Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > La Légende du noble chat Piste-fouet


La Légende du noble chat Piste-fouet

Titre VO: Tailchaser's Song

ISBN : 978-208064897-6
Catégorie : Aucune
Auteur : Tad Williams

Tout juste sorti de l’enfance, le petit chat Piste-fouet vient à peine de se voir conférer un nom par l’Assemblée des Anciens et de trouver l’âme-sœur en la personne de la jolie Patte-de-velours, que celle-ci disparaît, dans des circonstances mystérieuses. Ceci se passe en un temps où l’Homo, descendant perverti du chat, n’est là que pour lui obéir en tous points et lui faciliter l’existence.
Des créatures autrement dangereuses hantent la Terre et ses entrailles. Parti en quête de sa belle avec pour seul compagnon l’espiègle chaton Bond-vif, le jeune aventurier ne tarde pas à entendre parler d’ombres qui rôdent dans la nuit, monstrueuses, regards de feu et griffes de sang. C’est à elle que l’on doit ses disparations qui vont en se multipliant.
Des ombres ? Non. Des créatures bien réelles, au contraire, qui peuplent l’immense terrier tentaculaire où règne le Seigneur de la Nuit, personnification du Mal. C’est lui que Piste-fouet affrontera, dans l’angoisse et dans l’horreur…

Critique

Par Gillossen, le 12/12/2012

Il y a deux façons d’appréhender La Légende du noble chat Piste-fouet, ouvrage indisponible depuis longtemps et s’échangeant autour de 30 euros sur le marché de l’occasion…
Vous aimez les chats ? Alors, considérez que ce roman se voit attribuer la note de 11/10. C’est le roman ultime par excellence pour les amateurs de félidés et d’aventures épiques.
Vous n’aimez pas les chats plus que ça ? Eh bien, jetez au moins un coup d’œil à la note finale attribuée à cet ouvrage. Oui, oui, il est bien question ici d’un 9/10. Souvent présenté comme Le Seigneur des anneaux des chats, rien de moins, le premier roman de Tad Williams s’imposait directement comme un coup de maître. Comment ne pas tomber sous le charme du courageux Piste-fouet ? Comment ne pas s’amuser avec lui, comment ne pas trembler avec lui, comment ne pas partager ses joies et ses peines, espérer le voir relever les défis qui se dresseront sur sa route ? L’auteur nous propose un premier rôle très réussi, bien qu’archétypal.
Il en va de même de son univers : cohérent, épique, doté d’une véritable mythologie étoffée et fascinante, c’est un plaisir de partir à la découverte de ses peuples et de ses mystères. L’intrigue proprement dite est également plus subtile qu’il n’y paraît, avec une réelle touche douce-amère teintant le roman d’une ambiance moins légère que ce que les premières pages peuvent laisser entendre. Bref, si vous avez déjà approché des romans mettant en scène des chats comme La Guerre des clans au rayon Jeunesse, rassurez-vous, nous en sommes au final très loin, aussi bien sur le ton que sur le fond.
Saluons au passage le travail des deux traducteurs concernés dans le cas présent, qui ont dû parfois s’arracher les cheveux. Il subsiste bien quelques maladresses - Le M’an, autrement dit, l’Homme, traduit par… Homo… Bon, certes… - mais la quantité de termes spécifiques à traduire s’avère plutôt impressionnante. On retrouvait déjà la patte Tad Williams, capable d’entraîner le lecteur dans les pas de ses personnages en quelques pages sans négliger pour autant l’ambiance de son intrigue ou la structure de son histoire.
Vous l’aurez compris dès les premières lignes de cette chronique justement, mais La Légende du noble chat Piste-fouet est plus qu’une réussite du genre oubliée, voire ignorée par la force des choses, du fait de son absence des rayons. C’est un grand roman, à l’image de son héros, attachant, émouvant, chaleureux. Après avoir refermé le livre, une chose est sûre, on se souviendra longtemps du destin de Piste-fouet, de son long voyage, de ce monde à la fois joyeux et inquiétant, comme hors-du-temps.
La fin, ouverte, laissait espérer une suite… que l’auteur se refuse à nous donner depuis près de trente ans, ce qui n’a finalement rien de bien surprenant pour qui connaît un peu son parcours. Notons tout de même que Piste-fouet reviendra peut-être sous la forme d’un film d’animation, puisque les droits d’adaptation du roman ont été acquis en 2011 !

NB : évidemment, on ne jugera pas le roman sur sa couverture française, avec sa photographie de chat tout droit sortie des années 80…

9.0/10

Discuter de La Légende du noble chat Piste-fouet sur le forum.