Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Fantasy >Von Bek

Von Bek

Titre VO: Von Bek Sequence (Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Michael Moorcock
Von Bek

Le Chien de guerre et la douleur du monde

Un roman seul, sans précédent, mais avec suite. En 1631, durant la guerre de Trente Ans, l’Allemagne est à feu et à sang. Le comte Ulrich von Bek, capitaine de mercenaires, abandonne ses hommes et réalise le tour trouble qu’a pris sa vie. Au cœur d’une forêt, il va trouver l’amour et le Démon. Celui-ci a une étrange mission pour lui : le comte doit retrouver le Graal et le rapporter à Satan, afin que celui-ci puisse espérer recouvrer sa place au Paradis en offrant le précieux artefact à Dieu. C’est à ce prix que Ulrich pourra peut-être quant à lui sauver son âme déjà damnée, ainsi que celle de sa bien aimée. Mais pendant ce temps, les seigneurs des Enfers se rebellent…

Von Bek

La Cité des étoiles d'automne

Obligé de quitter Paris car la Terreur s’est emparée de la France qu’il avait gagnée après avoir été partisan des idéaux révolutionnaires, Manfred Von Bek fuit jusqu’en Suisse, non sans mal, car il est poursuivi par un fidèle de Robespierre assoiffé de massacre, Montsorbier, pourtant tout aussi noble que lui… Après être parvenu à lui échapper grâce à l’aide d’alliés de circonstance, Von Bek rencontre Libussa, qui se prétend Duchesse de Crète, et dont il tombe éperdument amoureux. C’est en cherchant à la revoir qu’il se lance sur les routes de l’Europe, allant de Vienne à Prague pour finalement atteindre Mirenbourg. Il y retrouve le chevalier de Saint-Odhran, un habile et charmeur escroc écossais, avec lequel il décide de s’associer, afin de faire fortune. Par quel moyen ? En partie par l’intermédiaire de la montgolfière de l’écossais… Mais tout cela le mènera néanmoins à retrouver la mystérieuse Libussa, de même que l’immortel renégat Klosterheim, qui avait déjà causé bien des tourments à son ancêtre, Ulrich von Bek…

Von Bek

La Maison de Rosenstrasse

Mirenbourg, une petite ville de l’Europe centrale, harmonieuse, raffinée, encore épargnée en ces années 1910 — mais pour combien de temps ? — par les tumultes et les rivalités de trois puissants empires. Et, au cœur de la cité, la Rosenstrasse, la rue des Roses, célèbre pour sa maison… sise au n° 10.
C’est là qu’un soir, Alexandra, qui n’a que dix-sept ans, entraine son amant Rickhardt von Bek. Grand séducteur, homme à femmes s’il en fût, il a cru d’abord être celui qui initie, mais bientôt les rôles s’inversent tant la curiosité et les exigences d’Alexandra sont infinies. Ainsi, à sa demande impérative, ils pénètrent dans « la chambre bleue » où les attend Thérèse, une des plus perverses pensionnaires du n° 10 Rosenstrasse…
Du rôle de maître, Rickhardt va-t-il passer à celui de jouet, d’esclave ?

Discuter de Von Bek sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :