Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Les Héritiers


Les Héritiers

ISBN : 978-237686346-5
Catégorie : Aucune
Auteur/Autrice : Fabien Clavel

Paris, 1899. Les fées sont parmi nous. Cachées. On les appelle des Faux-Semblants. 
En pleine Belle Époque, Raphaël Acanthe, jeune séducteur, découvre à la faveur d’un duel qu’il est l’un de ces Faux-Semblants : un sylve.  De Paris au Sahara en passant par Budapest, cette découverte l’emmène dans un engrenage infernal, entre les diverses factions de fées et les complots contre la Monarchie féerique. Entraîné malgré lui dans cette intrigue tentaculaire, Raphaël en compagnie d’un groupe hétéroclite de Faux-Semblants, dont Béla, un pitoyable mais si attachant vampyr, et Una, une dangereuse fleur de métal, va mettre à jour une terrifiante machination qui pourrait dévoiler au monde l’existence des fées.

Critique

Par Nephtys, le 03/08/2021

Deux mots peuvent qualifier le style d’écriture de Fabien Clavel dans ce dernier ouvrage : suranné et maîtrisé. Là où d’autres livres imitent avec plus ou moins de bonheur le style roman-feuilleton du XIXe siècle, Les Héritiers est différent. Nous entrons à pieds-joints sans la moindre explication dans ce Paris disparu avec les phrases capables de nous ramener à une époque révolue comme si aucune trace du XXe et du XXIe siècle n’avait jamais existé. 
De fait, il est presque trop simple de passer à côté de ce roman, non pas parce qu’il est mal écrit mais parce qu’il faut au contraire se réapproprier certains codes des lectures de notre enfance… et de notre scolarité ! 
Les lecteurs de Feuillets de Cuivre seront ravis de retrouver le commissaire Ragon dans ces nouveaux mystères surnaturels. Pas question pour lui d’être le héros cependant, mais au contraire un personnage secondaire capable de projeter une ombre des plus inquiétantes. Quant aux nouveaux personnages, Raphaël donne de furieuses envies de meurtres, Bela possède un côté aussi surprenant qu’attachant et Una sait se montrer aussi dangereuse qu’essentielle. 
Du mystère, du surnaturel, de l’aventure mais aussi de la mélancolie avec le Royaume d’Avalon et ses ruines. Une lecture capable de laisser perplexe tandis que l’on tourne les pages et qui peut demander un certain investissement, mais surtout une lecture capable de nous laisser après coup bien des images en tête une fois le livre refermé. 
Et c’est là toute la force, malgré les phrases vieillies, malgré les intrigues d’un autre temps sans aucune trace de modernité, des Héritiers. Un roman qu’il faut peut-être accepter de reposer pour finalement le recommencer ensuite, véritable jeu de chat et de souris entre le livre et ses lecteurs. 

7.0/10

Discuter de Les Héritiers sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :