Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

L’année 2017 en fantasy : la parole aux éditeurs

Par Gillossen, le vendredi 28 avril 2017 à 16:30:00

Fleuve Editions et Pocket en 2017 - Stéphane Desa

Fleuve

Alors que 2016 se termine à peine, quel serait votre premier bilan, à chaud ?
2016 fut une année bien remplie avec le lancement de la collection Outre Fleuve et la reprise d'un rythme de parutions plus soutenu pour Pocket Imaginaire. C'est aussi la première année "pleine" de ma prise de fonction, mémorable donc pour moi.
Ce que je retiens surtout c'est le bel accueil critique reçu par nos titres, que ce soit avec Le Camp, de Christophe Nicolas et Alice au Pays des Morts-Vivants de Mainak Dhar en SF, Les Légions de poussière de Brandon Sanderson en fantasy ; et, en poche : L'Education de Stony Mayhall de Daryl Gregory, La Longue terre, premier tome de la série de SF de Pratchett et Baxter ou encore La Maîtresse de guerre de Gabriel Katz.
Les ventes peuvent paraître modestes pour certains titres, mais l'essentiel et que nos titres aient reçu un bel accueil, et que nos collections aient repris une position forte sur un marché de l'Imaginaire que l'on peut dire "de niche" et qui est, pourtant, très concurrentiel.
A titre personnel, hors parutions, un événement vous a-t-il particulièrement marqué ou surpris au cours de cette année écoulée (un prix, un salon, etc...) dans le paysage des littératures de l'Imaginaire ?
Hé bien, je triche un peu sur cette réponse, parce que je vais parler d'un titre que je publie en janvier de cette année. Mais pour moi, le fait marquant de 2016 a été sans nul doute le prix Utopiales européen pour Le Vivant d'Anna Starobinets. Anna Starobinets est une auteur brillante, et j'ai pris une vraie claque en lisant Le Vivant. J'étais ravi et enthousiaste de le publier en Pocket Imaginaire, et le voir récompenser d'un prix aussi important, c'est la confirmation de tout le bien que j'en pensais, et ça, ça fait toujours plaisir. Et puis, c'est le premier titre de ma "carrière" récompensé par un prix, ça marque, forcément.
Avez-vous un coup de cœur éditorial plus gros que les autres pour 2017 ? Et quelle place pour la fantasy dans votre programme ?
Mon programme 2017 pour la collection Outre Fleuve fait la part belle à la fantasy, et mon coup de cœur de l'année est d'ailleurs un titre relevant de ce genre : La Maison aux flèches d'argent d'Aliette de Bodard. Non seulement je suis ravi de publier une auteur de l'envergure d'Aliette, multi-récompensée et de grand talent, mais j'ai surtout été transporté par sa vision d'un Paris gothique post-apocalyptique, et son originale magie d'essence angélique.
Sinon, en fantasy, de nombreux rendez-vous jalonneront l'année. Avril marquera le grand retour de Jean-Louis Fetjaine, l'auteur du désormais classique Trilogie des Elfes, avec Djinn - La Maudite, une aventure épique et fantastique dans le Moyen-Orient du début du XIIe siècle. En mai, vous découvrirez enfin le dernier chapitre des aventures des Élues avec The Circle 3 : La Clef. En septembre, vous retrouverez les combats sanglants et héroïques, les machinations traîtresses et sournoises de Guerre & Dinosaures II. En octobre Michel Robert nous offrira le premier tome d'une toute nouvelle série dans l'Ouest américain, mêlant Western et fantasy, tenez-vous prêts à dégainer ; et c'est aussi le moment du rendez-vous annuel avec China Miéville et un conte noir envoûtant sur notre part d'ombre avec Celui qui décomptait les hommes. Enfin, en novembre, nous lançons ni plus ni moins que le David Eddings indien, Amish Tripathi, avec le premier tome de La Trilogie de Shiva, une saga d'héroïc fantasy haute en couleurs sur fond de légendes hindoues.
Chez Pocket, je peux citer rapidement : Mordred de Justine Niogret - que je pense ne plus avoir besoin de présenter -, et Le Roi des fauves d'Aurélie Wellenstein, une jeune auteur prometteuse et remarquée.
Avec tout ça, j'espère que vous trouverez votre bonheur et partagerez de bons moments de lecture !
Quel sera votre plus grand défi pour cette nouvelle année ?
2015 (année de ma prise de fonction), et 2016, avec le lancement d'Outre Fleuve et les changements apportés à la collection Pocket (nouvelle charte graphique, nouveau nom puisque "Science-Fiction" devient "Pocket Imaginaire" pour mieux refléter la diversité du catalogue) ont été des années riches et intenses. Mon grand défi pour 2017 est donc de souffler un peu !
Blague à part, il y a une part de vérité dans ce que je viens de dire. 2017 se veut surtout une continuité et consolidation des bases posées l'année dernière. Il nous faut désormais renforcer notre présence sur le marché, gagner la confiance des libraires et lecteurs avec la qualité de nos publications afin que nos collections soient identifiées comme des valeurs sûres. C'est là mon grand défi, pour cette année et celles à venir car c'est un travail au long cours.
  1. Denoël Lunes d'encre en 2017 - Gilles Dumay
  2. Les éditions du Bélial' en 2017 - Olivier Girard
  3. Les éditions Critic en 2017 - Simon Pinel
  4. Les éditions Pygmalion en 2017 - Florence Lottin
  5. Les Moutons électriques en 2017 - André-François Ruaud
  6. Les éditions Actusf en 2017 - Jérôme Vincent
  7. Folio SF en 2017 - Pascal Godbillon
  8. Fleuve Editions et Pocket en 2017 - Stéphane Desa
  9. Les éditions Balivernes en 2017 – Pierre Crooks
  10. Les éditions Callidor en 2017 - Thierry Fraysse
  11. Les éditions HSN en 2017 - Dimitri Pawlowski
  12. Les Editions du Chat Noir en 2017 - Mathieu Guibé
  13. Les éditions Le Héron d'Argent en 2017 - Vanessa Callico
  14. Les Editions de l'Instant en 2017 - Patrick Dechesne
  15. Les éditions Mnémos en 2017 - Frédéric Weil
  16. J'ai Lu et Nouveaux Millénaires en 2017 - Thibaud Eliroff
  17. Les éditions L'Atalante en 2017 - Mireille Rivalland
  18. Les éditions Scrineo en 2017 - Jean-Paul Arif
  19. Les éditions Ofelbe en 2017 - Guillaume Kapp
  20. Les éditions Bragelonne en 2017 - Stéphane Marsan

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :