Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

L’année 2016 en fantasy : la parole aux éditeurs

Par Gillossen, le vendredi 4 mars 2016 à 16:00:00

Les Editions de l'Instant en 2016 - Patrick Dechesne

Couv

Alors que 2015 se termine à peine, quel serait votre premier bilan, à chaud ?
Pour être honnête, nous sommes un peu frustrés. Les arcanes de la publication et de la production effective des bouquins se sont révélées plus ardues à pénétrer que nous ne l’avions prévu. Du coup, on a accumulé un certain retard. Le décalage par rapport à nos prévisions trop optimistes est d’environ six mois. Néanmoins, je préfère commettre toutes les erreurs que nous avons commises en amont des premières publications, plutôt qu’en aval. On a essuyé quelques orages, mais maintenant, nous sommes équipés pour les intempéries. Notre premier livre est imprimé, bientôt disponible sur le net, et sera en librairie au printemps. Plusieurs autres titres sont en cours de finalisation et nous proposerons un catalogue complet en 2016. La machine est lancée !
Ceci dit, ces retards n’ont en rien écorné notre enthousiasme, notre passion et notre envie. Nous voulons toujours proposer aux lecteurs des livres différents, des auteurs de qualité, des traductions de ce qui se fait de mieux dans les nouvelles tendances des pays anglo-saxons et, à terme, des ouvrages traduits de langues actuellement négligées par l’édition francophone.
Avez-vous un coup de cœur éditorial particulier pour 2016 ? Et quelle place pour la fantasy ?
C’est ici qu’il faut faire un petit cœur avec les doigts et dire « tous nos livres sont des coups de cœur » ?
Sérieusement, nous aimons bien sûr tous les livres que nous allons publier, sinon, nous ne nous battrions pas pour les produire. Personnellement, ce qui me botte le plus, ce sont les anthologies. C’est ma passion personnelle, mon plaisir le plus intense. Une anthologie, c’est minimum 10 textes à faire découvrir au lecteur, 10 auteurs à mettre en lumière, une architecture et une structure de lecture à mettre en place, un appareil critique à développer. Une tâche passionnante. Nous comptons en publier plusieurs chaque année et la fantasy y sera présente. Les thèmes abordés par ces anthologies vont en effet du steampunk à la silk road fantasy, de la mythologie lovecraftienne à la sword and sorcery.
En ce qui concerne les autres productions fantasy des Editions de l’Instant, difficile de ne pas rappeler l’existence de notre premier roman, « Un étranger en Olondre », de Sofia Samatar, World Fantasy Award 2014. Il est là, vous pourrez commencer à vous le procurer dans quelques jours.
Autre poids lourd et pierre d’achoppement éditorial, notre anthologie 100 % francophone de sword and sorcery, mitonnée par Fabien Lyraud, et qui constituera un de nos gros défis pour cette année et notre événement pour la rentrée littéraire 2016.
Nous allons aussi prochainement publier des œuvres soit purement fantasy, soit contingentes à celle-ci, qu’elles ressortent plus d’une ambiance plus fantastique et plus sombre (comme Le village, d’un certain Emmanuel Chastellière) ou qu’elles flirtent avec la SF ou le réalisme magique, comme les nouvelles du recueil Kabu Kabu de Nnedi Okorafor.
Il y aura encore une grosse surprise fin d’année (un auteur américain dont on parle beaucoup ces derniers temps sur le forum d’Elbakin – et qui n’est pas, je m’en excuse auprès de ses fans, mais autant ne laisser planer aucun doute ni donner de fausses joies, Steven Erikson).
Quel sera votre plus grand défi pour cette nouvelle année ?
Exister. Etre présent dans les rayons des librairies, sur les tables des festivals et, surtout, dans le cœur des lecteurs.
Nous améliorer. Sans cesse. Sur tous les plans, de la communication à la production effective de l’objet livre. Atteindre chaque jour, avec humilité, un plus grand professionnalisme, sans perdre notre enthousiasme de fans.
Prendre du plaisir. Editer des bouquins, malgré toutes les tempêtes que nous avons essuyées, c’est la chose la plus amusante que nous n’ayons jamais faite. Je pense sincèrement que si nous prenons du plaisir à faire exister des livres, alors, le lecteur prendra du plaisir à les lire.
  1. Denoël Lunes d'encre en 2016 - Gilles Dumay
  2. Les éditions du Bélial' en 2016 - Olivier Girard
  3. Panini Books en 2016 - Lucie Moreno
  4. Folio SF en 2016 - Pascal Godbillon
  5. Les Moutons électriques en 2016 - André-François Ruaud
  6. Les éditions Critic en 2016 - Simon Pinel
  7. L'Homme Sans Nom en 2016 - Dimitri Pawlowski
  8. Les éditions Actusf en 2016 - Jérôme Vincent
  9. Les éditions Le Grimoire en 2016 - Sébastien Boudaud
  10. Fleuve Editions et Pocket en 2016 - Stéphane Desa
  11. Les éditions L'Atalante en 2016 - Mireille Rivalland
  12. Les éditions Pygmalion en 2016 - Florence Lottin
  13. Les éditions Callidor en 2016 - Thierry Fraysse
  14. Les éditions Voy’el en 2016 - Corinne Guitteaud
  15. J'ai Lu en 2016 - Thibaud Eliroff
  16. Les Editions de l'Instant en 2016 - Patrick Dechesne
  17. Les éditions Bragelonne en 2016 - Stéphane Marsan
  18. Le Livre de Poche en 2016 - Audrey Petit et Manuel Soufflard
  19. Les éditions Balivernes en 2016 – Pierre Crooks
  20. Les éditions Ofelbe en 2016 - Guillaume Kapp
  21. Les Editions du Chat Noir en 2016 - Mathieu Guibé
  22. Les éditions Scrineo en 2016 - Jean-Paul Arif

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :