Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

L’année 2016 en fantasy : la parole aux éditeurs

Par Gillossen, le vendredi 4 mars 2016 à 16:00:00

Folio SF en 2016 - Pascal Godbillon

Même

Alors que 2015 se termine à peine, quel serait votre premier bilan, à chaud ?
J’ai un peu l’impression de dire tous les ans la même chose… Pour éviter ça (et parce que je suis un peu pervers…), je suis allé relire ce que je disais l’année dernière. Eh bien, ça n’était pas si bête… (Si, si, je vous assure !) Je disais notamment qu’il fallait qu’on continue à bosser pour que 2015 soit une aussi bonne année que 2014. De fait, on a bossé, et 2015 a été une encore meilleure année que 2014 ! La barre était élevée, car la progression de chiffre d’affaires, en 2014 par rapport à 2013, était une progression à deux chiffres. Or on renouvelle ce bon résultat avec une progression, en pourcentage, encore supérieure en 2015 par rapport à 2014 (et toujours à deux chiffres, donc). Tout cela sur un marché qui, lui, continue à être en baisse. Et quand je disais qu’on a bossé, c’est vrai qu’on a eu du pain sur la planche toute cette année : que ce soit la fabrication, l’artistique, le commercial, le marketing, le service de presse, la direction de Folio (et moi, un peu, aussi), tout le monde a donné le meilleur pour que les résultats soient là. C’est, au final, une vraie satisfaction.
Je vais sans doute être un peu long, mais je détaillerai un peu. Pour commencer l’année, il y a eu la parution de Même pas mort, de Jean-Philippe Jaworski. Le titre a, très vite, très bien marché et, au final, en un an, on en aura quand même écoulé près de 20.000 exemplaires ! Il se trouve que c’est aussi le premier titre à avoir paru sous la nouvelle maquette. Celle-ci a officiellement été lancée en mars, avec pas moins de cinq nouveautés et neuf remises en vente de titres du fonds dont Spin de R. C. Wilson, Gagner la Guerre de J. P. Jaworski et La Horde du Contrevent d’Alain Damasio. Cette maquette a été très bien accueillie, que ce soit par les libraires, par les lecteurs, par les journalistes... Je n’ai pas eu un seul retour négatif, sur cette maquette, et je dois, pour ça, féliciter le graphiste qui s’occupe de la collection, chez Gallimard, Pascal Guedin, qui a fait un boulot remarquable. Ce changement de maquette marquait aussi le lancement de l’anniversaire de Folio SF, qui fêtait ses 15 ans en 2015. La communication autour de cet événement a été, là aussi, remarquable, grâce notamment à Laetitia Legay, au service marketing, et à David Ducreux, à la presse. Un changement (surtout quand c’est maintenant…), c’est toujours risqué, d’autant plus quand les choses sont bien installées (depuis quinze ans !)… Mais la qualité de la maquette et la bonne communication ont fait que les ventes ont suivi. Je parlais des nouveautés et des remises en vente de mars. Un titre comme Omale de Laurent Genefort, par exemple, a très, très bien marché. Et puis, à peu près au même moment, il y a eu le lancement du concours de fanfiction autour de La Horde du Contrevent, lié aux 15 ans. Là aussi, en lui-même, le résultat a été très intéressant, avec près de soixante-dix participants et de nombreux textes de qualité. Et je ne peux pas m’empêcher de penser que tout le travail fait sur ce concours a permis de gagner de nouveaux lecteurs à ce magnifique roman. Jugez-en : on a vendu, en 2015, 10.000 exemplaires de plus que l’an dernier ! Et c’était vraiment très agréable de présenter la gagnante du concours, en compagnie d’Alain Damasio, aux dernières Utopiales, à Nantes, devant un public nombreux, qui, dans sa quasi intégralité, avait lu le roman… Un grand moment !
Donc, vous le voyez, une année bien chargée, et il est fort possible que j’oublie des choses ! Quoi qu’il en soit c’est, je le répète, extrêmement gratifiant de voir que les libraires et les lecteurs nous suivent dans nos choix éditoriaux, graphiques, commerciaux…

Avez-vous un coup de cœur éditorial particulier pour 2016 ? Et quelle place pour la fantasy ?
Ah !!! Ça, c’est ma question préférée ! Rien que pour ça, j’attends, chaque année, votre questionnaire avec impatience ! Donc… comme tous les ans (n’est-ce pas ?), je vais tricher ! Si je me limite au premier semestre, il y aura, par exemple, une trilogie dont seuls les deux premiers tomes avaient déjà paru : Les enquêtes de Georges Hercule Bélisaire Beauregard d’Hervé Jubert. Le troisième tome, inédit, paraîtra pour l’occasion directement en Folio SF ! C’est vraiment très drôle, très érudit, malin comme tout… Bref ! À découvrir, pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait. Et c’est de la fantasy, en plus (non ? si ?) ! Toujours de la fantasy (oh, si ! non ?) avec le très subtil Morwenna de Jo Walton. Vous voulez encore de la fantasy ? Le génial Les petites fées de New York de Martin Millar, qui vient de paraître. Vraiment, si vous aimez les fées, si vous aimez New York, si vous aimez le rock, si vous aimez aimer : ce livre est fait pour vous ! Et puis il y a encore Le jardin des silences, de Mélanie Fazi (dans le monde anglo-saxon, ils appelleraient ces petits bijoux que sont les nouvelles de Mélanie de la fantasy, non ?), Au cœur du silence de Graham Joyce (fantasy… un peu…), la fin des Enfants de l’Atlantide de Bernard Simonay (fantasy !), les deux premiers tomes des Chroniques d’au-delà du Seuil de Paul Carta (fantasy, encore et toujours). Et puis, là, même avec un chausse-pied, j’ai bien peur de ne pas pouvoir le faire entrer dans la fantasy, mais il y a aussi le grandissime Anamnèse de Lady Star de L. L. Kloetzer. Donc, voilà… Vous m’en demandez un vous en avez… un peu plus. Mais, ce qui est sûr, et ce n’est que le premier semestre !, c’est que la fantasy aura tout de même une belle place en Folio SF, cette année, non ?
Quel sera votre plus grand défi pour cette nouvelle année ?
Eh bien, il découle inévitablement de ma réponse à votre première question : après deux années de très forte progression… progresser encore ! Et, pour cela, il faut continuer d’offrir aux lecteurs les livres qu’ils souhaitent lire, sous un habillage séduisant, bref… je me répète (et l’âge n’a rien à voir là-dedans, je vous remercie…), il faut juste continuer à faire notre job, du mieux possible. On a la chance d’avoir d’excellents auteurs tant en France qu’à l’étranger, à nous de faire qu’ils trouvent leur lectorat. Donc, au boulot ! J’y retourne.
  1. Denoël Lunes d'encre en 2016 - Gilles Dumay
  2. Les éditions du Bélial' en 2016 - Olivier Girard
  3. Panini Books en 2016 - Lucie Moreno
  4. Folio SF en 2016 - Pascal Godbillon
  5. Les Moutons électriques en 2016 - André-François Ruaud
  6. Les éditions Critic en 2016 - Simon Pinel
  7. L'Homme Sans Nom en 2016 - Dimitri Pawlowski
  8. Les éditions Actusf en 2016 - Jérôme Vincent
  9. Les éditions Le Grimoire en 2016 - Sébastien Boudaud
  10. Fleuve Editions et Pocket en 2016 - Stéphane Desa
  11. Les éditions L'Atalante en 2016 - Mireille Rivalland
  12. Les éditions Pygmalion en 2016 - Florence Lottin
  13. Les éditions Callidor en 2016 - Thierry Fraysse
  14. Les éditions Voy’el en 2016 - Corinne Guitteaud
  15. J'ai Lu en 2016 - Thibaud Eliroff
  16. Les Editions de l'Instant en 2016 - Patrick Dechesne
  17. Les éditions Bragelonne en 2016 - Stéphane Marsan
  18. Le Livre de Poche en 2016 - Audrey Petit et Manuel Soufflard
  19. Les éditions Balivernes en 2016 – Pierre Crooks
  20. Les éditions Ofelbe en 2016 - Guillaume Kapp
  21. Les Editions du Chat Noir en 2016 - Mathieu Guibé
  22. Les éditions Scrineo en 2016 - Jean-Paul Arif

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :