Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Fantasy >Le Cycle du guerrier de Mars

Le Cycle du guerrier de Mars

Titre VO: Warlords of Mars (Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Michael Moorcock
Le Cycle du guerrier de Mars

Le Cycle du guerrier de Mars

Lorsque le transmetteur de matière qu’il a conçu connaît un dysfonctionnement, le physicien Michael Kane se retrouve projeté sur Mars, des millions d’années dans le passé.
En ce temps-là, l’homme règne sur la planète. Mais c’est un monde barbare ravagé par la guerre. Par amour pour la princesse Shizala, Michael Kane et son épée affronteront de multiples dangers : l’offensive des Géants Bleus, des dictateurs sanguinaires, des monstres redoutables, l’épidémie de Peste Verte…
Cette trilogie échevelée est suivie de deux romans inédits : les aventures de Sojan le mercenaire sur Zylor, une étrange planète aux confins de l’univers, et celles de John MacShard aux prises avec une déesse archaïque cherchant à reconquérir son pouvoir perdu.


Critique

Par Gillossen, le 03/03/2008

Dès la préface signée de l’auteur, les choses sont claires : Michael Moorcock a écrit cette trilogie pour s’amuser, en quelques jours à peine, et il y a pris beaucoup de plaisir pour l’occasion.
C’est la même chose pour le lecteur : le tout se lit très vite, de plus en plus vite même, pour peu que l’on se laisse happer par cette ambiance très pulp, jouant à fond la carte de la science fantasy façon John Carter et ses aventures martiennes. Car, attention, si vous n’appréciez pas ce sous-genre, il vaudrait sans doute mieux renoncer avant lecture.
L’approche de l’auteur se veut très premier degré, malgré des allures de pastiche. Il faut même parfois le lire pour le croire, tant les deux “sagas” ont parfois des accents de copier/coller. Un jeune homme se changeant en guerrier redoutable, une belle princesse, une mars plus ou moins mourante avec ses peuples et ses créatures bizarroïdes, des méchants vils à souhait… Oui, on retrouve tout cela ici aussi !
Tout comme l’on retrouve par la même toute la verve de Michael Moorcock, amoureux du genre, et qui n’hésite pas à nous adresser au passage quelques clins d’œil. En évoquant un “univers baroque et débridé, plein de couleurs, de bruit et de fureur”, l’éditeur ne se trompe pas et surtout n’en rajoute pas, ce qui s’avère tout de même plutôt rare dans les présentations officielles.
Et comme si cette édition omnibus ne suffisait pas, on nous propose également deux “romans inédits”. Sur ce point, néanmoins, il vaudrait mieux parler de nouvelles, si l’on ne veut pas trop en faire. En effet, chacun des deux récits ne nous offrent que quelques courtes dizaines de pages, nous présentant pour l’occasion de nouveaux héros, mais toujours parcourant des univers de science-fantasy. Mais avec près de 700 pages à dévorer au final, il n’y a toutefois pas de quoi se plaindre !
Voilà en tous les cas une lecture décomplexée, où le plaisir de lecture passe avant tout, mais qui ne sacrifie pas pour autant au papier carbone : la preuve, bien que connaissant le modèle, on peut s’amuser avec ce Michael Kane qui acquiert très vite sa propre épaisseur. On ne sera pas spécialement étonné d’apprendre que contrairement à tout ce qu’avait pu imaginer l’auteur à l’époque, sa trilogie continue encore et encore à être réimprimée.
En route pour Vashu !

7.5/10


Discuter de Le Cycle du guerrier de Mars sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :