Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Le Jardin des silences


Le Jardin des silences

ISBN : 978-235294792-9
Catégorie : Aucune
Auteur : Mélanie Fazi

Un bal secret au coeur de l’hiver, une violoniste dont les notes soulèvent le voile des apparences, une dresseuse d’automates dépassée par sa création : à travers ces douze textes ciselés, découvrez ou retrouvez l’univers envoûtant de Mélanie Fazi, auteure rare à la plume délicate, qui joue des mots émotions avec une justesse bouleversante.

Critique

Par Gillossen, le 16/12/2014

Est-il encore besoin de présenter Mélanie Fazi ?
On la connaît bien sûr pour ses écrits comme le rappelle son éditeur Bragelonne, mais aussi en tant que traductrice de talent, entre autres activités. Glissons qu’elle aura même droit prochainement à son propre dossier Bifrost, pas moins. L’arrivée d’un nouveau recueil de nouvelles signé de sa main en cette fin d’année était donc à marquer d’un pierre blanche.
Avec Le Jardin des silences, on sent d’ailleurs très vite que l’on ne sera pas déçu, sans avoir besoin d’être pris par la main, happé dès les premières lignes dans un univers mouvant aux multiples facettes mais toujours saisissant. Ce mélange de nouvelles inédites et d’une majorité déjà publiées ailleurs affiche précisément une belle cohérence, ne serait-ce que de plume : on retrouve ainsi la finesse d’écriture de Mélanie Fazi (pour une fois que l’on est d’accord avec une quatrième de couverture…), ses portraits ciselés et sans détour, ses personnages tous différents et chacun doté d’une voix propre… Les bases de ce que l’on recherche dans une nouvelle sont là, évidentes : le soin apporté à la forme et une idée directrice forte que l’auteur développe juste ce qu’il faut, laissant son récit prendre vie sans chercher pour autant à l’étirer plus que de raison. Les conclusions, souvent marquantes, mais aussi touchantes, se révèlent à ce titre un modèle du genre. Toutes font donc mouche ici et si chaque lecteur se montre évidemment plus ou moins touché par tel ou tel cadre, telle ou telle approche, impossible de nier que l’ensemble des textes mis en avant dans ce recueil brille par sa subtile danse des sentiments.
En effet, de Swann le bien nommé à Trois renards (une histoire à la fois belle et cruelle sur un sujet malheureusement encore tristement d’actualité…) en passant par la nouvelle qui donne son nom au présent ouvrage, c’est bien la délicatesse brute (désolé pour cette figure de style… et cette nouvelle parenthèse) de ces mêmes sentiments qui nous secoue de page en page. Les textes déjà connus eux-mêmes, comme ceux parus par exemple via les anthologies des Imaginales, se relisent avec plaisir, une preuve supplémentaire de leur caractère convaincant.
Le Jardin des silences s’avère donc un ouvrage précieux, que l’on peut lire d’une traite pour varier les ambiances et les ambiguïtés ou bien savourer texte par texte, page après page. Au fond, il n’y a pas d’approche à préconiser quand on est face à un recueil de nouvelles de cette qualité.
Et sans vouloir jouer les marchands de fruits et légumes sur votre marché dominical, il est qui plus est question d’un ouvrage à la conception graphique soignée vendu 15 euros seulement. Prochaine étape sans doute, la lecture en musique, comme annoncé d’ailleurs en fin de volume.
Mais en attendant, accompagnement musical ou pas, il serait bien dommage de ne pas vous laisser tenter.

8.5/10

Discuter de Le Jardin des silences sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :