Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Fantasy >Le Parlement des fées

Le Parlement des fées

Titre VO: Little, Big (Ce Cycle est En Cours)

Auteur : John Crowley
Le Parlement des fées

L' Orée du bois

Un soir de juin, Smoky Barbable quitte la grande cité par un chemin ombreux qui mène à Edgewood, l’Orée du Bois, le lieu mystérieux où les arcs-en-ciel rejoignent la Terre. Il vient d’épouser la belle Daily Alice et vivre avec elle dans la maison jadis construite par John Drinkwater, l’architecte excentrique, pour y loger sa famille.
Le conte parle d’un royaume situé à l’intérieur du monde où nous vivons, mais bien plus vaste ; un royaume peuplé d’êtres petits et ailés qu’on croirait sortis de vieilles images fanées. Pourtant l’épouse de John leur parlait. Tous ses descendants ont hérités de ses dons. Mais ni Smoky ni Auberon, le fils que lui donne Alice, ne savent ce que savent les autres. Et Auberon devient amer et secret.
Peut-être ces humains égarés dans le royaume de Faërie sont-ils l’avant garde des envahisseurs, qui raseront les forêts, repousseront les limites de la raison et ruineront l’empire de la magie. Peut être sont-ils pris dans le conte qui raconte et gouverne leurs destins. Et le Conte se poursuit.

Le Parlement des fées

L' Art de la mémoire

Smoky Barbable quitta jadis la grande Cité pour épouser la belle Alice et vivre avec elle dans l’incroyable maison d’Egewood. Auberon, leur fils, n’a pas hérité les pouvoirs de ses ancêtres. Alors il retourne à la grande Cité, s’établit chez George Mouse, qui fut le meilleur ami de son père, et rencontre la sensuelle Sylvie, avec qui il découvre l’amour. Il croit échapper au Conte où est inscrit le destin de sa famille ; mais George et Sylvie font aussi partie du Conte.
Ils ne sont pas les seuls. Même dans la grande Cité, on est inquiet. Les détenteurs du pouvoir, qui se réunissent au club des Chasseurs et des Pêcheurs du Pont bruyant, ont même engagé une magicienne pour découvrir quel ennemi inconnu menace leur expansion triomphale aux dépens de la vieille Mère Nature.
Le Conte parle d’un royaume situé à l’intérieur du monde où nous vivons, mais plus vaste ; un royaume peuplé d’êtres petits et ailés, mais immortels. La dernière bataille entre la légende et la réalité va se livrer. Bientôt les défenseurs du rêve devront faire face à l’assaut du progrès ; et à Edgewood, le Parlement des Fées décidera du sort des mondes.

Discuter de Le Parlement des fées sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :