Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Livre des lunes > 16 lunes


16 lunes

Titre VO: Beautiful Creatures

Tome 1 du cycle : Le Livre des lunes
ISBN : 978-201201822-8
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Kami Garcia (Proposer une Biographie)
Auteur : Margaret Stohl (Proposer une Biographie)

Ouvrage nominé au prix Elbakin.net 2010

J’ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je ne puisse la sauver. Je me savais lié à elle d’une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os dans le lycée de Gatlin, notre petite bourgade du Sud des États-Unis. Elle était belle et mystérieuse.
Si j avais su qu’en même temps que cette fille, dont j’allais tomber éperdument amoureux, surgirait aussi une malédiction… Nous étions menacés. Et cette fois, j’allais devoir la sauver…
L’amour sera-t-il plus fort que le destin ?

Critique

Par Aléthia, le 09/01/2010

Que ceux qui s’inquiètent de voir débarquer un nouveau Twilight se rassurent, 16 lunes est différent. Bien sûr, l’on peut toujours rechercher des similitudes et en trouver, bien sûr les fans de Twilight trouveront certainement leur compte avec ce roman, mais il n’est pas pour autant une pâle copie du roman de Stephenie Meyer.
Premier tome d’une série de cinq, 16 lunes dresse le portrait d’une petite ville du Sud des Etats-Unis où l’ombre de la guerre de Sécession plane toujours. Bloqués par leur mentalité étriquée, les habitants de Gatlin revendiquent leur rejet des étrangers et de la différence. Pas question de sortir du moule imposé par les redoutables Filles de la Révolution Américaine. Cette vision sans complaisance d’une société sclérosée est construite autour de nombreuses références au roman Who killed a mockingbird, incontournable de la littérature américaine évoquant le racisme et le rejet des différences.
Cette richesse littéraire se retrouve au fil de ce roman où les références foisonnent : Bukowski, J. D. Salinger, Into The Wild etc. Ces classiques aident les héros à mettre des mots sur leurs sentiments tout en leur offrant une échappatoire émotionnelle. 16 lunes est donc bien plus construit et complexe que nombre de textes proposés actuellement aux jeunes adultes.
Pour continuer de se démarquer, Kami Garcia et Margaret Stohl ont choisi de faire du héros masculin, Ethan, le narrateur. Tantôt au cœur de l’intrigue, tantôt en retrait, Ethan apporte au récit son cynisme mais aussi ses réflexions pleines d’humour sur Gatlin ou son incompréhension face aux attentes féminines. C’est un garçon normal, ni mystérieux ni marmoréen. Membre de l’équipe de basket, il partage son temps entre le lycée et ses amis. De la même façon, Lena n’est pas une héroïne nunuche. Forte de caractère, déterminée, Lena est issue d’une famille où les femmes sont les récipiendaires de formidables pouvoirs. Parfaitement consciente des responsabilités inhérentes à son héritage, Lena tente de vivre normalement avant ses 16 ans, date à laquelle son destin sera scellé.
Car Lena appartient au monde des Enchanteurs. Ces derniers sont doués de pouvoirs et sont voués soit aux Ténèbres soit à la Lumière. Chaque enchanteur possède un pouvoir qui lui est propre ce qui laisse présager diversité et liberté pour les auteurs, ainsi affranchis des contraintes pesant sur des mythes aussi connus que ceux des Vampires ou des Lycans. A travers les yeux d’Ethan, les lecteurs découvrent ce nouvel univers et ses contraintes. L’intrigue découle alors de façon fluide et naturelle, passant d’un monde à l’autre mais aussi d’une époque à une autre (car une partie du roman se déroule lors de la guerre de Sécession) avec facilité et plaisir.
De plus, il semble important de noter que ce roman a été publié avec soin par Hachette. Différentes polices servent à différencier les époques, les extraits de journaux, etc. Chaque page est marquée par un … tout comme le début des chapitres. Les arbres généalogiques inclus dans le roman sont tout aussi soignés.
En conclusion, Kami Garcia et Margaret Stohl nous offre un premier roman prometteur dont on tourne les pages sans même s’en rendre compte. 16 lunes est une très bonne surprise.

8.0/10

Discuter de 16 lunes sur le forum.