Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > L'Été-machine


L'Été-machine

Titre VO: Engine Summer

ISBN : 978-275780236-6
Catégorie : Aucune
Auteur : John Crowley

Il y a plusieurs centaines d’années, La tempête a balayé toute trace de la civilisation technologique. Organisés en communautés tribales, les rescapés écoutent les conteurs évoquer “les anges”, ces hommes qui vivaient avant la tempête et se déplaçaient dans d’étranges machines. Ils s’appellent Roseau Qui Parle, Rien qu’une Fois, Rouge Peinte ou Sept Mains. Ils cherchent, dans les débris de leur mémoire, les traces et les légendes du monde d’avant…

Critique

Par Gillossen, le 26/12/2007

Ce n’est pas avec un roman comme celui-ci que John Crowley aura fini de nous dérouter !
Si vous n’avez lu de cet auteur que Le Parlement des fées, sachez que son œuvre est plus bien variée et surprenante que le dyptique en question, le seul ouvrage signé Crowley à disposer d’un tant soit peu de reconnaissance (publique) en France.
Dans un style lyrique volontiers surprenant, à la fois naïf, poétique, le tout plongé dans une ambiance délicate et mélancolique qui retient tout de suite l’attention du lecteur, la curiosité l’emportant sur tout ce qui peut faire des romans de Crowley des gemmes parfois difficiles à appréhender, ou en tous les cas, à critiquer. Ici, comme souvent, l’auteur ne nous donne pas toutes les réponses et encore moins les clés qui nous permettraient de lever définitivement le voile sur cette histoire. Mais ce n’est pas un problème, encore moins un défaut.
Arrivé aujourd’hui en poche après un passage aux Moutons Electriques, ce roman envoûtant rate de peu l’excellence, la faute à une conclusion trop rapide, et à quelques traits d’humour pas toujours employés à bon escient, venus de personnages secondaires que l’on aurait aimé voir un peu plus développés.
Un roman de 1979 qui n’a rien perdu de son intérêt et que tout le monde devrait prendre la peine de découvrir, surtout si vous appréciez les rivages de la fantasy un peu différents des berges ordinaires que l’on nous propose généralement, quand un simple nom de personnage suffit à nous transporter dans un autre univers.

7.5/10

Discuter de L'Été-machine sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :