Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

L’année 2018 en fantasy : la parole aux éditeurs

Par Gillossen, le jeudi 15 mars 2018 à 17:45:00

Folio SF en 2018 - Pascal Godbillon

FSF

Alors que 2017 se termine à peine, quel serait votre premier bilan, à chaud ?
L’année 2017 a été excellente pour Folio SF. Conformément à ce que j’imaginais dans notre entretien de l’année dernière, je crois. Et il faut bien avouer que ça fait plaisir quand un plan se déroule sans accrocs ! Le passage en poche du Paris des Merveilles de Pierre Pevel a été un très beau succès, ce qui fait plaisir car c’est une série qui le mérite et que toutes les équipes de Folio (fabrication, artistique, marketing, commercial, presse...) ont vraiment fait un super boulot. Autre série excellente et autre réussite : Le Bâtard de Kosigan de Fabien Cerutti. Sorti en fin d’année, le recueil de Ken Liu, La ménagerie de papier est, aussi, une très bonne vente. Les inédits – Les Geôliers de Serge Brussolo (finaliste du premier prix Imaginales des bibliothécaires !) et La Panse de Léo Henry – se sont très bien comportés et mon (un peu plus gros que les autres) « coup de cœur » de l’an dernier, Suréquipée de Grégoire Courtois, a su toucher les lecteurs français. Et je pourrais dérouler presque toutes les nouveautés de l’an dernier, comme ça, et les résultats seraient positifs. Sachant que le fonds, très important pour la collection, s’est, lui aussi, extrêmement bien vendu en 2017. Bref, après les grosses années 2014 et 2015, l’année de transition qu’était 2016, 2017 est, à nouveau, une très bonne année, voire une année exceptionnelle, puisque, avec une progression de chiffre d’affaires de plus de 15%, on réalise le plus gros chiffre d’affaires de la collection depuis que je suis à Folio SF (bientôt 12 ans...).
A titre personnel, hors parutions, un événement vous a-t-il particulièrement marqué ou surpris au cours de cette année écoulée (un prix, un salon, etc...) dans le paysage des littératures de l'Imaginaire ?
L’énergumène qui s’occupe de Lunes d’encre a déjà parlé de l’élan qui est en train de se créer autour des littératures de l’imaginaire. Je suis à 100% d’accord avec lui.
Avez-vous un coup de cœur éditorial plus marqué que les autres pour 2018 ? Et quelle place pour la fantasy dans votre programme ?
Vous ne voulez vraiment pas repenser cette question pour les années qui viennent ? Non, parce que, je vais encore n’en faire qu’à ma tête et vous imposer une longue tartine présentant la plupart des titres de 2018 et qui se conclura par un truc du genre « et puisqu’il vous faut absolument un coup de cœur... ». Donc, bon, tant pis pour vous.
Commençons donc par la place de la fantasy. Je constatais l’an dernier qu’elle augmentait. Elle restera importante en 2018. À tout seigneur, tout honneur, on a commencé l’année avec la parution de la première partie de Chasse royale de Jean-Philippe Jaworski. Plus besoin d’en dire beaucoup plus aux lecteurs d’Elbakin.net, je crois ! A paru en même temps, le premier roman de Romain Delplancq, L’appel des illustres, premier volet d’un diptyque qui a été salué par les critiques du site et une belle surprise, pour ce qui me concerne. En février, parution du dernier tome de La voie des Oracles d’Estelle Faye, une auteure et une série très appréciées par ici également. En mars, pas vraiment de la fantasy mais... un « thriller fantastique » ? Reprise, en tout cas, de la trilogie Phænomen d’Erik L’Homme, en un seul volume. En avril, La déesse des marguerites et des boutons d’or, nouveau roman de Martin Millar, qui avait connu un beau succès avec Les petites fées de New York. Une nouvelle fois, ce roman très drôle en dit beaucoup sur notre monde actuel... même s’il se passe dans la Grèce antique ! En mai, on aura un mois riche en fantasy avec, tout d’abord, la reprise du merveilleux Cycle des contrées de Jacques Abeille. On commence donc avec Les jardins statuaires et Le veilleur du jour. Sachant que Les barbares et La barbarie seront repris en un seul volume, en septembre, sous le titre Un homme plein de misère. Autre titre de mai, le très subtil L’épée de l’hiver de Marta Randall. Enfin, le second semestre verra la parution des deux premiers tomes des Chroniques de l’étrange de Romain d’Huissier. Et je ne vous parle pas des pépites de SF qui vous attendent ! Et puisqu’il vous faut absolument un coup de cœur (hum...), j’attire tout particulièrement votre attention sur un ouvrage de la québécoise Karoline Georges, Sous béton. Ce n’est pas de la fantasy, mais c’est une expérience de lecture assez unique, et... je préfère ne pas en dire trop. C’est vraiment un roman où il faut juste prendre une grande inspiration et plonger ! Le roman paraîtra en avril et l’auteure sera présente en France fin mai.
Quel sera votre plus grand défi pour cette nouvelle année ?
Il sera sans doute difficile de faire aussi bien qu’en 2017. Mais j’ai bien l’intention de continuer à tout faire pour proposer de bons livres aux lecteurs et je pense que c’est aussi ça qui explique la réussite de la collection : la qualité paie. Et le travail de toute l’équipe, aussi. Encore une fois, un grand merci à tous ceux qui œuvrent dans l’ombre !
  1. Albin Michel Imaginaire en 2018 - Gilles Dumay
  2. Les Editions de l'instant en 2018 - Patrick Dechesne
  3. Les éditions Actusf en 2018 - Jérôme Vincent
  4. Lunes d'encre en 2018 - Pascal Godbillon
  5. Les éditions Critic en 2018 - Simon Pinel
  6. Folio SF en 2018 - Pascal Godbillon
  7. Les éditions Voy’el en 2018 - Corinne Guitteaud
  8. Les éditions HSN en 2018 - Dimitri Pawlowski
  9. Les éditions Libretto en 2018 - Eric Lahirigoyen
  10. Les Editions du Bélial' en 2018 - Olivier Girard
  11. Les éditions du Rouergue en 2018 - Olivier Pillé
  12. Les éditions Mnémos en 2018 - Frédéric Weil
  13. Les éditions Pygmalion en 2018 - Florence Lottin
  14. Fleuve Editions et Pocket en 2018 - Stéphane Desa
  15. Les éditions Scrineo en 2018 - Jean-Paul Arif
  16. Les Editions du Chat Noir en 2018 - Mathieu Guibé
  17. Les éditions Lynks en 2018 - Mathieu Guibé
  18. Mü éditions en 2018 - Davy Athuil
  19. Le Livre de Poche Imaginaire en 2018 - Laëtitia Rondeau
  20. Les éditions Le Héron d'Argent en 2018 - Vanessa Callico
  21. Les éditions Leha en 2018 - Jean-Philippe Mocci
  22. Les éditions Balivernes en 2018 - Pierre Crooks
  23. Les éditions Callidor en 2018 - Thierry Fraysse
  24. Les éditions L'Atalante en 2018 - Mireille Rivalland
  25. Les éditions J'ai Lu en 2018 - Thibaud Eliroff

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :