Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > La Tour sombre > Les Loups de la Calla


Les Loups de la Calla

Titre VO: Wolves of the Calla

Tome 5 du cycle : La Tour sombre
ISBN : 978-229033246-7
Catégorie : Aucune
Auteur : Stephen King

Après avoir traversé le château d’Oz, Roland et ses compagnons retrouve le chemin du Rayon, qui doit les mener à la Tour sombre. Ils sont abordés lors de leur périple par un groupe hétéroclite, composé d’un prêtre étranger à l’Entre-Deux-Mondes, d’un robot et d’habitants de Calla Bryn Sturgis, village qui subit une fois par génération un « pillage » de ses forces vives : la norme est d’avoir des jumeaux, mais « les Loups », cavaliers portant un masque en forme de l’animal en question, viennent enlever un enfant par paire, tous les 25 ans environ. L’échéance étant imminente, les locaux en appellent donc à l’ancien serment des pistoleros, qui leur doivent en conséquence aide et assistance…

Critique

Par Publivore, le 20/08/2006

Cela faisait 6 ans qu’on attendait cette suite ! L’attente fût longue, et le résultat est… plutôt décevant !
Car si dans la première partie, on replonge immédiatement dans le monde de Roland (on retrouve le ka-tet là ou on l’avait laissé) avec quelques surprises intéressantes, la deuxième est beaucoup plus longue, l’action étant mise de côté pour une série de palabres, moins dans le ton du cycle et tendant plus vers les récits horrifiques de Stephen King. Normal lorsqu’on sait qu’elle sert essentiellement à rattacher, plus ou moins artificiellement, des pans entiers de l’œuvre de l’auteur à ce cycle. Si l’arrivée de Callahan, le prêtre de Salem est plutôt bien menée (mais bon sang que son histoire m’a semblé ennuyeuse…), on regrettera l’incorporation de l’une des inventions les plus « grand-guignol » de King, à savoir les infâmes. Et cette partie semble d’autant plus longue (et ce doit être pire quand on ne connaît pas assez les autres romans de l’auteur pour repérer les références croisées) que certaines histoires propres au passé de Roland sont expédiées en deux coups de cuillère à pot, alors que le suspens sur leurs circonstances troubles dure depuis 4 volumes ! Voir la mort d’Alain et Cuthbert, réglée en… 2 pages !
Heureusement, ce roman comporte une troisième partie, rythmée, vivante, dans la grande tradition du far-west, où les pistoleros entrent en action pour notre plus grand bonheur ! C’est là qu’a lieu également le véritable retour à l’esprit du cycle, entre quête et devoir, même si on se demande où va nous mener la découverte finale de Callahan… Coup de bluff ? Clin d’œil ? Gageons qu’on en saura plus dans le prochain tome !
Au final, que les amateurs se rassurent tout de même, on retrouve, en plus de ce dernier tiers très réussi, les caractères bien forgés et différents des protagonistes, des visites dans notre monde… et personne n’oublie le visage de son père !
Un petit mot sur l’édition de J’ai Lu. C’était une bonne idée d’intégrer les illustrations, même si je ne les ai pas trouvés transcendantes, de l’édition US hardcover - et ce également dans la réédition des quatre premiers tomes, mais de nombreuses coquilles typographiques subsistent et gâchent le plaisir. Quant à la traduction, on appréciera les différentes notes pour nous éclairer sur les références à la culture américaine, mais qu’elle drôle d’idée de traduire littéralement le titre du deuxième tome des Chroniques de Narnia par exemple, au lieu de l’appeler par son titre français ?!

7.0/10

Discuter de Les Loups de la Calla sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :