Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > La Tour sombre > Le Chant de Susannah


Le Chant de Susannah

Titre VO: Song of Susannah

Tome 6 du cycle : La Tour sombre
ISBN : 978-229033247-4
Catégorie : Aucune
Auteur : Stephen King

La vallée de la Calla désormais apaisée, Roland et ses amis doivent reprendre leur quête. Susannah manquant à l’appel, c’est tout le ka-tet qui est en danger, suspendu entre fiction et réalité… Accompagnés du Père Callahan, les pistoleros n’ont d’autres choix que de franchir à nouveau la porte de le Grotte des Voix. Leur but ? Arracher la rose aux mains des suppôts du Roi Cramoisi… et sauver leur sœur d’armes, possédée par la démoniaque Mia et enceinte…

Critique

Par Publivore, le 20/08/2006

Notons tout d’abord que cet avant-dernier tome de la série bénéficie d’une belle édition de la part de J’ai Lu, avec les illustrations originales de toute beauté ! Côté contenu, cet opus nous présente les aventures d’un ka-tet qui a volé en éclat et poursuit sa quête essentiellement à travers notre (?) monde. Et ce sont là que résident deux des défauts principaux de cet ouvrage !
Tout d’abord, la dispersion du groupe entraîne un morcellement du récit qui laisse certains personnages très en retrait (Ah Jake…), même si l’auteur ne manque jamais l’occasion de faire communiquer les groupes entre eux plus ou moins habilement.
Et puis l’histoire du personnage le plus mis en avant (celui du titre, bien sûr) est aussi la moins réussie, du fait de l’apparition de figurants par trop étranges voir grand-guignols (reproche récurrent à l’auteur, en ce qui me concerne…), mais aussi d’un nouveau détriplement de personnalité de l’héroïne. Certes la différence avec Les Trois cartes est que les personnalités cohabitent ici, alors qu’elles s’ignoraient précédemment, mais la recette a un goût trop connu…
Ensuite, la localisation dans notre monde gomme un peu l’aspect Western et de dépaysement de l’Entre-Deux-Mondes, que regrettent certains fans. Pour toutes ces raisons, une fracture apparaît nettement entre les deux derniers volumes et les trois précédents du cycle, pas forcément à l’avantage des premiers cités.
Quelques points positifs cependant viennent racheter l’ensemble : les fusillades et les embuscades restent les moments de bravoure du récit, très visuelles et vivantes, comme nous y a habitués S. King.
L’apparition “surprise” du roman, qui aurait pu tourner à la mégalomanie est en fait assez finement amené… et surtout justifié, ce qui n’était pas gagné ! Et puis on en apprend un peu plus sur la genèse de ce cycle et de ces différentes parties dans le récit même, ce qui n’est pas banal.
Enfin, les personnages restent bien dessinés et campés, même si manifestement, certains n’atteindront pas la Tour…
En conclusion, malgré ce bilan mitigé, vivement la fin ! ;-)

7.0/10

Discuter de Le Chant de Susannah sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :