Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Bd Fantasy > La Porte des Mondes > La Muraille


La Muraille

Tome 1 du cycle : La Porte des Mondes
ISBN : 978-284946342-0
Catégorie : Bd
Auteur : Ange
Dessinateur : Sylvain Guinebaud (Proposer une Biographie)
Coloriste : Stéphane Paitreau (Proposer une Biographie)

Katar est un mercenaire, l’un des meilleurs. Au cœur de la guerre qui oppose les peuples simiesques et félineides, il sert de chair à canon. Selina est une voleuse, l’une des meilleures. Métisse humaine et félineide, elle perce à jour, sans le vouloir, un complot visant à déstabiliser le continent.
Soudain, leurs destinées se croisent. Des égouts et des catacombes de Niveyne aux Montagnes Noires situées à la limite du monde inconnu, la vision de Katar ne cessera d’évoluer… Quelle est la réalité de ce monde qu’il croit connaître ?


Critique

Par Gillossen, le 05/02/2006

Nouvelle série d’heroïc fantasy chez les spécialistes du genre, Soleil, en ce début d’année 2006, on retrouve pour l’occasion le duo Ange/Guinebaud, opérant déjà sur le troisième album de La Geste des Chevaliers-Dragons.
Un premier tome étant toujours l’occasion d’une mise en place à travers un univers encore vierge, qu’en est-il ici ? Eh bien, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’y a rien de follement original à découvrir, dans ce récit mettant en scène un duo de héros, se retrouvant au cœur d’un conflit embrasant un continent entier, avec son lot de peuplades aux caractéristiques fantaisistes et autres ressorts du genre. Qui plus est, une grande place est faite à l’action, et il faut donc attendre les dernières planches pour conclure sur un état des lieux assez intriguant pour motiver la lecture d’une suite.
Quant aux dessins, très typés, ils s’adaptent cela dit parfaitement au récit, mettant en valeur les deux races animales ou leurs batailles. On sentirait presque Guinebaud plus à l’aise que sur la Geste, sans que ceux-ci toutefois soient d’un caractère renversant.
Si l’on ajoute à ce bon point que les personnages sont certes banals, mais efficaces, et que la narration se montre également suffisamment soutenue, aidant là justement à faire passer les aspects si conventionnels déjà cités, on ne peut que convenir qu’il s’agit là d’un titre dans la bonne moyenne, bénéficiant du cachet de ses auteurs pour un tome de lancement, mais dont on espère nettement plus par la suite.

6.5/10

Discuter de La Muraille sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :