Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Le Guerrier des Altaii


Le Guerrier des Altaii

Titre VO: Warrior of the Altaii

ISBN : 979-102810560-0
Catégorie : Aucune
Auteur : Robert Jordan

Approchez et écoutez, sinon les temps bientôt connaîtront leur fin… Dans la Plaine, les points d’eau sont à sec, les cruels cornes-crocs se font de plus en plus nombreux et les mauvais présages abondent. Comptant parmi les chefs des fiers Altaii, Wulfgar doit faire face à deux reines, à des seigneurs de la guerre, à des prophètes et à des sorciers qui menacent la sécurité de son peuple et son avenir.
Venue d’un autre monde, la Vagabonde Elspeth détient toutes les réponses - à condition que Wulfgar apprenne d’abord à lui poser les bonnes questions. Mais qu’arrivera-t-il si les connaissances capables de sauver les Altaii risquent en même temps de les détruire ?

Critique

Par Gillossen, le 13/12/2019

Warrior of Altaii, à paraître dès le mois prochain en version française chez Bragelonne, n’est autre que le premier roman de Robert Jordan, exhumé par Tor Books
Un constat s’impose très vite : aussi efficace soit-il par moments, aussi sincère soit-il du début à la fin, on sent bien qu’il s’agit justement d’une oeuvre de jeunesse pour l’auteur de La Roue du Temps (écrite en 13 jours selon la légende). D’ailleurs, nous sommes bien plus proches d’une ambiance à la Conan de ses débuts(n’oublions pas qu’il a écrit 6 romans dans ce registre) que du cycle majeur de Jordan. On se souviendra aussi qu’en 2003, l’auteur avait déclaré dans une interview qu’il ne voulait tout simplement pas voir ce manuscrit publié y compris après sa mort et qu’il comptait même le signifier noir sur blanc dans son testament. Même s’il a donc sûrement changé d’avis entre-temps. 
Autant le dire tout de suite, il n’a pourtant rien de honteux. Mais rien d’extraordinaire non plus, loin de là : des guerriers puissants et taciturnes, des femmes le plus souvent largement dévêtues, une bonne dose de violence et de magie, des méchants très méchants… Rien que du très (très) classique dans son approche du genre. Le rythme n’est pas particulièrement bien géré non plus, avec beaucoup d’à-coups et plusieurs deus ex machina dont un majeur sur la fin, qui apparaît forcément un peu facile, surtout rétrospectivement (Non pas que La Roue du Temps en manque à l’échelle de la saga tout entière, mais ils s’avèrent mieux emmenés, en général).  
L’un dans l’autre, le roman reste plaisant à suivre, pour celles et ceux notamment qui aiment l’action brute, même si l’on ne s’implique jamais vraiment tout à fait dans le destin de ces personnages aux caractères et aux parcours vus et revus. Et sans être bancale, l’aventure proposée ici pâtit de certains choix scénaristiques, quand des éléments parmi les plus intéressants ne sont finalement qu’effleurés. 
Avouons que sans le nom de Robert Jordan en couverture, il n’est pas écrit que ce roman retienne l’attention de quiconque, n’étant rien de plus qu’un roman de jeunesse sympathique mais tout à fait dispensable. 

6.0/10

Discuter de Le Guerrier des Altaii sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :