Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Cycle de Drenaï > Druss la Légende


Druss la Légende

Titre VO: The First Chronicles of Druss the Legend

Tome 1 du cycle : Cycle de Drenaï
ISBN : 978-291437029-5
Catégorie : Aucune
Auteur : David Gemmell

Son nom est Druss.
Garçon violent et maladroit, il vit dans un petit village de paysans situé au pied des montagnes du pays drenaï. Bûcheron hargneux le jour, époux tendre le soir, il mène une existence paisible au milieu des bois. Jusqu’au jour où une troupe de mercenaires envahit le village pour tuer tous les hommes et capturer toutes les femmes. Druss, alors dans la forêt, arrive trop tard sur les lieux du massacre. Le village est détruit, son père gît dans une mare de sang. Et Rowena, sa femme, a disparu…
S’armant de Snaga, une hache ayant appartenu à son grand-père, il part à la poursuite des ravisseurs. Déterminé à retrouver son épouse, rien ne devra se mettre en travers de son chemin. Mais la route sera longue pour ce jeune homme inexpérimenté. Car sa quête le mènera jusqu’au bout du monde. Il deviendra lutteur et mercenaire, il fera tomber des royaumes, il en élèvera d’autres, il combattra bêtes, hommes et démons. Car il est Druss, et voici sa légende…

Critique

Par Gillossen, le 10/10/2005

Druss la Légende marque le retour de Druss dans le second roman de David Gemmell lui étant consacré à être traduit en langue française… Après une présentation des autres héros de ce maître de la Fantasy britannique, Bragelonne est donc revenu à celui qui symbolise jusqu’à ce jour son plus grand succès comme l’icône de Gemmell, Druss.
Si dans Légende, Druss défiait la mort, cette fois, c’est plein de vie et de fureur qu’il affronte les premières épreuves d’une longue vie. La quête de Rowena occupe une bonne partie du roman, mais à côté de cet objectif que Druss ne perd jamais de vue, de nombreuses histoires subalternes viennent se greffer, nous permettant de découvrir par la même une galerie de personnages toujours entre ombre et lumière, comme Gemmell sait si bien les peindre. L’auteur met d’ailleurs son héros en scène avec une maîtrise parfaite des différents ingrédients qui ont fait sa force, bien plus aboutie qu’avec Légende, qui paraît presque fade et simplet en comparaison.
D’autant plus que les éléments épiques sont à leur paroxysme, avec des affrontements entre empires, des démons gigantesques dévastant un camp, un voyage au pays des morts… La liste est trop longue.
David Gemmell demeure aussi intransigeant que par le passé, ne facilitant pas l’existence de Druss sous le fallacieux prétexte qu’il est un héros, (d’ailleurs, plusieurs passages font écho à la façon dont les légendes sont souvent contrefaites) et nous démontrant qu’un adversaire n’est pas forcément un ennemi et qu’une femme peut aimer deux hommes aussi sincèrement l’un que l’autre. Ah, qu’on est loin des contes de fées ! Pour autant, Druss demeure un personnage très moral, intraitable sur les questions de droiture et de courage. S’il fallait faire un reproche, un tout petit reproche, ce serait sur la forme, et une description des combats à mains nues devenant rapidement pesante dans ses longueurs.
Mais au final, Druss la Légende est, dans sa catégorie, un roman à ne pas manquer !

8.0/10

Discuter de Druss la Légende sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :