Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

L’année 2020 en fantasy : la parole aux éditeurs

Par Gillossen, le lundi 9 mars 2020 à 11:30:00

Les Éditions Mille Cent Quinze - Frédéric Dupuy

1115

Alors que 2019 se termine à peine, quel serait votre premier bilan, à chaud ?
Il faut l'avouer, 2019 a été une excellente année pour la maison 1115. De nouveaux auteurs de talent nous ont rejoints (Lionel Davoust, Louise Roullier, Arnauld Pontier, Aurélie Mendonça, Frédéric Czilinder, Emmanuel Quentin), nous avons découvert la magnifique plume de Thomas Fouchault (pour qui « Les fileurs de temps » était la première publication) et avons fait de très belles, et prometteuses rencontres pour les années à venir. Sans parler de notre présence en librairie, chaque mois plus importante, ou de la sélection de plusieurs de nos titres à des prix littéraires (finalistes pour le Prix Imaginales du roman francophone 2019 pour Marge Nantel et son roman fantasy « Dans l’ombre des miroirs », sélection des « Contes hybrides » de Lionel Davoust pour le Prix Bob Morane, et finalistes pour le Prix Aventuriales avec la novella de Thomas Fouchault). Bref, le Voyage Littéraire a pris son envol et nos destinations ont fait la joie d’un nombre croissant de lecteurs, donc une année 2019 pour le moins réussie à notre niveau.
À titre personnel, hors parutions, un événement vous a-t-il particulièrement marqué ou surpris au cours de cette année écoulée (un prix, un salon, etc...) dans le paysage des littératures de l'Imaginaire ?
Sans conteste, les Imaginales 2019, à Épinal ! Non qu’il s’y soit passé quoi que ce soit d’inhabituel d’un point de vue extérieur, mais il s’agissait pour la maison de notre première année de présence à cette manifestation. Découvrir l’accueil fait à nos ouvrages par le grand public et les professionnels, s’entendre dire que certains visiteurs ont fait le déplacement spécialement pour nous rencontrer et acheter nos livres, faire la connaissance de Stéphanie Nicot, arpenter cet incroyable festival de long en large et quitter les Vosges avec des étoiles plein les yeux, autant de moments mémorables qui nous font dire que pour l’édition 2020, nous ferons en sorte d’être à nouveau de la partie !
Quelle place pour la fantasy dans votre programme 2020 ?
En mai, nous allons rééditer la novella « L’impassible armada » de Lionel Davoust, dans une version augmentée qui réserve quelques surprises à celles et ceux qui pensaient déjà connaître ce texte. Pour le reste, c’est assez flou. Il y aura très certainement de la fantasy cette année parmi nos publications de second semestre, nous y travaillons d’arrache-pied, mais c’est généralement un genre difficile à caser dans un petit format comme le nôtre. La spécialité maison, c’est le texte court, les nouvelles, les novellas, tandis que les romans de fantasy ont tendance à s’étaler sur des centaines, voire des milliers de pages. C’est d’ailleurs la réussite du roman fantasy de Marge Nantel, « Dans l’ombre des miroirs », qui a interrogé la place de ces grandes fresques littéraires dans notre catalogue. D’où notre décision de travailler à une collection « grand format », pour les textes longs, et plus particulièrement les romans de fantasy.
Enfin, quel sera votre plus grand défi pour cette nouvelle année ?
Lancer la collection « grand format », justement. C’est tout notre modèle qu’il faut revoir, de la mise en page à la distribution, en passant par l’impression et le tirage. La charte graphique est quasiment achevée, la sélection des textes est en bonne voie, mais il nous faut encore travailler quelques points techniques avant de nous lancer. Car prendre ce genre de virage est toujours compliqué, éditorialement parlant, et l’important à nos yeux est de ne pas impacter l’économie du format 11 par 15, qui est notre signature, notre marque de fabrique. Mais c’est aussi cela, gérer une maison d’édition, relever des défis et se renouveler constamment. C’est le sel de ce métier. Donc, comme qui dirait : même pas peur !

Propos recueillis et mis en forme par Emmanuel Chastellière.

  1. Albin Michel Imaginaire - Gilles Dumay
  2. Le Bélial' - Olivier Girard
  3. Mu Editions- Davy Athuil
  4. Les éditions du Rouergue - Olivier Pillé
  5. Les éditions ActuSF - Jérôme Vincent
  6. Le Livre de Poche - Laëtitia Rondeau
  7. Folio SF et Denoël Lunes d'encre - Pascal Godbillon
  8. Les éditions Critic - Éric Marcelin
  9. Les éditions L'Atalante - Denis Detraz
  10. Projets Sillex - Nicolas Marti
  11. Les éditions Callidor - Thierry Fraysse
  12. Fleuve Editions - Florian Lafani
  13. Les éditions Pygmalion - Florence Lottin
  14. Les éditions Leha - Jean-Philippe Mocci
  15. Les éditions de L'Homme Sans Nom - Dimitri Pawlowski
  16. Aux forges de Vulcain - David Meulemans
  17. Les éditions Scrineo - Jean-Paul Arif
  18. Rageot - Murielle Couëslan
  19. Gulf stream éditeur - Caroline Merceron
  20. Les Éditions Mille Cent Quinze - Frédéric Dupuy
  21. Les éditions Oneiroi - Camille Ragot
  22. Les éditions J'ai Lu - Thibaud Eliroff

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :