Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > The Metatemporal Detective


The Metatemporal Detective

ISBN : 978-159102596-2
Catégorie : Aucune
Auteur : Michael Moorcock

Pour la première fois réunies, voici onze nouvelles mettant en scène la lutte acharnée entre Sir Seaton Begg et le Count Zodiac.
En première ligne du “Metatemporal Investigation Department”, Seaton Begg et son assistant voyage donc de monde en monde afin de s’opposer aux pires criminels. Mais le pire de tous n’est autre que celui connu sous le nom de Zenith l’Albinos, et son effrayante épée noire.
De Paris au Texas, d’une affaire de meurtre à une autre, l’équilibre de la Balance pourrait bien être une fois de plus compromis…

Critique

Par Gillossen, le 14/01/2008

Un recueil de nouvelles signé Michael Moorcock… Hmm, il y a de quoi être immédiatement en appétit !
Voilà en fait réunies ici les aventures de Sir Seaton Begg, agrémentées d’une nouvelle pleinement inédite, The Flaneur des Arcades de l’Opera. Si cela n’était pas assez évident, c’est Elric qui incarne ici le grand méchant, sorte de Dr. Moriarty albinos, sous les traits du comte Zodiaque. Autant dire que la lecture s’avère tout simplement jubilatoire, pour peu que l’on connaisse, ne serait-ce qu’un peu, le concept de Champion Eternel et le Multivers de l’auteur.
Les deux protagonistes phares se livrent donc à un véritable chassé-croisé, redoublant d’astuce, en bondissant d’époque en époque, mais aussi de dimension en dimension. Il n’y a qu’à prendre l’exemple de la nouvelle inédite, qui nous présente un Texas devenu une République pris d’assaut par des terroristes financés par un Hitler déchu secondé d’Elric ! Begg, aidé par le Dr “Taffy” Sinclair, est tout à fait dans l’esprit d’un Sherlock Holmes (ou plutôt de Sexton Blake, héros de strips anglais, parfois appelé le Sherlock du pauvre, même s’il s’en éloigna peu à peu) mais le recueil lui-même est tout entier dédié au pastiche. Il faut dire qu’une histoire qui voit Hitler - encore lui… - engagé notre détective afin de le disculper d’un meurtre qu’il n’a pas commis vaut par son seul point de départ son pesant de cacahuètes (Hum…).
Le ton ne plaira donc pas à tout le monde, c’est certain. Moorcock a de plus beaucoup lu, dans tous les genres littéraires possibles, et fonctionne souvent par références et autres clins d’œil. D’autres allusions, notamment politiques, envers le gouvernement américain actuel, sont quant à elles plus qu’évidentes, et parfois pas des plus subtiles. Tous les récits ne se veulent pas pour autant de “simples” farces, aussi sophistiquées soient-elles.
On verra notamment Elric en chef de guerre indien nommé El Lobo Blanco, ou bien membre de l’armée républicaine irlandaise (évidemment, dans deux nouvelles différentes, ne poussons pas le bouchon trop loin !). Loin des derniers tomes mettant un terme aux aventures d’Elric, Michael Moorcock réexplore de nouveaux territoires et offre une brillante compilation de certains de ses écrits “autres”.
Une preuve supplémentaire d’une immense talent d’imagination et de réinvention, trop souvent ramené à ses premiers écrits des années 60, des histoires juvéniles et pleines de fouge, mais qui plus est pas toujours bien traduites pour commencer.

8.5/10

Discuter de The Metatemporal Detective sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :