Dans le cas contraire, les Asha’man seraient seuls à défendre le monde et pourraient ainsi obtenir le pouvoir absolu.
Rand se cache dans une petite ville avec l’aide de Cadsuane. Il a réussi à purifier le saidin de la tache du Ténébreux. Pourtant, ses propres démons le poursuivent encore et il ne sait plus qui sont ses alliés ou ses ennemis. Il s’apprête à former une coalition qui peut faire basculer le sort du monde…

La Roue du Temps

Knife of Dreams

Les morts marchent, les hommes meurent de façon improbable, et il semble que la réalité elle-même soit devenue instable: tous les signes de l’imminence de la Tarmon Gai’don, la Dernière Bataille, où Rand Al’Thor, le Dragon Réincarné devra affronter le Ténébreux en tant que seul espoir de l’humanité, sont là.
Les vents du temps sont devenus une tempête et des choses que tous imaginaient éternelles changent sous leurs yeux. Même la Tour Blanche elle-même n’est plus un lieu sûr.
Maintenant, Rand, Perrin et Mat, Egwene et Elayne, Nynaeve et Lan, et même Loial, doivent chevaucher ses vents de tempête, ou le Ténébreux triomphera.

La Roue du Temps

The Gathering Storm

Tarmon Gai’don, la Dernière Bataille, approche, et l’humanité n’est pas prête.
Rand al’Thor, le Dragon Réincarné, s’efforce d’unir les royaumes sous sa bannière pour se dresser contre le Ténébreux. Mais lui-même devient de plus en plus radical dans son comportement et ses attitudes…
Pendant ce temps, Egwene al’Vere, désormais prisonnière de la Tour Blanche, va pourtant elle aussi devoir s’imposer alors que les Seanchans s’apprêtent à passer à l’attaque.


Critique

Par Ainulindalë, Akallabeth,, le 19/11/2005

Les mots qui semblent immédiatement venir à l’esprit quand on pense au cycle de La Roue du temps sont « gigantesque », « immersif » et bien sûr « épique ». Cependant, ces mots ne s’imposent  pas dès le premier tome. Le début se révélant clairement une sorte d’hommage à J.R.R. Tolkien, il est des plus classiques. Le conseil qui vient donc très souvent de la part des fans est : « Patientez, il faut plusieurs tomes avant d’être complètement happé par l’histoire tissée par La Roue du temps ». Pas facile à suivre pour ceux qui n’accrochent pas, mais l’effort sera récompensé au centuple pour ceux, nombreux aujourd’hui, qui finissent emportés par les aventures de Rand, Perrin, Mat et de leurs compagnons.
L’histoire commence ainsi comme une classique quête initiatique qui voit trois jeunes hommes quitter leur village natal pour combattre le mal. Si le premier tome reste dans cette optique, l’aventure prend rapidement de l’ampleur avec l’arrivée de nouveaux personnages, la description de nouvelles cultures et la découverte d’un monde complexe avec ses différentes peuplades ayant chacune leurs propres coutumes, leurs systèmes politiques, leurs belligérances… Avec cela, on découvre ravi les différents pouvoirs permettant aux forces de la Lumière d’affronter le Ténébreux (et inversement) et qui apportent une variété unique aux protagonistes. En effet, outre le système de magie principal, on découvre au fur et à mesure une multitude de capacités innées ou acquises, ce qui permet d’éviter les personnages trop stéréotypés (le vieux magicien, le guerrier, le baroudeur,…).
Refrénons notre « fan attitude » et essayons de faire la part des qualités et des défauts de ce cycle : du coté des défauts, il y a certains tics d’écriture de l’auteur qui peuvent agacer, des descriptions interminables (ah, les habits des personnages !), ou la lenteur générale du récit. Mais le défaut principal, outre le début poussif, réside dans l’essoufflement de la série au bout de 6 tomes (VO, soit plus de 5000 pages !), essoufflement qui ne se termine que vers le 10ème.
Pourquoi donc lire une série qui débute de façon classique et s’essouffle ?
Car si essoufflement il y a, souffle il y a d’autant plus ! Passons donc aux qualités. Les héros et leurs adversaires ou alliés pour commencer : la multitude de personnages de premier plan fait que chacun peut avoir son préféré et ses détestés tant chez les « gentils » que chez les « méchants ». Ces personnages, parfaitement construits au cours des nombreux tomes, évoluent comme nulle part ailleurs en Fantasy aujourd’hui, partant souvent de personnages apparemment très manichéens, pour se révéler par la suite bien plus complexes, torturés et mystérieux. La cohérence du monde bâti : tout comme Tolkien avant lui, Jordan a créé une langue, un monde composé de différents âges, souvenirs, légendes, mythes… qui ne demandent qu’à revenir hanter les héros et les lecteurs. C’est cet univers porté par une mythologie complète qui donne au récit cette profondeur et cette « crédibilité » qui en fait, pour certains, le digne successeur du Seigneur des anneaux. D’autre part, le scénario est des plus solides, les complots sont nombreux et durent sur plusieurs tomes. Les batailles sont grandioses. Le système de magie, unique et complexe, est au cœur de l’histoire. Enfin certaines scènes magnifiquement portées par le style de l’auteur restent dans les souvenirs du lecteur à jamais.
L’auteur, Robert Jordan, nous a malheureusement quitté suite à une longue maladie en 2007, avant d’avoir pu écrire les derniers tomes de son œuvre. Ses  très nombreuses notes ont permis à Brandon Sanderson, à la demande la veuve de Robert Jordan, de terminer la série. Si les mots sont de Sanderson, l’intrigue et des passages entiers sont de Robert Jordan. De l’avis des fans, Sanderson se tire admirablement de l’exercice périlleux qu’est de terminer La Roue du temps. Ce qui devrait être fait fin 2011.
Pour conclure, cette œuvre est vraiment destinée à ceux voulant se lancer dans un nouveau livre-monde. La Roue du temps vous demandera énormément de temps, des années, mais reste une des séries les plus réussies de la high-fantasy, aujourd’hui. Pour peu que vous y soyez sensible, le souffle du Dragon reste dans votre mémoire des années durant.

Autres Critiques :

-> ” Jordan a apporté une complètement nouvelle allégorie à l’intérieur d’un concept de fantasy qui va au-delà de cette histoire massive, travaillant avec l’oeil d’un artiste et le sens de la responsabilité d’un historien sérieux “ - Gordon R. Dickson -
-> ” Une vision puissante du bien et du mal “ - Orson Scott Card -
-> ” Des personnages splendides et une intrigue intelligente…. Immédiatement satisfaisant “ - Interzone -
-> ” …atteint sans doute les plus hauts sommets dans un genre qui n’en manque pourtant pas “ - Booklist -
-> ” Le quatrième volume de la plus ambitieuse série de fantasy américaine continue de suggérer que Wheel of Time sera aussi la meilleure “ - Booklist -
-> ” En de très rares occasions, des conteurs très talentueux créent des mondes qui sont au-delà de la fantasy; des mondes qui deviennent réalité. Robert Jordan l’a fait. “ - Morgan Llywelyn -
-> ” Wheel of Time est rapidement devenu une série de fantasy américaine inégalable. C’est un conte de fantasy rarement égalé et encore moins souvent surpassé. “ - Chigago Sun-Times -
-> ” (…)Il est difficile de surpasser le monde complexe et détaillé créé ici ” - Locus -
-> ” La saga épique de Jordan est une fête pour les fans de fantasy.” - Library Journal -
-> ” Jordan est arrivé à dominer un monde que Tolkien avait commencé à révéler. “ - The New-York Times -

8.5/10


Discuter de La Roue du Temps sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :