Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Conclave des ombres > Serre du faucon argenté


Serre du faucon argenté

Titre VO: Talon of the Silver Hawk

Tome 1 du cycle : Le Conclave des ombres
ISBN : 978-235294191-0
Catégorie : Aucune
Auteur : R. E. Feist

Le mal se répand dans les montagnes de Midkemia. Sur les sommets enneigés, les exterminateurs du duc d’Olasko massacrent tout sur leur passage : hommes, femmes et enfants. Seul un jeune garçon survit au carnage. Il s’appelle Kieli, et son enfance vient de lui être arrachée. Recueilli par le puissant conclave des Ombres, il va pouvoir affûter sa vengeance autant que son bras. En compagnie de l’autoritaire Robert de Lyis, du magicien Magnus aux troublants pouvoirs et du jeune Caleb, déjà chasseur et guerrier sans égal, Kieli va devenir une arme sûre et impitoyable. Il abandonnera tout, de son nom à son ancienne vie, pour suivre la voie qui lui a été tracée : devenir la Serre du Faucon argenté.

Critique

Par Belgarion, le 09/05/2009

Et nous voilà repartis avec un nouveau cycle de Feist qui se situe environ cinquante ans après les derniers évènements de la Guerre des Serpents. Autant le préciser tout de suite, ce premier volume reste très classique, sans originalité particulière dans le menu, et s’inscrit dans la droite ligne des précédents écrits de l’auteur. L’écriture plaisante et fluide de Raymond E. Feist est très facile à lire mais pâtit en parallèle d’un style moins recherché et de quelques passages descriptifs relativement plats.
Cependant, ce premier tome se situe un cran au-dessus de ses derniers écrits car il dispose d’un bon potentiel de développement de l’histoire. En effet, le récit se partage équitablement entre périodes d’introspection, d’apprentissage et d’action avec un réel talent dans la description des combats qui sont aussi rythmés que bien amenés. Le tournoi d’escrime notamment est un moment fort et très bien réussi de ce premier volume. De même, la mise en scène du Conclave des Ombres qui vise à lutter en secret contre le Mal peut paraître être une idée éculée, mais la présentation de l’organisation, le retour de figures emblématiques des tomes précédents comme Nakor et Pug, ainsi que les missions variées qui se profilent pour le jeune héros Serre sont autant d’éléments qui donnent un intérêt certain au récit. La sauce prend et on en vient à s’intéresser de plus en plus aux péripéties des personnages principaux. Enfin, l’histoire prend place dans les royaumes de l’Est qui avaient été très peu abordés jusque-là, ce qui permet de mieux approfondir la richesse du monde créé.
Le héros, quant à lui, est attachant, avec son passé tragique. Mais il est dommage que Serre paraisse sorti du même moule que la plupart des autres jeunes héros de Feist : courageux, ayant le sens du devoir, en proie aux tourments de leur passé, naïfs à la base, doués en tout… La recette est déjà connue et perd donc de sa saveur.
Ainsi, il ne s’agit donc pas de chercher de grandes nouveautés avec ce livre mais plutôt de passer un bon moment de lecture de high fantasy avec le talent de conteur de Raymond E. Feist.

6.5/10

Discuter de Serre du faucon argenté sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :