Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Chroniques des Féals > Le Fiel


Le Fiel

Tome 2 du cycle : Les Chroniques des Féals
ISBN : 978-291437008-0
Catégorie : Aucune
Auteur : Mathieu Gaborit

Le Roi de la Charogne a convoqué les mille Seigneurs de son royaume. Leur puissance maléfique est menacée par un seul homme : Januel le phénicier. Pour le contrer, les forces obscures ont délégué leur meilleur guerrier et le lancent aux trousses du jeune homme. Le roi ira jusqu’aux frontières de l’enfer pour obtenir sa tête, quitte à mettre en jeu sa propre couronne. Car l’assassin de Januel gagnera le pouvoir de régner sur les morts… et sur le M’Onde des Féals tout entier. Inconscient des enjeux et du péril qui le guette, Januel se doute pourtant qu’il possède un héritage lourd à assumer : il est désormais le dernier des Maîtres du Feu. Sur les ruines de la Guilde-Mère, il réunit ses disciples et se prépare à défendre son pouvoir : seules les épées forgées à la flamme des Phénix pourront rivaliser avec les terribles Charognards. Peut-être ont-ils encore une chance de survivre… à moins que le Fiel qui coule dans les veines de Januel ne le détourne de la voix de la justice. Dans son âme, une lutte effroyable fait rage pour échapper à la corruption. Sa confusion est totale quand l’amour embrase son cœur de Phénix… Peut-il encore compter sur ses amis mercenaires aux lames meurtrières et aux flèches vengeresses, et sur Farel, son ancien maître, qui n’est plus qu’un fantôme ? Les Seigneurs du néant connaissent bien les faiblesses du Fils de l’Onde. Ils sont sur ses traces et ils ont juré sa mort !

Critique

Par Gillossen, le 10/07/2002

Coeur de Phénix m’avait un peu laissé sur ma faim, pour ne pas dire dans un léger embarras. Il suffit pour s’en convaincre de relire ma critique concernant ce roman. J’attendais donc ce second opus avec une impatience abondamment teintée de perplexité. Qu’allait-il nous réserver ? Mathieu Gaborit n’est plus vraiment un débutant, et on ne peut tout de même pas tout lui laisser passer… Alors, alors… Dès les premières pages, on ressent un changement. Dans le ton, dans l’ampleur de l’histoire. Le Fiel se révèle donc d’entrée bien plus captivant, et de ce côté-là, le suspense ne faiblit pas d’un bout à l’autre. L’intrigue se complexifie, notamment grâce à des menaces sur la destinée de Januel et le M’Onde plus marquées - le Fiel en lui-même et particulièrement la Charogne beaucoup plus présente - les personnages sont plus fouillés pour la plupart, - mention spéciale à Scende - des secrets dont certains plus prévisibles que d’autres apportent leur lot de surprises maintenant le lecteur en éveil (passé de certains personnages, lieux incroyables, armes magiques…), et l’on a même droit à quelques morceaux de bravoure bien sentis, lorsque Januel doit affronter pour de bon les envoyés de la Charogne désignés pour le tuer. Ce héros justement, possède un petit air de ressemblance avec Rand Al’Thor, détenteur d’un pouvoir unique qui coule en lui mais qui pourrait le submerger et l’entraîner vers la folie. Excepté que Januel n’a pas le temps de se poser autant de questions que le Dragon Réincarné, il lui faut agir immédiatement, sans temps mort. Le Fiel transforme-t-il l’essai et consacre-t-il les Chroniques des Féals après un démarrage plutôt moyen ? Pour une grande partie, oui, assurément. Toutefois, il est malgré tout possible de regretter un traitement trop rapide de l’histoire parfois, ou certaines révélations tombant comme un cheveu sur la soupe. Pour le reste, c’est avant tout une histoire de goût, et une trouvaille qui enchantera l’un de nous pourra déplaire à quelqu’un d’autre…

6.5/10

Discuter de Le Fiel sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :