Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Le Premier roi de Shannara


Le Premier roi de Shannara

Titre VO: The First King of Shannara

ISBN : 978-235294049-4
Catégorie : Aucune
Auteur : Terry Brooks

Pour son usage interdit des arts magiques, Bremen a été banni par les druides.
Mais les forces des ténèbres sont en marche, sous la férule de Brona, le maléfique Roi-Sorcier. Et Bremen sait que seuls les arcanes de la magie sont capables de s’y opposer.
Si les habitants des Quatre Terres veulent échapper à l’assujettissement éternel, ils n’ont plus qu’une solution: s’unir. Mais pour vaincre, ils auront besoin d’une arme si puissante que, face à elle, les maléfices de Brona se dissiperont.
Une arme enchantée…
Ainsi débute la saga épique de Shannara : toutes les légendes ont un commencement.

Critique

Par Gillossen, le 25/05/2007

Si la toute première trilogie de Terry Brooks, et surtout son premier tome, vous avait évoqué Le Seigneur des anneaux et en tout cas les écrits de Tolkien, que dire de cette préquelle ? Elle trouve le moyen de faire bien “pire” encore !
Le réveil d’un Mal ancien semblable à Sauron avec Bremen dans le rôle de Gandalf que personne ne croit de prime abord, des artefacts divers à récupérer, des “communautés” qui se créent et partent dans toutes les directions des Quatre Terres qui évidemment évoquent la Terre du Milieu avec ses différentes races aux caractéristiques qui plus est semblables… La liste est longue.
Nous sommes vraiment au cœur de l’Heroïc Fantasy la plus basique, et donc pas la meilleure de loin. A ce titre, la recommandation au dos du roman, signée Christopher Paolini, prend tout son sens. Qui se ressemble s’assemble, comme on dit… Répétitif (ah, ces scènes de bataille…), doté de personnages creux aux relations franchement mal conçues - mais qui peut croire, sans parler de vibrer, aux relations amoureuses taillées à la hache incluses ici ? - dépourvu de suspense mais pas d’incohérences plus ou moins importantes, ce roman a bien du mal à convaincre, et heureusement que la fantasy au sens large ne se limite pas à ce genre de romans !
Que reste-t-il alors à sauver ? Pas grand chose, vous vous en doutez bien… Peut-être un récit conté par le biais d’un style moins poussif qu’à l’ordinaire, Brooks ayant tout de même en 1996 - date de la publication aux États-Unis - un certain nombre de romans derrière lui, et l’éclairage que peut apporter une préquelle à tout ce qui a suivi chronologiquement parlant, pour peu que l’on se soit attaché à cet univers sans saveur propre. Et, allez, mentionnons tout de même le personnage de Jerle Shannara, que l’on retrouvera dans de nombreuses aventures par la suite. On sent que l’auteur y tient, et, tout de suite, c’est mieux.
La conclusion elle-même ne risque pas de vraiment satisfaire le lecteur qui y sera parvenu, puisqu’elle se fait volontiers nébuleuse, là encore une décision sans doute motivée avant tout par les perspectives de prolonger encore et toujours ces histoires, plutôt que d’en écrire une vraiment bonne, ne serait-ce qu’une fois…
Cela dit, si vous êtes malgré tout tentés par cet univers, autant commencer par cette préquelle, qui posera le décor et devrait vous permettre de savoir si Shannara fait vibrer quelque chose en vous.

6.0/10

Discuter de Le Premier roi de Shannara sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :