Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

L’année 2018 en fantasy : la parole aux éditeurs

Par Gillossen, le jeudi 15 mars 2018 à 17:45:00

Les éditions Leha en 2018 - Jean-Philippe Mocci

Leha

Alors que 2017 se termine à peine, quel serait votre premier bilan, à chaud ?
Tout d’abord, merci à Elbakin de nous donner la parole pour ce tout premier bilan. En effet, Leha souffle sa première bougie éditoriale, 2017 ayant été l’année de notre lancement. Je crois que ce fut un lancement réussi avec 4 beaux romans (L’Eveil des Chimères d’Eric Amon, Le Cycle d’Alamänder tomes 1 et 2 – La Porte des Abysses et la Citadelle de Nacre d’Alexis Flamand, Les Chroniques Hérétiques tome 1 – Les Loups d’Uriam de Philippe Tessier, un guide de voyage (Star Marx) de Maximilien et la Moitié + David Cochard aux pinceaux et un jeu de rôle (Mega – le 5ème Paradigme) de Didier Guiserix. Nous avons le plaisir d’avoir reçu un excellent accueil pour chacun de ces ouvrages qui ont en commun une qualité de plume et une originalité saluées. Excellent accueil des critiques, journalistes comme blogueurs, des lecteurs, des libraires… L’accueil chaleureux et le soutien de ces derniers est une grande satisfaction et nous comptons bien intensifier encore cette relation avec les libraires qui est essentielle à nos yeux. Voilà, en résumé, nous n’étions pas attendus mais notre arrivée a été remarquée je crois, et ce n’est qu’un début, nous allons monter en puissance en 2018…
A titre personnel, hors parutions, un événement vous a-t-il particulièrement marqué ou surpris au cours de cette année écoulée (un prix, un salon, etc...) dans le paysage des littératures de l'Imaginaire ?
Comme beaucoup, j’ai été marqué par les Etats-Généraux de l’Imaginaire et par les mouvements qui ont accompagné le monde de l’édition en 2017 (qu’il s’agisse de travailler à la promotion du genre ou de s’intéresser au monde du jeu - jusque-là persona non grata chez la plupart des éditeurs) et ce pour une raison très simple : c’est à partir de ces constats que nous avons décidé de créer Leha, il y a un peu plus de deux ans… Notre ambition demeure la même : la promotion d’un genre littéraire qui nous tient à cœur en même temps que l’ouverture de passerelles entre les univers quand cela a du sens (d’où les romans, guides, jeux de rôle…).
Avez-vous un coup de cœur éditorial plus marqué que les autres pour 2018 ? Et quelle place pour la fantasy dans votre programme ?
La fantasy occupe une part significative dans notre programme, même si nous sommes également intéressés par la science-fiction avec de très beaux auteurs et livres en perspective. Ce n’est faire preuve de langue de bois, mais quand on publie une dizaine de livres – ce qui sera notre cas en 2018 -, c’est difficile d’avoir un coup de cœur particulier, car ils sont tous d’une façon ou d’une autre des coups de cœur, chacun pour une raison qui lui est propre.
Quel sera votre plus grand défi pour cette nouvelle année ?
Nous avons deux grands défis pour 2018. Le premier est de confirmer notre trajectoire de développement, avec un programme assez impressionnant pour une jeune maison comme la nôtre. Après 4 romans, un guide de voyage et un jeu de rôle en 2017, nous visons en 2018 une dizaine de romans, un nouveau guide et au moins un jeu de rôle. Côté romans, nous finissons nos deux premières saga, celles de Philippe Tessier et d’Alexis Flamand, qui ont toutes deux en commun des conclusions époustouflantes ! Nous avons également le plaisir de publier cette année un roman de Sara Doke - un thriller dans une ambiance de fantasy renaissance - et de Jeanne-A Debats en science-fiction. Pierre Bordage avance aussi sur un roman que nous allons par ailleurs décliner en jeu de rôle. Nous avons également dans nos cartons la novélisation d’une célèbre bande dessinée d’heroic fantasy, plus d’autres projets dont un guide de voyage de l’aventurier qui nous emmènera visiter un univers médiéval fantastique de manière tout aussi délirante que Star Marx.
Enfin, et c’est un défi en soi, nous allons publier en 2018 les deux premiers tomes du best seller international de Steven Erikson « The Malazan Book of the fallen », vendu à 3,5 millions d’exemplaires dans le monde et considéré par beaucoup comme le meilleur cycle d’Epic Fantasy jamais écrit. Le premier tome – Les Jardins de la Lune – sortira en mai à l’occasion des Imaginales pour lesquelles Steven Erikson est invité officiel, et le 2ème fin 2018. Leha va mettre en place un dispositif spécifique pour ce lancement de grande envergure dont je suis certain qu’il va bénéficier à l’ensemble de nos livres. Au plan éditorial, nous en avons revu de nombreux aspects de ce cycle par rapport à une tentative d’édition française qui a fait long feu il y a quelques années, à commencer par la traduction, totalement reprise de zéro, mais aussi les illustrations, confiées à Marc Simonetti, le but étant d’apporter aux lecteurs une expérience au niveau de cette saga…grandiose !
  1. Albin Michel Imaginaire en 2018 - Gilles Dumay
  2. Les Editions de l'instant en 2018 - Patrick Dechesne
  3. Les éditions Actusf en 2018 - Jérôme Vincent
  4. Lunes d'encre en 2018 - Pascal Godbillon
  5. Les éditions Critic en 2018 - Simon Pinel
  6. Folio SF en 2018 - Pascal Godbillon
  7. Les éditions Voy’el en 2018 - Corinne Guitteaud
  8. Les éditions HSN en 2018 - Dimitri Pawlowski
  9. Les éditions Libretto en 2018 - Eric Lahirigoyen
  10. Les Editions du Bélial' en 2018 - Olivier Girard
  11. Les éditions du Rouergue en 2018 - Olivier Pillé
  12. Les éditions Mnémos en 2018 - Frédéric Weil
  13. Les éditions Pygmalion en 2018 - Florence Lottin
  14. Fleuve Editions et Pocket en 2018 - Stéphane Desa
  15. Les éditions Scrineo en 2018 - Jean-Paul Arif
  16. Les Editions du Chat Noir en 2018 - Mathieu Guibé
  17. Les éditions Lynks en 2018 - Mathieu Guibé
  18. Mü éditions en 2018 - Davy Athuil
  19. Le Livre de Poche Imaginaire en 2018 - Laëtitia Rondeau
  20. Les éditions Le Héron d'Argent en 2018 - Vanessa Callico
  21. Les éditions Leha en 2018 - Jean-Philippe Mocci
  22. Les éditions Balivernes en 2018 - Pierre Crooks
  23. Les éditions Callidor en 2018 - Thierry Fraysse
  24. Les éditions L'Atalante en 2018 - Mireille Rivalland
  25. Les éditions J'ai Lu en 2018 - Thibaud Eliroff

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :