Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Cycle des ombres > La Faille de Kaïber


La Faille de Kaïber

Tome 1 du cycle : Le Cycle des ombres
ISBN : 978-275780488-9
Catégorie : Aucune
Auteur : Mathieu Gaborit

Réputée inexpugnable, la forteresse de Kaïber doit affronter les forces des Ténèbres. Combattant légendaire, Syd le Cynwäll, porteur de l’Echyrion, est seul capable de mener l’Alliance de la Lumière à la victoire. Mais les sombres pouvoirs qui agitent son âme pourraient en décider autrement…

Critique

Par Belgarion, le 07/01/2008

Voilà une sortie de high fantasy mâtinée de dark fantasy qui n’a pas beaucoup fait parler d’elle, et ce pas forcément à cause d’une qualité médiocre. Cette critique va donc s’efforcer de corriger en partie ce silence.
Mathieu Gaborit nous offre ici l’aperçu d’une bataille titanesque dans la forteresse de Kaïber entre les forces de l’Alliance contre l’armée nécromancienne des Ténèbres. Jusque là le synopsis ne varie pas d’un grand nombre de romans de fantasy, Légende de David Gemmell pour ne citer que lui, et pourrait être taxé d’absence d’originalité.
Cependant, l’auteur avec son talent habituel a su nous distiller une intrigue courte mais intense qui emprunte à la fois au drame familial et à la stratégie guerrière proprement dite. Le héros, Syd, est tourmenté par la disparition de son frère et entretient des relations très conflictuelles avec son père qu’il doit remplacer à la tête de la forteresse. Sa personnalité est travaillée avec soin tandis que le monde des ombres est expliqué avec force détails.
Néanmoins, en voulant étayer sa création avec de nombreux termes nouveaux, Mathieu Gaborit a rendu le début de son oeuvre difficile d’accès et peu compréhensible de prime abord, et ce en dépit du faible nombre de pages.
De plus, les forces en présence sont clairement tranchées, si bien qu’un manichéisme général n’est pas absent du roman, il ne faut pas s’en cacher.
Malgré tout, outre l’intérêt du héros et la richesse du monde créé, ce tome 1 regorge de nombreuses scènes de bataille très réussies qui n’ont rien à envier aux meilleures oeuvres du genre. L’intensité est par moment poignante et la stratégie utilisée, parfois un peu fouillie, ne peut manquer d’intéresser jusqu’à sa conclusion.
Il s’agit donc d’un bon livre de fantasy qui mêle avec intelligence plusieurs styles, mais ses quelques défauts l’empêchent de se développer pleinement en créant un impact fort sur le lecteur. Le tome deux corrigera-t-il cette impression ?

6.5/10

Discuter de La Faille de Kaïber sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :