Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

Prix Elbakin.net 2018 : les résultats sont là !

Par Gillossen, le mardi 4 septembre 2018 à 13:30:00

V4Deux petits mois à peine après l'annonce des nominations, il était temps de lever le voile sur les vainqueurs de cette édition !
Si certaines listes nous avaient donné un peu de mal pour les établir cette année, les débats se sont révélés finalement d'autant plus serrés une fois les finalistes déterminés. Mais, comme toujours, il a bien fallu trancher, parfois dans le vif. Et avec sans doute quelques surprises, mine de rien !
Alors, sans plus attendre, les résultats sont à découvrir ci-dessous. Les gagnantes et gagnants sont indiqués en gras. Félicitations à tous les auteurs/auteures, maisons d'édition et traducteurs/traductrices victorieux, ainsi une fois de plus qu'à tous les autres retenus cette année, évidemment. Comme d'habitude, les trophées du prix Elbakin.net seront réalisés par Kenaz et transmis aux gagnants dès que possible.
Et on se donne dès maintenant rendez-vous l'année prochaine !

Discuter des résultats du prix Elbakin.net 2018 sur le forum

Meilleur roman fantasy français (1) :
  • Bertram le Baladin, de Camille Leboulanger, éditions Critic.
  • Grish-Mère, d'Isabelle Bauthian, éditions ActuSF.
  • L'Enfant de poussière, de Patrick K. Dewdney, éditions Au diable vauvert.
  • Rouille, de Floriane Soulas, éditions Scrineo.
  • Uter Pandragon, de Thomas Spok, éditions Aux Forges de Vulcain.
Meilleur roman fantasy français Jeunesse :
  • Miss Pook et les enfants de la lune, de Bertrand Santini, éditions Grasset.
  • Le Clan des loups, tome 1 de La Légende des quatre, de Cassandra O'Donnell, éditions Flammarion Jeunesse.
  • Les Aériens, de Marie-Catherine Daniel, éditions Sarbacane.
  • Phelan, tome 1 des Chroniques de Zi, de Jean-François Chabas, éditions Nathan Jeunesse.
  • Presque minuit, d'Anthony Combrexelle, 404 éditions.
Meilleur roman fantasy traduit :
  • La Ballade de Black Tom, de Victor LaValle, éditions le Bélial', traduit de l'anglais par Benoît Domis.
  • La Bibliothèque de Mount Char, de Scott Hawkins, éditions Denoël Lunes d'encre, traduit de l'anglais par Jean-Daniel Brèque.
  • La Marque du corbeau, Blackwing, tome 1, d'Ed McDonald, éditions Bragelonne, traduit de l'anglais par Benjamin Kuntzer.
  • Le chant du coucou, de Frances Hardinge, éditions L'Atalante, traduit de l'anglais par Patrick Couton.
  • Le Serpent Ouroboros, de E.R. Eddison, éditions Callidor, traduit de l'anglais par Patrick Marcel.
Meilleur roman fantasy traduit Jeunesse :
  • Emma et le livre oublié, de Mechthild Gläser, éditions Fleurus, traduit de l'allemand par Mathilde Ray.
  • L'Anti-Magicien, tome 1, de Sébastien de Castell, éditions Gallimard Jeunesse, traduit de l'anglais par Laetitia Devaux.
  • La Belle Sauvage, tome 1 de La Trilogie de la Poussière, de Philip Pullman, éditions Gallimard jeunesse, traduit de l'anglais par Jean Esch.
  • La Fille qui avait bu la lune, de Kelly Barnhill, éditions Anne Carrière, traduit de l'anglais par Marie de Prémonville.
  • Riverkeep, de Martin Stewart, éditions Milan, traduit de l'anglais par Natalie Zimmermann.

(1) Emmanuel étant lui aussi publié par les éditions Critic et Scrineo, il n'a pas participé aux délibérations du jury dans cette catégorie, par souci de transparence, comme indiqué précédemment.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :