Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Les Légions dangereuses


Les Légions dangereuses

ISBN : 978-291515920-2
Catégorie : Aucune
Auteur : Fabien Clavel

L’inquiétude règne dans l’assemblée divine : le dieu Quitiane a disparu ! Son absence met en péril l’équilibre de l’univers, et les quatre dieux restants n’ont d’autre choix que d’envoyer leurs représentants en quête de leur frère disparu. Chacun désigne alors un Champion choisi parmi les plus valeureux habitants du Cratère dans les domaines de la guerre, du vol, de la magie et de la littérature. Malheureusement, ces derniers ne correspondent pas exactement à ce qu’ils avaient espéré…

Critique

Par Belgarion, le 13/03/2007

Si le titre de l’ouvrage de Fabien Clavel se rapproche dangereusement et volontairement des Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos, en revanche il ne faut y voir aucune ressemblance quant au contenu.
Les Légions dangereuses est en effet un livre délirant bourré d’anachronismes qui reprend tous les archétypes de la fantasy en les éclairant sous un angle ironique grâce à la plume incisive et corrosive de l’auteur qui appuie là où ça fait mal - ou là où ça fait rire, c’est selon. Du gros barbare non humain à l’humain transformé en courge et en passant par l’humain devenu squelette veule et poète accompagné d’une espèce de lama à l’esprit dérangé atteint de strabisme rien n’est épargné. L’auteur jongle avec toutes les situations classiques avec le combat, un couronnement ou encore l’arrivée de dragon qui sont vues sous l’angle le plus ridicule possible sans pour autant verser dans la vulgarité.
Cependant, à la longue certains traits d’humour se font plus émoussés et le rire moins fréquent au fur et à mesure que disparaît l’attrait de la nouveauté. C’est là le principal défaut de ce type d’ouvrage.
Mais le comique du livre ne tient pas seulement à l’histoire et aux personnages mais aussi aux dessins à la fin et aux pseudos notes historico-philosophiques de l’auteur qui sont parfois à hurler de rire. De plus, à la dernière page Fabien Clavel nous expose une ribambelle de “commentaires de presse” de son livre de la part d’auteurs classiques qui se rapportent à leur oeuvre principale. Ainsi, selon Joachim Du Bellay “vous ne le regretterez pas”, ou encore selon Marivaux “voici le jeu de l’humour et du hasard”.
L’entreprise a déjà été tentée plusieurs fois, mais les Légions dangereuses se retrouve en haut du panier et loin du comique vulgaire ou répétitif à outrance de certaines autres tentatives. Passer un bon moment de détente est le moindre maux que vous aurez en le lisant pour peu que vous appréciez ce genre d’ouvrage.

7.5/10

Discuter de Les Légions dangereuses sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :