Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

2014 en fantasy : donnons la parole aux éditeurs

Par Gillossen, le mercredi 12 mars 2014 à 16:00:00

Les éditions du Bélial' en 2014 - Olivier Girard

Alors que 2013 se termine à peine, quel serait votre premier bilan, à chaud ?
2013 a été une mauvaise année. Pas catastrophique, mais mauvaise. Le souci, c’est que ce constat s’inscrit dans la continuité d’années assez médiocres, ce qui s’avère tout de même assez pesant à la longue. La seule satisfaction réelle de 2013, c’est la revue Bifrost, qui progresse à peu près partout, notamment au niveau des abonnements.
Avez-vous un coup de cœur éditorial pour 2014 ? Et quelle place pour la fantasy ?
Ce n’est pas un secret, la fantasy n’est pas la priorité au Bélial’. On ne réfléchit pas vraiment en terme de genres, mais plus par affinité vis-à-vis de chaque texte. Il s’avère que souvent, nos choix se portent sur des récits qui n’appartiennent pas (ou peu) aux champs de la fantasy. Ce qui ne signifie pas qu’on aime pas ça, bien au contraire. J’en veux pour preuve le Bifrost 76, en octobre prochain, qui sera consacré à J. R. R. Tolkien… Côté roman, nous publierons également sur la fin d’année L’Épée brisée de Poul Anderson, un texte inédit en France mais, outre-Atlantique et en Angleterre, un immense classique célébré par de nombreux auteurs, à commencer par Mike Moorcock. Il y aura aussi, en début d’année, dans la collection « Kvasar », Le Livre de Stark de Leigh Brackett, Ray Bradbury et Edmond Hamilton. Trois romans et trois novellas en un seul gros opus de ce qu’on appelait fut un temps de la « science fantasy », une « intégrale » pleine d’aventures épiques sur des mondes barbares, de Mars à la moribonde Skeith…
Quant à évoquer un coup de cœur spécifique sur notre programme 2014, je ne peux pas le faire, car ça signifierait que les textes que je passe sous silence n’en sont pas. Or, on fait le choix au Bélial’ de publier peu de titres pour que chacun d’entre eux, précisément, soit un coup de cœur. Il y a en revanche des textes qui, pour des raisons spécifiques, revêtent une importance particulière. Comme le roman au contexte post apocalyptique Hysteresis, de Loïc Le Borgne, en février, le premier roman non jeunesse de l’auteur, Anti Glace de Stephen Baxter (juin), ou la conquête de la Lune sur un mode steampunk par l’un des grands maîtres de la hard SF contemporaine, ou encore Stony Mayhall, premier roman traduit par chez nous du surdoué américain Dary Gregory, ou l’avènement d’un nouveau messie dans le contexte d’un monde en proie au phénomène zombie…
Dans un marché morose et incertain, quel sera votre plus grand défi pour cette nouvelle année ?
Sans doute pas survivre (nous n’en sommes pas là), mais disons laisser le moins de plumes possible dans l’étau éditorial qui nous enserre tous. Dans pareil contexte, on va s’efforcer de continuer à prendre du plaisir, ce qui m’apparaît à la fois comme essentiel et la moindre des choses…
  1. Les Moutons électriques en 2014 - André-François Ruaud
  2. Denoël Lunes d'encre en 2014 - Gilles Dumay
  3. Le Livre de Poche en 2014, Audrey Petit et Manuel Soufflard
  4. Les éditions Actusf en 2014, Jérôme Vincent
  5. Folio SF en 2014 - Pascal Godbillon
  6. Les éditions L'Atalante en 2014 - Mireille Rivalland
  7. Les éditions Critic en 2014 - Simon Pinel
  8. Mnémos en 2014 - Nathalie et Frédéric Weil
  9. Les éditions du Bélial' en 2014 - Olivier Girard
  10. Panini Books/Eclipse en 2014 - Mathieu Saintout
  11. Les éditions Scrineo en 2014 - Jean-Paul Arif
  12. Castelmore en 2014 - Barbara Bessat-Lelarge
  13. J'ai Lu en 2014 - Thibaud Eliroff
  14. Les éditions Fleuve Noir en 2014 - Deborah Druba
  15. Les éditions Le Grimoire - Sébastien Boudaud
  16. Les éditions Voy’el en 2014 - Corinne Guitteaud
  17. Lokomodo/Midgard/Asgard/Les Lucioles en 2014 - Peggy Van Peteghem
  18. Les éditions Bragelonne en 2014 - Stéphane Marsan
  19. Le label Orbit en 2014 - Deborah Kaufmann

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :