Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Monarchies divines > Les Guerres de fer


Les Guerres de fer

Titre VO: The Iron Wars

Tome 3 du cycle : Les Monarchies divines
ISBN : 978-226805648-7
Catégorie : Aucune
Auteur : Paul Kearney

La guerre et l’hérésie déchirent le continent de Normannie. A l’est, la grande digue d’Ormann est sur le point d’être conquise par les armées medruks, tandis qu’à l’ouest le roi d’Hebrion est dans le coma, que sa capitale tombe en ruine et que deux femmes, sa maîtresse et sa promise, se battent pour le pouvoir. Une nouvelle ère se prépare. L’Eglise est devenue une puissance temporelle déterminée à éradiquer les rois hérétiques de Normannie. Mais pour la première fois depuis quatre siècles, les tercios de Fimbrie, la vieille armées impériale, se sont remis en marche… Au milieu de ce chaos politique et religieux, un navire dévasté aborde la côte hebrionienne. L’explorateur Richard Hawkwood revient d’un voyage qui lui a permis de découvrir le mythique continent occidental, rapportant dans ses soutes une présence terrifiante…

Critique

Par Gillossen, le 07/07/2007

Comme le titre de ce troisième tome l’annonce, cette fois l’histoire est beaucoup plus centrée sur la guerre entre les medrucks orientaux et les ramusiens de l’Ouest alors que le périple d’Hawkwood est complètement mis de côté. Sur ce point d’ailleurs, la dernière partie du résumé est trompeuse car en réalité moins de deux pages font référence à ce dernier.
Cependant, le cycle ne baisse pas en qualité, loin de là, et s’offre même le luxe de renforcer l’intérêt en introduisant des éléments nouveaux tout en se centrant sur certains personnages des plus charismatiques.
C’est avec plaisir que nous assistons à la lente évolution du colonel Corfe au gré de ses batailles, ou à celle du moine Albrec alors que le doute le ronge de plus en plus. De même, l’approfondissement des personnages d’Isolla et de la reine Odélia, laissées de côté jusque là, permet de mieux apprécier la richesse de la galerie de personnages féminins qui nous est offerte. A l’inverse, la caricature transparaît dans le traitement de certains personnages comme le roi de Torunnie ou son état-major, mais même cela ne diminue pas la qualité du récit.
Le lecteur se surprend à se prendre de passion pour les combats livrés entre les deux races ennemies, si dissemblables mais si peu manichéennes (sauf dans le tome 1), alors que les implications politiques se révèlent tout aussi intéressantes. Et toujours en arrière-plan nous retrouvons la menace diffuse venue du continent occidental, habilement distillée par indices au fil du récit pour mieux confondre le lecteur.
Les temps morts sont très peu nombreux, les passages inutiles encore moins et tout s’enchaîne avec fluidité pour former un excellent troisième tome qui ne peut que confirmer l’engouement pour ce grand récit de high fantasy.

8.0/10

Discuter de Les Guerres de fer sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :