Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Serpent Ouroboros > Le Serpent Ouroboros - 1


Le Serpent Ouroboros - 1

Titre VO: The Worm Ouroboros

Tome 1 du cycle : Le Serpent Ouroboros
ISBN : 978-295394477-8
Catégorie : Aucune
Auteur : Eddison E.R.

Sur la lointaine Mercure, les trompettes de la guerre viennent de retentir, les tambours de chanter le fracas des armes et les épées de se parer de leur manteau de pourpre. L’honneur des Démons a été foulé aux pieds par le roi de Sorcerie, et pour laver l’affront, le seigneur Juss et ses alliés s’apprêtent à livrer un combat épique. Leur périple les conduira à travers forêts et déserts, mers et marais, au coeur des fabuleuses contrées de la terre du milieu, depuis leur majestueuse Démonie aux mille montagnes jusqu’aux plus hautes cimes enneigées de la terre.

Critique

Par Gilthanas, le 24/01/2018

Après une première vague de romans « old school » très réussie, les éditions Callidor continuent leur travail d’archéologues de la fantasy, et nous livre aujourd’hui trois nouveaux romans, dont le premier tome du serpent Ouroboros.
Publié en 1922, l’ouvrage a reçu les hommages de nombreux auteurs de fantasy, et notamment de Tolkien lui-même. Et à la lecture du récit, on comprend pourquoi le créateur de la Terre du Milieu a apprécié sa lecture : descriptions poussées et détaillées des environnements, personnages héroïques, une quête qui les fait voyager à travers le monde vers une montagne, etc.
Dans le contexte de son époque, le Serpent Ouroboros est un ouvrage révolutionnaire, de par son thème et son traitement. On y retrouve des touches de romans de chevalerie médiévaux, notamment dans la place laissée à l’honneur et à la guerre ; l’aspect conte est aussi très présent, avec les différents lieux et créatures croisés par les protagonistes.
Le roman commence d’une manière fort étrange, avec le personnage de Lessingham, qui, se retrouvant sur Mercure où se déroule l’action, est censé être le témoin des faits qui vont nous être narrés. Mais celui-ci disparait rapidement, et on se retrouve à suivre les seigneurs de Démonie (nom d’un des territoires qui composent Mercure) dans leur quête afin de combattre la Sorcerie, royaume ennemi honni. Ce voyage leur fera traverser des contrées étranges où ils seront confrontés à de nombreux prodiges, et où ils rencontreront des personnages secondaires fort bien campés (bien que stéréotypés pour le lecteur d’aujourd’hui). On gardera par exemple longtemps à l’esprit le personnage de Gro.
On est ici clairement dans la high-fantasy, avec des héros qui tiennent tête à des dizaines d’ennemis, des magiciens qui convoquent des créatures et engloutissent des flottes avec leurs sorts, des lieux ensorcelés, etc. Malgré tout, Eddison parvient à donner à l’ensemble suffisamment de cohérence pour que le lecteur passe outre quelques menus détails, notamment dans les voyages. Et c’est là une des grandes du récit (et la traduction de Patrick Marcel joue beaucoup en ce sens) : faire d’un texte à la langue parfois archaïque et ampoulée une épopée épique au sens premier du terme.
Le seul regret que ressentira le lecteur une fois sa lecture achevée sera sûrement un sentiment d’inachevé, le récit se coupant net au milieu de l’intrigue. Mais les éditions Callidor nous ont déjà annoncé la suite dans leur prochaine fournée, et c’est un livre que l’on attend avec une grande impatience !

8.5/10

Discuter de Le Serpent Ouroboros - 1 sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :