Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > La Chair et l'ombre


La Chair et l'ombre

Titre VO: Ancient Echoes

ISBN : 978-220725664-0
Catégorie : Aucune
Auteur : Robert Holdstock

Depuis qu’il est enfant, Jack Chatwin a des visions. Il voit de façon très réaliste un couple - Visage Gris et Visage Vert - poursuivi par un démon et la troupe de traqueurs sous ses ordres.
Qui sont ces créatures ? Où se trouve leur monde, tout en forêts inviolées et en cités blanches aux tours démesurées ? Les réponses échappent au jeune Jack, jusqu’à ce qu’il rencontre John Garth, un archéologue qui, tel Achab à la poursuite de Moby Dick, cherche Glanum, une cité mythique qui semble se déplacer sous le sol, ou plutôt sous la réalité.
Quelques années après que John Garth a été littéralement happé par Glanum, Visage Gris prend pied dans la réalité de Jack et lui demande de l’aide. Conscient que le sort de deux mondes repose entre ses mains, Jack part à la recherche de Visage Vert, débutant ainsi la plus dangereuse des quêtes.

Critique

Par Gillossen, le 29/12/2006

Depuis quelques temps, Robert Holdstock est à la mode, côté parutions. Divers éditeurs nous ressortent de nombreux romans signés de sa main, et parfois issus des débuts de sa bibliographie.
En l’occurence, ce n’est pas vraiment le cas ici, avec un roman écrit après son chef d’oeuvre absolu, La forêt des mythagos, mais avant son nouveau cycle, sa trilogie consacrée à Merlin.
Quoi qu’il en soit, les amateurs ne seront pas dépaysés, avec un style fidèle à ses écrits, et des ingrédients communs à nombre de ses romans, tels qu’une région mystérieuse, lieu de contact entre deux mondes…
Dans l’absolu, le lecteur n’a pas affaire à un grand roman, il faut bien l’admetttre rapidement. Si certains passages instillent une véritable ambiance, et savent demeurer envoûtants, il n’y a pas de réel impact en cours de ou après lecture. Les aspects intimistes de l’intrigue étouffent quelque peu le romanesque, de même qu’une certaine tendance à multiplier les termes à la justesse scientifique plus ou moins éprouvée, et ce malgré une dose réelle de second degré par moments.
Voilà donc un roman dont on ne peut attaquer le style, ni même les idées, pour leurs caractérisques à l’originalité marquée, mais dont la concrétisation pèche assez - rythme ou révélations attendues en demi-teinte… - pour que l’on puisse émettre de vraies réserves.
Pas forcément la meilleure entrée dans l’univers particulier de cet auteur, mais pour autant, à ne pas forcément réserver qu’aux seuls fans acquis d’avance.

7.0/10

Discuter de La Chair et l'ombre sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :