Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Légendes de Krondor > Jimmy les Mains Vives


Jimmy les Mains Vives

Tome 3 du cycle : Les Légendes de Krondor
ISBN : 978-235294870-4
Catégorie : Aucune
Auteur : Stephen Michael Stirling
Auteur : R. E. Feist

Bien que doté d’un talent certain, Jimmy n’est qu’un voleur parmi d’autres dans la guilde des Moqueurs… jusqu’au jour où il aide le prince Arutha à sauver la princesse Anita des griffes de Guy du Bas-Tyra. Ce faisant, il s’attire les foudres de la police secrète de Guy le Noir. S’il ne veut pas finir dans un baril de plomb au fond du port de Krondor, Jimmy va devoir disparaître quelque temps. Contraint de fuir le seul foyer qu’il ait jamais connu, il se retrouve à Finisterre où il espère de nouveau gagner sa vie grâce à ses dons. Mais dans cette petite ville en apparence paisible, une sombre menace pourrait bien abréger la jeune carrière de Jimmy les Mains Vives… 

Critique

Par Asavar, le 24/01/2016

Pour ce troisième tome des Légendes de Krondor, nous retrouvons au générique notre ami Feist, accompagné cette fois de S. M. Stirling, que l’on connaît par chez nous pour avoir collaboré avec David Weber sur un tome de la série Autour d’Honor et pour Les lanciers de Peshawar, un roman de science-fiction paru chez Fleuve Noir en 2004.
Alors que les deux premiers tomes étaient des plus intéressants, on peut s’interroger sur l’utilité de ce troisième opus. En effet, la collection mettait jusque-là en avant des personnages anonymes (ou presque, mes souvenirs de lecture de la Guerre de la Faille commencent à dater) alors que, cette fois, il s’agit de Jimmy-les-mains-vives, l’un des personnages les plus importants et appréciés des amateurs du monde de Midkemia. Sachant que ce dernier est présent dans tous les tomes du monde de Midkemia, depuis le tout premier tome jusqu’à la Guerre du Serpent, il est étonnant et peut être même un peu dommage d’avoir un nouveau tome sur sa vie, surtout que la période narrée ici se déroule au cours de la Guerre de la Faille. Par conséquent, on ne ressent aucune peur pour lui, puisque l’on connaît déjà son destin, à la différence des héros des autres tomes.
Mais ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Ce livre n’est pas mauvais. Que ce soit dans sa forme ou dans son fond, on passe un bon moment, comme c’est le cas depuis le début de la série. L’écriture est fluide, les personnages sont attachants et on ne s’ennuie pas. On sent que Feist s’est amusé avec Stirling lors de l’écriture de ce nouveau tome. Ils ont, le temps de leur collaboration, apporté une pierre de plus au monde de Midkemia que nous traversons désormais depuis plus de vingt ans et que l’on prend toujours plaisir à visiter de temps à autre.
En quelques mots, un bon moment de lecture mais, si vous n’aimez pas plus que cela la Guerre de la Faille, passez votre chemin, car vous n’êtes pas en présence du roman qui vous fera changer d’avis.

5.5/10

Discuter de Jimmy les Mains Vives sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :