Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

Les lauréats du prix littéraire Elbakin.net !

Par Gillossen, le samedi 28 août 2010 à 18:30:14

Les lauréats ! C'est ce soir vers 18H30 qu'ont été annoncés les grands vainqueurs de cette première édition, lors de la première convention nationale de fantasy, qui se tient à Grenoble depuis jeudi. Vous pouvez justement les retrouver ci-dessous. En gras, le roman récompensé.
Nous avons voulu avant tout mettre en avant des romans qui nous ont vraiment plu, pour toutes ces raisons de cœur et d'esprit qui font que l'on aime un livre bien davantage qu'un autre. En effet, même si nous nous sommes montrés aussi objectifs que possible, le plaisir de lire ne doit pas, jamais, être oublié, car la passion a également un grand rôle à jouer dans notre amour de la fantasy. C'est cette passion qui est au cœur du fonctionnement de notre site depuis 10 ans maintenant et donc finalement à l'origine de l'existence de ce prix.
Nous avons aussi, dans le cas des romans étrangers, tenu compte de la qualité des traductions proposées, car traductrices et traducteurs méritent bien d'être associés au succès des auteurs qu'ils contribuent à faire découvrir.

Meilleur roman fantasy français :
Meilleur roman fantasy français Jeunesse :
Meilleur roman fantasy traduit :
  • L'Avatar, Jacqueline Carey, éditions Bragelonne (traduction : Frédéric Le Berre).
  • Lamentation, Ken Scholes, éditions Bragelonne (traduction : Olivier Lebernard).
  • L'Empire Ultime, Brandon Sanderson, Orbit (traduction : Mélanie Fazi).
  • Le Dragon du Roi, Kate Elliott, éditions Milady (traduction : Karen Degrave).
  • Le Palais Adamantin, Stephen Deas, éditions Pygmalion (traduction : Florence Dolisi).
Meilleur roman fantasy traduit Jeunesse :
  • 16 lunes, Kami Garcia et Margaret Stohl, éditions Hachette (traduction : Luc Rigoureau).
  • Eon et le douzième dragon, Alison Goodman, éditions Gallimard Jeunesse (traduction : Philippe Giraudon).
  • Les sortilèges de la guiterne, Diana Wynne Jones, Baam ! (traduction : Laurence Kiefé).
  • Le livre des choses perdues, John Connoly, éditions L'Archipel (traduction : Pierre Brévignon).
  • Lombres, China Miéville, Au Diable Vauvert (traduction : Christophe Rosson).

En discuter sur le forum


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :