Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

L’année 2018 en fantasy : la parole aux éditeurs

Par Gillossen, le mercredi 21 février 2018 à 17:20:00

Lunes d'encre en 2018 - Pascal Godbillon

Char

Alors que 2017 se termine à peine, quel serait votre premier bilan, à chaud ?
Bon, eh bien, je crois que Gilles Dumay a déjà tout dit ! ;-) Il est vrai que Latium, de Romain Lucazeau, sorti en fin d’année 2016, s’est très bien vendu sur toute l’année 2017 et continue à bien se vendre, en plus d’avoir eu un très bon accueil critique, d’avoir reçu des prix et en attendant de le voir paraître à l’étranger. Gros succès critique également pour le très beau Mes vrais enfants de Jo Walton, toujours en lice pour le prix Libr’à nous. Prix Sade du premier roman pour Pornarina de Raphaël Eymery, ce qui n’est pas rien ! Et Luna de Ian McDonald a également connu de bonnes ventes, qui devraient être relancées avec la parution de Luna, Lune du loup. Quant à La Bibliothèque de Mount Char de Scott Hawkins, il y a eu très peu de critiques négatives sur ce livre, et les critiques positives étaient, généralement, TRÈS positives, saluant l’originalité du roman et le talent de l’auteur. Bref... Pas grand-chose à ajouter à ce qu’a déjà dit Gilles, donc, si ce n’est que, d’un point de vue personnel, j’ai, évidemment, été très honoré qu’on me propose de m’occuper de la collection Lunes d’encre.
A titre personnel, hors parutions, un événement vous a-t-il particulièrement marqué ou surpris au cours de cette année écoulée (un prix, un salon, etc...) dans le paysage des littératures de l'Imaginaire ?
Je ne vais pas revenir sur mon arrivée à la tête de Lunes d’encre... Mais il est clair que ça m’a marqué, on s’en doute !
En 2017, j’ai été vraiment heureux de l’ensemble des actions menées autour des genres de l’imaginaire : Mois de l’Imaginaire, Appel de l’Imaginaire, États généraux... Tout cela est très positif pour plein de raisons. Notamment, ça montre la volonté de tous les passionnés d’Imaginaire, professionnels ou non, de faire vivre ces genres, de les promouvoir. Le moment est propice, je crois ; il y a sans doute encore plein de choses à faire et, pour ma part, je continuerai à essayer de participer à tous ces événements, autant que possible. Mais l’enthousiasme que cela a généré, chez les libraires, les bibliothécaires, les auteurs, les lecteurs, les blogueurs... tout le monde, m’a vraiment impressionné.
Avez-vous un coup de cœur éditorial plus marqué que les autres pour 2018 ? Et quelle place pour la fantasy dans votre programme ?
Il ne faut surtout pas y voir une intention délibérée, ni une sorte de cahier des charges ou feuille de route pour les années à venir, mais 2018 sera résolument marquée par... l’absence de Fantasy. J’espère bien me rattraper par la suite, promis !
Ça ne veut pas dire, pour autant, que les romans de 2018 ne sont pas susceptibles d’intéresser les lecteurs d’Elbakin.net ! Au moins quelques-uns, j’espère. Quant à un coup de cœur... C’était déjà difficile quand je devais n’en choisir qu’un pour Folio SF (ce que je ne fais pas, d’ailleurs, mais... vous vous en étiez peut-être rendu compte ?), il faut maintenant que je le fasse aussi pour Lunes d’encre. Je crois qu’il serait dommage de changer mes habitudes... Donc, pas un coup de cœur. Mais sept. Les sept titres qui devraient paraître cette année. Évidemment, ils sont tous différents, il y a des premiers romans, ou des romans d’auteurs n’ayant jamais été publiés en France. C’est assez grisant de pouvoir faire découvrir de nouvelles voix (voire de nouvelles voies) au lectorat francophone. À commencer par Al Robertson, dont Station : La chute (Crashing Heaven) arrive en librairie le 18 janvier. Une sorte de thriller cyberpunk sur une station orbitale gigantesque peuplée, entre autres, d’IA devenues des dieux. Il y aura ensuite, en avril, Dans la toile du temps (Children of Time) d’Adrian Tchaikovsky. Un roman de SF comme je les aime : ample, riche, stimulant pour l’intellect mais qui n’en oublie pas l’aventure et le plaisir pour autant. Par contre... arachnophobes s’abstenir ! (Même si ce serait dommage.) Autre nouvelle auteure, Annalee Newitz, journaliste, essayiste, cofondatrice du site io9, qui a injecté un certain nombre des sujets qui la préoccupent dans son premier roman, Autonome (Autonomous). Il y aura également, au second semestre, Ninefox Gambit de Yoon Ha Lee et Retrograde de Peter Cawdron. Mais les auteurs phares de la collection seront au rendez-vous : Ian McDonald, en février, avec Luna, Lune du loup, la suite, toujours aussi explosive, de Luna et, en toute fin d’année, le nouveau roman de Christopher Priest, An American Story.
Quel sera votre plus grand défi pour cette nouvelle année ?
Ne plus avoir mal au dos. Et défendre tous ces nouveaux auteurs qui, je l’espère, seront, à leur tour, des auteurs phares de la collection. Preuve que les lecteurs de Lunes d’encre y auront trouvé leur compte.
  1. Albin Michel Imaginaire en 2018 - Gilles Dumay
  2. Les Editions de l'instant en 2018 - Patrick Dechesne
  3. Les éditions Actusf en 2018 - Jérôme Vincent
  4. Lunes d'encre en 2018 - Pascal Godbillon
  5. Les éditions Critic en 2018 - Simon Pinel
  6. Folio SF en 2018 - Pascal Godbillon
  7. Les éditions Voy’el en 2018 - Corinne Guitteaud
  8. Les éditions HSN en 2018 - Dimitri Pawlowski
  9. Les éditions Libretto en 2018 - Eric Lahirigoyen
  10. Les Editions du Bélial' en 2018 - Olivier Girard
  11. Les éditions du Rouergue en 2018 - Olivier Pillé
  12. Les éditions Mnémos en 2018 - Frédéric Weil
  13. Les éditions Pygmalion en 2018 - Florence Lottin
  14. Fleuve Editions et Pocket en 2018 - Stéphane Desa
  15. Les éditions Scrineo en 2018 - Jean-Paul Arif
  16. Les Editions du Chat Noir en 2018 - Mathieu Guibé
  17. Les éditions Lynks en 2018 - Mathieu Guibé
  18. Mü éditions en 2018 - Davy Athuil
  19. Le Livre de Poche Imaginaire en 2018 - Laëtitia Rondeau
  20. Les éditions Le Héron d'Argent en 2018 - Vanessa Callico
  21. Les éditions Leha en 2018 - Jean-Philippe Mocci
  22. Les éditions Balivernes en 2018 - Pierre Crooks
  23. Les éditions Callidor en 2018 - Thierry Fraysse
  24. Les éditions L'Atalante en 2018 - Mireille Rivalland

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :