Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

L’année 2017 en fantasy : la parole aux éditeurs

Par Gillossen, le vendredi 28 avril 2017 à 16:30:00

Les éditions L'Atalante en 2017 - Mireille Rivalland

Atalante

Alors que 2016 se termine à peine, quel serait votre premier bilan, à chaud ?
Nos résultats sont stables depuis quelques années et c’est satisfaisant ; cela peut paraître surprenant mais durer sans être obnubilé par la croissance est une ambition que je défends. Nous avons adapté nos méthodes de travail, maintenu nos effectifs et investi. Depuis 2015 nous alternons nouveautés et remise en valeur du fonds (et il y en a, quand on a bientôt 30 ans). Cela va se poursuivre en 2017.
A titre personnel, hors parutions, un événement vous a-t-il particulièrement marqué ou surpris au cours de cette année écoulée (un prix, un salon, etc.) dans le paysage des littératures de l’Imaginaire ?
La rencontre avec Marie Brennan aux Imaginales a été un ravissement. La femme est passionnante, à l’écoute des lecteurs, et d’une classe fabuleuse : lors de la cérémonie de remise du prix, elle a souhaité associer sa traductrice, Sylvie Denis, à son succès, et elle a demandé à partager avec elle sa dotation.
Le troisième volume arrivera en juin ; j’invite toutes celles et tous ceux qui ont aimé Une histoire naturelle des dragons à lire Le Tropique des serpents, paru en septembre !
Avez-vous un coup de cœur éditorial plus gros que les autres pour 2017 ?
Le coup de cœur de l’année, c’est sans nul doute une nouvelle série de Larry Correia, Son of the black sword, dont le premier volume paraîtra en septembre. Un univers différent de Magie brute puisque résolument fantasy mais tout aussi pulp : de l’action, un personnage principal en possession d’une épée forte des esprits de ses ancêtres, la loi et le chaos… Cela pourrait donner envie à certains de relire Moorcock.
Concernant la fantasy, elle représente un petit tiers de notre production, soit une douzaine de titres, les ouvrages de Terry Pratchett compris. Avis aux amateurs de l’auteur et de fantastique burlesque : nous sortons en avril de nouvelles éditions des trois « Johnny »… Des bijoux.
Aux côtés de Correia et Brennan, déjà cités, nous pourrez lire dès avril la suite des aventures d’Isaac Vainio, le bibliomancien fan de science-fiction et de fantasy, qui puise dans ses livres préférés de quoi combattre les menaces magiques guettant la Terre – notez que Jim C. Hines est invité par les Imaginales. À Épinal, seront aussi présents Jean-Claude Dunyach, avec de nouvelles aventures d’un troll qui a fait couler beaucoup d’encre, et Régis Goddyn dont on ne présente plus la formidable saga du « Sang des 7 rois », quoique… Un premier roman arrivé par la poste en février 2012, publié un an après, suivi de six autres livres en seulement trois ans : le temps pour Régis de devenir un auteur incontournable des salons et des tables des libraires !
Quel sera votre plus grand défi pour cette nouvelle année ?
Voilà bientôt 30 ans que notre catalogue s’étoffe, et nombre des livres que nous avons publiés ne sont disponibles qu’en grand format. Certains libraires s’étant montrés encourageants, voire insistants (merci !), L’Atalante Poche voit donc le jour. La « collection été » arrivera dans les rayons en mai 2017. Une collection hiver est en préparation.
Nous y songions depuis le début des années 2000 sans trouver la légitimité ni la fenêtre de tir, convaincus que publier du grand format et « faire du poche », c’était deux métiers différents. Face à l’évolution du marché, nous avons compris que nous devions accompagner les titres de notre catalogue vers de nouveaux lecteurs et les mettre à portée de tous les budgets.
Mais proposer des livres au format et à un prix « poche » ne nous fait pas tourner la tête. Dans cette nouvelle aventure, pas de changement d’esprit : de l’excitation éditoriale à l’idée de vous offrir des heures de lecture merveilleuse et une vision commerciale qui s’inscrit dans la durée. Cette première livraison accueillera Le Clairvoyage, d’Anne Fakhouri, Cygnis de Vincent Gessler, Alexandre et les aigles de Rome de Javier Negrete, Le Chant du cosmos de Roland C. Wagner et les deux premiers volumes de la série « Honor Harrington » de David Weber. Rendez-vous en librairie le 22 mai prochain !
Un scoop pour finir ? C’est la raison principale pour laquelle j’ai particulièrement traîné cette année à répondre à l’interview d’Elbakin : Guy Gavriel Kay a accepté l’invitation de Jeanne-A Debats aux Utopiales 2017 ! Je pense que le prix Elbakin obtenu en 2015 n’est pas pour rien dans cette réponse positive.
Sachant que nous réimprimons Les chevaux célestes en avril et que nous envisageons de fêter avec faste la venue de l’auteur à l’automne, d’autres bonnes nouvelles vous seront dévoilées au fil des mois.
  1. Denoël Lunes d'encre en 2017 - Gilles Dumay
  2. Les éditions du Bélial' en 2017 - Olivier Girard
  3. Les éditions Critic en 2017 - Simon Pinel
  4. Les éditions Pygmalion en 2017 - Florence Lottin
  5. Les Moutons électriques en 2017 - André-François Ruaud
  6. Les éditions Actusf en 2017 - Jérôme Vincent
  7. Folio SF en 2017 - Pascal Godbillon
  8. Fleuve Editions et Pocket en 2017 - Stéphane Desa
  9. Les éditions Balivernes en 2017 – Pierre Crooks
  10. Les éditions Callidor en 2017 - Thierry Fraysse
  11. Les éditions HSN en 2017 - Dimitri Pawlowski
  12. Les Editions du Chat Noir en 2017 - Mathieu Guibé
  13. Les éditions Le Héron d'Argent en 2017 - Vanessa Callico
  14. Les Editions de l'Instant en 2017 - Patrick Dechesne
  15. Les éditions Mnémos en 2017 - Frédéric Weil
  16. J'ai Lu et Nouveaux Millénaires en 2017 - Thibaud Eliroff
  17. Les éditions L'Atalante en 2017 - Mireille Rivalland
  18. Les éditions Scrineo en 2017 - Jean-Paul Arif
  19. Les éditions Ofelbe en 2017 - Guillaume Kapp
  20. Les éditions Bragelonne en 2017 - Stéphane Marsan

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :