Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Bohème


Bohème

ISBN : 978-235408015-0
Catégorie : Aucune
Auteur : Mathieu Gaborit

Ce roman est initialement paru en deux tomes aux éditions Mnémos, selon les titres ci-dessous.
Une réédition en grand format est parue en février 2015.

- Les Rives d’Antipolie
- Revolutsya

Quand un dirigeable porteur d’une précieuse cargaison clandestine s’échoue dans l’écryme, c’est Louise Kechelev, avocate-duelliste et fille de révolutionnaires praguois, qui est chargée de récupérer la cargaison…
Mais que s’est-il passé exactement à bord du Lysandër ? Dans la même zone, un régiment de hussards en mission de reconnaissance a été décimé par une mystérieuse crise de folie. Seul survivant, le commandant Léon Radurin doit fuir les foudres de la Propagande. Pour Louise et Léon, c’est le début d’un voyage sans retour aux confins des traverses, où se murmure le nom d’une cité perdue : Bohème.

Critique

Par Belgarion, le 20/06/2008

Avec cet opus, Mathieu Gaborit nous emmène dans une Europe de l’Est uchronique en revisitant les premières tensions révolutionnaires de la Russie tsariste. Les nombreux évènements similaires qui s’y déroulent ne peuvent que pousser à la comparaison, même si l’opposition entre le système révolutionnaire idéaliste et le Pouvoir manipulateur reflète un manichéisme certain.
Cependant, les ressemblances historiques restent très mineures car l’essentiel de l’intrigue tourne autour d’une vaste mer d’acide qui véhicule des émotions sur toute la planète: l’écryme. Les hommes ont du s’acclimater aux dangers de cette mer et le livre fourmille de trouvailles ingénieuses de l’auteur pour illustrer ce monde apocalyptique et déliquescent, à l’instar des corbeaux mécaniques, des traverses de transport ou des hussards échassiers. La dernière partie s’éloigne d’ailleurs du cadre de l’aventure politique pour aborder des passages très oniriques au fur et à mesure que la véritable nature de l’écryme se dévoile.
Il est cependant dommage que le format du livre, un seul, ne permette pas le développement de nombreux pans de l’intrigue liés à l’écryme qui est un mystère important qui aurait mérité plus d’explications. De même, on peut regretter le peu d’approfondissement de personnages secondaires intéressants comme le comte ou le capitaine des hussards Léon, laissés de côté au profit de la figure centrale du livre, Louise Kelchelev. Avocate duelliste, l’héroïne est dotée d’une forte personnalité et d’une psychologie très travaillée qui éclipsent l’intérêt de ses adjudants. Enfin, le ton froid de l’auteur, qui correspond parfaitement à l’atmosphère polaire et sombre du livre, accentue paradoxalement l’intérêt limité de certains héros auxquels on a du mal à s’attacher.
Bohême lance des pistes intéressantes sur des thèmes comme la manipulation de masse, la corruption intrinsèque à certains systèmes ou encore l’idéalisme déconnecté de la réalité de certains révolutionnaires rouges. Mais s’arrêter sur cet aspect seul de l’oeuvre serait une erreur car l’aventure est au rendez-vous avec de nombreux rebondissements dans un monde très imagé. De plus, le livre ouvre de nombreuses autres pistes de réflexion sur de sujets plus profonds comme l’instabilité humaine ou encore le développement inexorable de la mécanisation. En dépit de quelques lacunes, à vous de vous forger votre propre mode de lecture.

6.5/10

Discuter de Bohème sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :