Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > L'Écho du grand chant


L'Écho du grand chant

Titre VO: Echoes of the Great Song

ISBN : 978-291437071-4
Catégorie : Aucune
Auteur : David Gemmell

Grâce à des cristaux magiques, les Avatars étaient devenus immortels et s’étaient proclamés rois d’un Empire gigantesque. Mais suite à un séisme d’une ampleur phénoménale, un raz-de-marée a recouvert la majorité de leur territoire. Ce fut alors le début d’une ère de glaciation, et la fin des cristaux. Aujourd’hui, l’Empire se meurt et les Avatars avec lui. Devant ce déclin, les peuples qu’ils avaient jadis asservis se soulèvent les uns après les autres. Jusqu’au jour où deux lunes apparaissent dans le ciel et que les armées sanguinaires de la Reine de Cristal déferlent sur eux. Maîtres et esclaves doivent alors faire table rase du passé et s’unir face à l’ennemi commun.
Devant cette fin imminente, cinq personnages vont devenir des héros : Talaban, un guerrier avatar marqué par un passé tragique ; Touchepierre, un sauvage mystique à la recherche d’un amour perdu ; Anu, le Saint-Homme, Bâtisseur du Temps ; Sofarita, la jeune paysanne qui inspirera une légende ; et Viruk, le fou, qui aurait voulu être un dieu. Ensemble, ils combattront le crépuscule, car perdu pour perdu, autant partir en beauté !

Critique

Par Gillossen, le 12/03/2004

Avec l’Echo du grand chant, David Gemmell nous propose un nouveau roman dont il a le secret, utilisant une fois de plus sa “formule magique”. La seule question que l’on pourrait alors se poser serait : est-ce que cela fonctionne encore, ou bien ressent-on une vraie lassitude, comme ce fut déjà le cas avec certains ouvrages, notamment La Quête des héros perdus.
Eh bien… La réponse est plutôt positive. Notamment grâce au cadre, centré essentiellement sur une Atlantide ou apparentée, et un parfu
m nettement plus “antique” qu’un Légende ou Waylander. Si vous êtes donc un peu las de récits à l’ambiance médiévale, voilà qui est à considérer.
De même, ne vous laissez pas piéger par la 4eme de couverture : vous n’assisterez pas à la classique constitution d’un groupe de cinq aventuriers entamant une quête solitaire… Les choses sont un peu plus complexes que cela. Et on retiendra d’ailleurs un Viruk ou un Rael, peut-être plus que d’autres personnages un peu trop convenus et pourtant mis en avant.
Pour autant, les thèmes abordés sont du pur Gemmell, et on retrouve d’ailleurs certaines idées ou évènements déjà souvent rencontrés dans d’autres ouvrages de l’auteur. En conséquence, si ce n’est pas la Fantasy que vous appréciez d’ordinaire, vous pouvez passer votre chemin ! Autrement, vous devriez trouver la dose d’aventures que vous cherchez, peut-être menées de façon un peu moins “frénétique” que d’ordinaire, du moins dans sa première partie.
Une bonne lecture au demeurant, solide comme du… Gemmell.

7.0/10

Discuter de L'Écho du grand chant sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :