Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Garrett, détective privé > La Belle aux bleus d'argent


La Belle aux bleus d'argent

Titre VO: Sweet Silver Blues

Tome 1 du cycle : Garrett, détective privé
ISBN : 2841722457
Catégorie : Aucune
Auteur : Glen Cook

Difficile de faire son boulot de privé dans un monde où grouillent elfes, trolls et créatures variées. Garrett et ses acolytes, un Homme-Mort omniscient et un métis d’elfe végétarien aussi prompt au danger qu’à la bagatelle, s’engagent à retrouver la belle héritière d’une fortune en argent massif. Il lui faudra retourner dans le Cantard où il a combattu dix ans plus tôt. Théâtre d’une guerre interminable, la région abrite aussi une population de centaures, vampires et maraudeurs de tout poil. La Belle aux bleus d’argent est le premier volume des aventures de Garrett, un Sam Spade au pays des sorciers…

Critique

Par Gillossen, le 06/12/2008

Après Thraxas, voilà une nouvelle tentative de mêler polar et Fantasy ! Et ce n’est pas dû à un inconnu, puisque Glen Cook n’est autre que l’auteur de La Compagnie noire.
Et ça se sent. Moins tourné vers l’humour potache que son “rival”, Garrett, détective privé nous entraîne dans une histoire sombre et mouvementée. Lui aussi se trouve accompagné d’une fine équipe, de figures appelées à être récurrentes, lui aussi se montre souvent désabusé, lui aussi doit faire face à une faune patibulaire, mais presque… Pour autant, l’auteur joue plus sur la subtilité que les ressorts si voyants de Thraxas et sa bande.
L’histoire en elle-même est bien menée, fidèle au style de Cook, mais se perd parfois en développements inutilement longs. Ce qui lui donne un côté légèrement moins abouti que les romans de son autre cycle.
Pour autant, il ne faudrait pas parler de tentative avortée, au contraire ! Cette première enquête de Garrett se révèle haletante et n’hésite pas à verser dans un suspense pour le moins tendu, à base d’ingrédients classiques, mais efficaces. Son cadre est de plus suffisamment développé pour ne pas nous donner l’impression de pouvoir se dérouler n’importe où, comme si l’histoire ne reposait que sur les facéties de ses personnages. Un côté vrai qui se retrouve dans les différents aspects du roman, qui se présente sans complexe comme une alternative aux amateurs de polars.
En somme, une nouvelle série qui pourra plaire aux amateurs de Cook comme à ceux qui n’ont jamais approché La Compagnie noire.

8.0/10

Discuter de La Belle aux bleus d'argent sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :