Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

L’année 2020 en fantasy : la parole aux éditeurs

Par Gillossen, le lundi 9 mars 2020 à 11:30:00

Les éditions Leha - Jean-Philippe Mocci

Leha

Alors que 2019 se termine à peine, quel serait votre premier bilan, à chaud ?
Leha est encore une toute jeune maison d’édition et plein de choses se mettent en place, donc tirer un bilan n’est pas chose aisée. Parmi les gros motifs de satisfaction, la série du Livre des Martyrs de Steven Erikson a continué de recevoir un magnifique accueil de la part du public français. Nous avons publié deux tomes inédits en français (Les Souvenirs de la Glace et La Maison des Chaînes), deux livres d’une puissance et d’une profondeur exceptionnelles (on a du mal à varier les superlatifs avec cet auteur !). Nous avons déjà communiqué sur ces chiffres, néanmoins, franchir la barre des 20 000 exemplaires est une grande joie et une fierté collective.
Nous avons également eu le plaisir de publier Inkarmations en septembre, le dernier roman de Pierre Bordage, une formidable épopée à travers le temps. De même, Philippe Tessier nous a proposé avec Morts un superbe livre à la limite du conte philosophique, bourré d’humour et de références, et qui a été fort remarqué…
Nous avons aussi beaucoup travaillé à la préparation des années à venir avec une grosse montée en puissance en termes de publications à compter de 2020. Depuis notre lancement en juin 2019, nous avons sorti une douzaine de romans, et bien à partir de 2020, nous passons sur une base d’une douzaine de romans inédits (hors poches, rééditions, compilations etc…) par an, voire davantage.
A titre personnel, hors parutions, un événement vous a-t-il particulièrement marqué ou surpris au cours de cette année écoulée (un prix, un salon, etc...) dans le paysage des littératures de l'Imaginaire ?
Deux événements majeurs ont marqué l’année à mon sens : le succès des Furtifs – notamment au plan médiatique, ce qui n’est pas rien dans notre domaine - et le formidable engouement pour l’exposition Tolkien à la BNF. Cela montre que notre genre littéraire a une vraie place à prendre, même si la bataille est loin d’être gagnée. Il nous appartient à tous de défendre la littérature imaginaire et ces deux événements ouvrent des espaces intéressants.
Quelle place pour la fantasy dans votre programme ?
Énorme ! Nous avons trois magnifiques sagas publiées en 2020. Bien sûr nous poursuivons Le Livre des Martyrs, avec le tome 5 (actuellement en phase de correction) en mai et le tome 6 en octobre prochains. Au cas où certains en douteraient encore, nous irons bel et bien au bout de la saga malazéenne !
Nous publierons en avril le premier tome d’un diptyque également d’épique fantasy, Le Livre des Purs – tome 1 - Le roi des Krols. Son auteur, Olivier Martinelli, est un maître du polar et fait pour Leha sa première incursion dans la fantasy. C’est… puissant, nerveux, addictif oserais-je dire.
A l'automne 2020, Leha aura le plaisir de lancer la novélisation de la bd culte d'heroic fantasy Les Chroniques de la Lune Noire (vendue à plusieurs millions d'exemplaires depuis sa création), série inventée et développée par le mythique Francois Marcela-Froideval, après en avoir acquis les droits auprès de Dargaud. Le tome 1 de cette novélisation est en cours de finalisation par le talentueux et sémillant Fabien Cerutti.
Dans un genre un peu plus mixte, nous publions en février La Complainte de Foranza, un roman de Sara Doke mêlant fantasy, thriller et une pointe de steampunk. Dans Foranza, cité éclairée par la tolérance et l’art des peintres, vouée au culte des fées, un meurtrier s’attaque sauvagement aux femmes, assassinées dans des conditions atroces au sein même des ateliers d’artistes… une enquête époustouflante dans un univers où la fantasy occupe une place discrète mais essentielle.
Nous préparons également pour la fin de l’année un roman avec Eric Amon qui se déroulera dans l’univers de son premier livre publié chez Leha : L’Eveil des Chimères. Là aussi, il sera question d’une enquête prenante… et surprenante !
Enfin, quel sera votre plus grand défi pour cette nouvelle année ?
Leha soufflera en juin 2020 sa 3e bougie de publications. Nous avons déjà parcouru un chemin assez incroyable en si peu de temps, mais il y a encore beaucoup à accomplir pour atteindre nos objectifs.
Comme indiqué précédemment, nous visons, à compter de cette année, un nombre de publications plus élevé, tout en conservant une exigence littéraire intransigeante. Nous allons publier une douzaine de romans en 2020 et nous en avons déjà autant prévus à date pour 2021, notre objectif étant de parvenir à 15-20 romans inédits par an dans les prochaines années. Sans parler des jeux de rôles dont la gamme est également appelée à se développer. La gestion de cette montée en puissance pour cette année et les suivantes est notre plus grand défi !

Propos recueillis et mis en forme par Emmanuel Chastellière.

  1. Albin Michel Imaginaire - Gilles Dumay
  2. Le Bélial' - Olivier Girard
  3. Mu Editions- Davy Athuil
  4. Les éditions du Rouergue - Olivier Pillé
  5. Les éditions ActuSF - Jérôme Vincent
  6. Le Livre de Poche - Laëtitia Rondeau
  7. Folio SF et Denoël Lunes d'encre - Pascal Godbillon
  8. Les éditions Critic - Éric Marcelin
  9. Les éditions L'Atalante - Denis Detraz
  10. Projets Sillex - Nicolas Marti
  11. Les éditions Callidor - Thierry Fraysse
  12. Fleuve Editions - Florian Lafani
  13. Les éditions Pygmalion - Florence Lottin
  14. Les éditions Leha - Jean-Philippe Mocci
  15. Les éditions de L'Homme Sans Nom - Dimitri Pawlowski
  16. Aux forges de Vulcain - David Meulemans
  17. Les éditions Scrineo - Jean-Paul Arif
  18. Rageot - Murielle Couëslan
  19. Gulf stream éditeur - Caroline Merceron
  20. Les Éditions Mille Cent Quinze - Frédéric Dupuy
  21. Les éditions Oneiroi - Camille Ragot
  22. Les éditions J'ai Lu - Thibaud Eliroff
  23. Les éditions Mnémos, Frédéric Weil

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :